Que faire après l’insémination artificielle? – Symptômes possibles.

Par (gynécologue), (embryologiste) et (invitra staff).
Dernière actualisation: 28/02/2019

Après un processus d'insémination artificielle (IA), du conjoint (IAC) ou avec sperme de donneur (IAD), la patiente doit attendre environ 15 jours avant de faire le test de grossesse et confirmer si le traitement a fonctionné.

Pendant ces deux semaines d'attente, la femme peut continuer ses activités quotidiennes habituelles, à l'exception de cas particuliers où le médecin indique qu'elle se repose. De plus, il est possible de ressentir certains symptômes liés aux traitements hormonaux, qui peuvent parfois être confondus avec des symptômes de grossesse.

Repos après l'IA

Le traitement d'insémination artificielle se termine par l'introduction du sperme fécondé dans l'utérus de la femme à l'aide d'une canule flexible. La fécondation entre l'ovule et le spermatozoïde se fera naturellement quelques heures ou quelques jours plus tard.

Cette procédure est effectuée dans le cabinet du gynécologue et il n'est pas nécessaire d'entrer dans un bloc opératoire, car elle est très simple et presque indolore.

Une fois l'insémination terminée, il est recommandé que la femme se repose de 15 à 25 minutes sur la civière ou la salle de réveil si c'est le cas pour son plus grand confort et sa tranquillité.

Cependant, il n'est pas nécessaire de se reposer après une insémination artificielle, cela n'augmente pas les chances de succès, sauf si le gynécologue l'indique pour une raison particulière.

Une fois que la femme ou le couple a quitté la clinique, elle peut continuer sa vie normale : aller au travail, conduire, faire des activités de loisirs comme la marche, aller au cinéma, etc.

Temps d'attente

Juste après l'insémination artificielle, commence la période connue sous le nom des 2 semaines d'attente, qui dure jusqu'au jour du test de grossesse.

Comme son nom l'indique, elle dure environ 15 jours et, pendant cette période d'incertitude, la femme peut ressentir un inconfort dû au traitement de fertilité.

Symptômes de l'IA

Il est habituel pour une femme de recevoir, dès le jour de l'insémination, un traitement hormonal à la progestérone pour maintenir l'état idéal de l'utérus et favoriser l'implantation de l'embryon.

Cette administration de progestérone pendant les deux semaines d'attente, ainsi que le reste des médicaments hormonaux utilisés pendant la stimulation ovarienne, peuvent provoquer des effets secondaires d'intensité variable chez la femme.

Voici la liste des symptômes possibles après l'insémination artificielle :

  • Gonflement du ventre
  • Douleurs abdominales
  • Inconfort dans l'utérus dû à l'insertion de la canule
  • Taches marron
  • Besoin fréquent d'uriner
  • Seins gonflés
  • Écoulement vaginal clair ou jaune
  • Fatigue

Les femmes confondent souvent ces effets secondaires des médicaments avec les symptômes de la grossesse, ce qui est une erreur. Cet inconfort est caractéristique de l'insémination artificielle et peut survenir indépendamment du fait que le test de grossesse soit positif ou négatif.

Quand faire le test de grossesse?

Il faudra effectuer le test de grossesse, que ce soit par analyse d'urine ou de sang, selon les instructions du gynécologue. Il est plus courant d'attendre environ 15 jours après l'IA, assez longtemps pour que l'hormone bêta-hCG soit synthétisée et détectée par le test de grossesse.

Si le test de grossesse est fait trop tôt, il y a un risque d'obtenir un faux négatif car l'hormone ne peut pas encore être détectée. De même, un faux positif pourrait également être obtenu si le test est effectué trop tôt, car il permettrait de détecter l'hormone hCG utilisée dans l'IA pour induire l'ovulation.

