Alimentation du bébé: lait maternel ou biberon?

Par (embryologiste), (gynécologue), (biologiste et responsable scientifique), (embryologiste) et (invitra staff).
Dernière actualisation: 28/01/2019

À la naissance, la mère doit choisir comment elle va nourrir son enfant. Il est possible de choisir d'allaiter naturellement ou au biberon, c'est-à-dire d'utiliser une préparation de lait maternisé.

Généralement, l'allaitement maternel exclusif est recommandé par les médecins et les sages-femmes pendant les 6 premiers mois de la vie du bébé, et est également préféré par la plupart des mères pour les multiples bienfaits que cela apporte.

Cependant, l'allaitement maternel peut présenter certains inconvénients, de sorte que certaines femmes préfèrent utiliser des laits artificiels dès le début.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Le lait maternel

L'allaitement maternel est le processus par lequel une femme nourrit son nouveau-né avec ses seins, qui commencent à sécréter du lait immédiatement après l'accouchement.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'allaitement maternel exclusif est le meilleur moyen de fournir les nutriments nécessaires au bon développement du bébé pendant les six premiers mois de sa vie.

Par la suite, il est possible d'introduire d'autres aliments adaptés à l'âge de l'enfant et/ou d'alterner l'allaitement maternel avec l'alimentation artificielle pour répondre aux besoins nutritionnels au fur et à mesure que le bébé grandit. Toutefois, l'OMS recommande de continuer à allaiter les bébés jusqu'à l'âge de deux ans.

Les différents types

Il existe différents types d'allaitement maternel selon la façon dont il est pratiqué.

L'allaitement maternel exclusif
le bébé est nourri exclusivement au sein, sans aucun autre supplément liquide ou solide.
L'allaitement maternel prédominant
Le lait maternel est la principale source de nourriture, bien que le bébé puisse recevoir d'autres liquides comme de l'eau, des infusions, des jus, des gouttes ou des sirops.
Alimentation complémentaire
le bébé se nourrit de lait maternel et d'autres aliments solides ou liquides.
Allaitement maternel direct
lorsque le lait maternel est obtenu directement par succion sur le sein, sans l'utilisation d'un tire-lait ou d'un biberon.
Allaitement différé
dans ce cas, le lait maternel est extrait du sein de la mère et donné au bébé avec le biberon.
Allaitement sur demande
le bébé commence à téter chaque fois quand il le demande et aussi longtemps que nécessaire, sans aucun type d'horaire ou de nombre de tétées établies.
Allaitement maternel multiple
lorsque la mère allaite deux enfants du même âge après une grossesse multiple.
Allaitement en tandem
quand la mère allaite deux enfants d'âges différents.
Allaitement maternel artificiel
quand le bébé ne se nourrit pas de lait maternel, mais de lait maternisé.
Allaitement mixte
également connu sous le nom d'allaitement complémentaire, c'est-à-dire lorsque le bébé est nourri à la fois au lait maternel et au lait maternisé.

Aucun type d'allaitement ne vaut mieux qu'un autre. En général, chaque femme choisit comment nourrir son bébé, bien qu'il soit conseillé de consulter des médecins spécialistes ou des groupes de soutien à l'allaitement.

Les avantages

Parmi les principaux avantages qu'offre l'allaitement au nouveau-né, on peut citer les suivants :

  • Il prévient les infections bactériennes et virales en fournissant les anticorps de la mère et aide à développer le système immunitaire du bébé.
  • Il facilite la digestion, en gardant à l'esprit que le système digestif du nouveau-né n'est pas encore totalement fonctionnel.
  • Il est disponible plus facilement, car le lait est toujours prêt et à la bonne température pour le bébé.
  • Il permet de créer un lien émotionnel très fort avec la mère, ce qui contribue à un meilleur bien-être et à une meilleure estime de soi.
  • Il aide à brûler des calories dans le corps de la mère et à retrouver sa silhouette après l'accouchement, car c'est une dépense d'énergie importante.
  • Fournit une protection contraceptive à la mère en libérant de la prolactine, qui prévient l'ovulation et donc la grossesse.
  • Le lait maternel ne coûte rien, ce qui permet aux parents d'économiser et de répartir les dépenses en fonction d'autres besoins.

L'utilisation du tire-lait

Certaines femmes indiquent que l'allaitement maternel font d'elles une sorte d'"esclave de leurs propres enfants", car la femme doit être disponible chaque fois que le bébé en a besoin, sans que le père puisse aider ou remplacer la mère au moment de l'alimentation.

De ce fait, de nombreuses femmes abandonnent l'allaitement maternel ou le combinent à l'allaitement artificiel pour cette raison.

Aujourd'hui, il est toutefois possible d'utiliser le tire-lait, un dispositif qui permet à la mère d'extraire le lait de ses seins, manuellement ou électriquement, de le stocker et de le donner au bébé avec un biberon.

Ce type d'allaitement différé permet à quelqu'un d'autre d'allaiter le bébé au biberon. De plus, la mère peut extraire son lait et le donner au bébé à un autre moment. Cela lui laisse du temps pour réaliser d'autres activités.

Cependant, l'utilisation du tire-lait présente également certains inconvénients:

  • La quantité de lait obtenue est faible en raison de la difficulté d'extraire le lait. Cela peut même être douloureux dans certains cas, surtout dans les premières semaines.
  • Parfois, le bébé refuse de prendre le sein par la suite.

En définitive, l'utilisation du tire-lait est une sorte de combinaison entre les deux méthodes d'allaitement, naturelle et artificielle. Elle permet au bébé d'avoir le lait maternel mais à partir d'un biberon.

Le lait maternisé

Bien que le lait maternel soit l'aliment parfait pour le nouveau-né, il n'est pas toujours possible d'y recourir.

Il arrive parfois que l'allaitement maternel ne permette pas le bon développement du bébé et, par conséquent, de nombreuses mères sont obligées d'arrêter d'allaiter leur bébé et de passer au biberon.

Certaines des raisons qui forcent les parents à recourir à l'allaitement artificiel sont les suivantes :

  • Le lait maternel est inefficace: la production de lait est insuffisante ou il n'y en a pas assez.
  • La femme ressent une douleur intense lorsqu'elle allaite.
  • Le bébé n'a pas assez de force pour téter, donc il n'a pas la quantité de lait dont il a besoin pour grandir correctement.
  • La mère suit un traitement médical qui l'oblige à prendre certains médicaments qui ne sont pas compatibles avec l'allaitement, car ils peuvent atteindre le bébé.
  • La mère a des habitudes toxiques et malsaines, comme fumer ou boire de l'alcool, qui peuvent diminuer non seulement la quantité de lait produite mais aussi sa qualité.
  • La mère a une maladie ou une infection incompatible avec l'allaitement, comme le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) ou l'apparition de l'herpès simplex sur le mamelon.
  • Le bébé souffre de galactosémie ou de phénylcétonurie, pathologies qui consistent en un déficit de certaines enzymes, ce qui oblige à prendre d'autres types de laits spéciaux, sans lactose et sans phénylalanine, respectivement.

Il est également possible que la mère décide de recourir au lait maternisé pour des raisons professionnelles ou personnelles. Il y a des mères qui préfèrent alimenter leur bébé directement avec un biberon, surtout pour l'immense commodité que cela procure.

Ce que ces femmes défendent également, c'est le fait que l'allaitement ne leur incombe pas totalement. De ce fait, le père ou l'entourage peut aider. De plus, l'allaitement artificiel permet de suivre une certaine routine journalière.

Grossesse pendant l'allaitement

Pendant l'allaitement, le taux d'hormone prolactine est plus élevé que d'habitude, ce qui déséquilibre les hormones responsables de la régulation du cycle ovarien. Pour cette raison, l'ovulation et les menstruations ne surviennent pas pendant l'allaitement.

Cependant, la protection contraceptive de l'allaitement maternel peut se montrer inefficace. En effet, un petit changement dans l'état hormonal peut provoquer l'ovulation et donc la grossesse. Par conséquent, si une nouvelle grossesse n'est pas souhaitée, il est recommandé d'utiliser une méthode contraceptive telle que le préservatif.

D'autre part, de nombreuses femmes qui ont été mères grâce à la fécondation in vitro (FIV) se demandent s'il serait possible de transférer des embryons congelés pendant la lactation pour avoir un autre bébé le plus tôt possible, s'il leur restait des embryons du cycle précédent.

À ce propos, le Dr Gorka Barrenetxea, spécialiste en Gynécologie et Obstétrique nous dit que:

L'allaitement maternel inhibe l'ovulation d'une femme et par conséquent, il faudrait préconiser l'administration exogène d'hormones à ce moment-là. Ce qui se passe, c'est que l'administration d'œstrogènes inhibe la production de lait et, de ce fait, il est fort possible que la production de lait de cette femme diminue.

Il est recommandé de séparer allaitement et transfert d'embryons vitrifiés en raison de ces deux circonstances.

Vos questions fréquentes

Qu'est-ce que la crise de l'allaitement de 3 mois ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

On parle de crise d'allaitement lorsque le bébé est plus agité le temps de quelques jours pendant l'allaitement. Cela se produit habituellement à l'âge de 3 mois et est dû à l'augmentation de l'appétit du bébé, à mesure qu'il grandit et que son corps a besoin de plus de nourriture.

Le nombre de tétées peut augmenter ces jours-ci, mais naturellement la mère produira plus de lait pour que le bébé soit satisfait. Il n'est pas conseillé de lui donner un biberon, même si la femme remarque que ses seins sont vides.

Jusqu'à quel âge puis-je prolonger l'allaitement ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Actuellement, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) recommandent de continuer à allaiter pendant au moins deux ans. Cependant, une mère peut continuer à allaiter son enfant jusqu'à l'âge de 3 ou 4 ans.

Combien de temps le lait maternel se conserve-t-il au réfrigérateur?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

Le lait maternel peut être conservé au réfrigérateur (0-4°C) pendant 5-8 jours.

Si le bébé s'endort lorsque je lui donne le sein, est-ce que je dois passer au biberon?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

Si le bébé s'endort pendant l'allaitement et ne reçoit pas la quantité de nourriture nécessaire à sa croissance et à son développement, vous devriez consulter le spécialiste pour savoir s'il est possible de combiner l'allaitement maternel avec l'allaitement artificiel ou même d'abandonner le sein et de donner uniquement le biberon.

Est-il dangereux de fumer pendant l'allaitement ?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

Il n'est généralement pas recommandé que la mère fume pendant l'allaitement. De nombreuses études indiquent que la nicotine provenant du tabac passe dans le sang de la mère, mais à une concentration qui n'est pas toxique pour le nouveau-né.

Dans tous les cas, la qualité du lait et la santé du bébé seront meilleures si la mère réduit ou évite les substances nocives comme le tabac, l'alcool et autres drogues.

Est-ce que l'allaitement maternel peut être utilisé comme méthode contraceptives?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Non. Bien qu'il soit vrai que l'allaitement maternel inhibe le cycle menstruel et empêche généralement la grossesse, l'ovulation spontanée et la grossesse peuvent survenir à tout moment.

La rédaction vous recommande

Il existe des pathologies telle que l'hyperprolactinémie qui est un trouble qui apparaît chez les femmes qui sécrètent du lait de façon anormale. Cette altération peut être accompagnée d'autres symptômes et requiert donc le suivi de la patiente. Vous pouvez lire l'article suivant pour en apprendre davantage à ce sujet: Hyperprolactinémie.

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Bibliographie

Comité de Lactancia Materna de la Asociación Española de Pediatría. Recomendaciones sobre lactancia materna, 2012. (ver)

Comité de Lactancia Materna de la Asociación Española de Pediatría. Preguntas frecuentes sobre lactancia materna, 2012. (ver)

World Health Organization (WHO). Indicators for assessing infant and young child feeding practices. Conclusions of a consensus meeting held 6–8 November 2007 in Washington, DC, US. (ver)

Vidéo en espagnol sur la chaîne Youtube de Reproducción Asistida ORG dans laquelle le Dr Gorka Barrenetxea répond à la question Est-ce que l'allaitement est compatible avec le transfert d'embryons congelés?: https://youtu.be/AbG8l50BoF8

Vos questions fréquentes: 'Qu'est-ce que la crise de l'allaitement de 3 mois ?', 'Jusqu'à quel âge puis-je prolonger l'allaitement ?', 'Combien de temps le lait maternel se conserve-t-il au réfrigérateur?', 'Si le bébé s'endort lorsque je lui donne le sein, est-ce que je dois passer au biberon?', 'Est-il dangereux de fumer pendant l'allaitement ?' et 'Est-ce que l'allaitement maternel peut être utilisé comme méthode contraceptives?'.

Voir plus

Auteurs et collaborateurs

 Andrea Rodrigo
Andrea Rodrigo
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitario en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale. En savoir plus sur Andrea Rodrigo
Dr. Gorka Barrenetxea Ziarrusta
Dr. Gorka Barrenetxea Ziarrusta
Gynécologue
Diplômé en Médecine et Chirurgie par l'Universidad de Navarra, spécialisé en Gynécologie et Obstétrique par l'Universidad del País Vasco. Il a plus de 30 ans d'expérience et exerce comme professeur titulaire à l'Universidad del País Vasco et dans le Master en PMA de l'Universidad Complutense de Madrid. Viceprésident de la SEF. En savoir plus sur Dr. Gorka Barrenetxea Ziarrusta
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 484806591
 Mayra Rubio
Mayra Rubio
Biologiste et responsable scientifique
Diplômée en biologie, biochimie et biologie moléculaire et diplômée en biochimie et sciences biomédicales de l'Université de Valence (UV). Expérience en tant que technicienne de laboratoire, biologiste de terrain et technicienne en analyse de données génomiques. Gestion scientifique dans différents centres hospitaliers. En savoir plus sur Mayra Rubio
 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI) En savoir plus sur Zaira Salvador
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Adapté au français par:
 Marie Tusseau
Marie Tusseau
inviTRA Staff
Directrice éditoriale de la revue inviTRA en français et en anglais. En savoir plus sur Marie Tusseau

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.