Si vous voulez savoir quel est le moment le plus fiable pour le test de grossesse, vous pouvez en apprendre davantage ici: Test de grossesse: quand le faire? – Résultat, utilisation et prix

Concernant la manière de faire le test, que ce soit dans le sang ou dans l'urine, les deux formes sont fiables si elles sont faites au bon moment. Cependant, il est toujours préférable d'effectuer une analyse de sang quantitative après un traitement de procréation assistée.

Si le résultat du test est négatif, on s'attend à ce que la femme ait des saignements vaginaux correspondant aux menstruations dans les jours qui suivent. Pendant ce début de cycle, la femme peut faire une nouvelle tentative, car les inséminations artificielles peuvent être effectuées consécutivement.

Recommandations

En général, on recommande qu'une femme poursuive son mode de vie normal après l'IA, à moins qu'elle n'ait un emploi très lourd ou risqué. Dans ce cas, le médecin peut décider de vous mettre en arrêt.

En dehors de cela, nous allons souligner quelques conseils qui peuvent aider les femmes après l'insémination artificielle :

  • Avoir des relations sexuelles entre huit et douze heures après l'IA, car les contractions utérines favoriseront l'ascension du sperme déposé dans l'utérus.
  • Évitez les gros efforts physiques : ne portez pas de poids et remplacez les sports de haute intensité par des sports plus doux.
  • Ne soyez pas à l'affût de tous les symptômes possibles ou ne les associez pas à la grossesse.
  • Ne soyez pas obsédé par le résultat possible. Il est important de rester très positif, mais aussi de se préparer à un éventuel négatif.
  • Le fait de vous tenir occupé vous aide à penser à d'autres choses et à réduire le stress associé au traitement, alors planifiez des activités pour les deux semaines d'attente.
  • Consultez un spécialiste si vous souffrez de symptômes très gênants ou si vous avez des saignements vaginaux abondants en avance.
  • Ne changez pas ou n'abandonnez pas la médication hormonale de votre propre chef.
  • Partagez vos sentiments avec votre partenaire et soutenez-vous mutuellement.

Vos questions fréquentes

Combien de temps dure l'insémination artificielle et combien de temps doit-on rester dans la clinique après?

Par Dr. Esther Marbán Bermejo (gynécologue).

Le moment de l'insémination artificielle dure généralement environ 5 minutes s'il n'y a pas de problème. Après le processus, la patiente se repose pendant 20 à 30 minutes, puis quitte la clinique avec les instructions jusqu'au jour du test de grossesse.

Le repos après l'insémination n'est pas obligatoire, car il n'a pas été démontré qu'il améliore le taux de grossesse.
Lire la suite

Faut-il se reposer après l'insémination artificielle ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Après l'insémination artificielle intra-utérine, le médecin peut recommander de s'allonger quelques minutes sur la civière pour favoriser l'ascension du sperme et la récupération pour la femme. Cependant, des études ont confirmé que ce repos après l'IA n'augmente pas la probabilité de grossesse.

Une fois à la maison, la femme peut poursuivre ses activités quotidiennes et reprendre une vie normale, avec la précaution de ne pas faire de gros efforts et de ne pas porter de poids excessif.

Est-il normal de saigner après une insémination artificielle ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Non, bien qu'il puisse y avoir une petite tache ou un léger saignement à la suite de l'insémination elle-même, lors de l'introduction de la canule par le col de l'utérus.

Par contre, s'il y a des saignements abondants quelques jours après l'IA, c'est très probablement la perte des règles et, donc, l'échec de la technique.

Est-ce que l'insémination artificielle est douloureuse?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

En principe, non. Il s'agit donc d'une technique qui se pratique sans anesthésie. D'autre part, il est possible que la patiente présente un léger inconfort ou de petits symptômes tels que des crampes ou des douleurs abdominales après une insémination artificielle.

Cependant, tant qu'il ne s'agit pas d'une douleur intense, il n'est pas nécessaire de s'inquiéter. Dans les cas spécifiques où la douleur est insupportable, il est recommandé de consulter un spécialiste.

Quels sont les symptômes de grossesse après une insémination artificielle réussie ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Quels sont les symptômes de grossesse après une insémination artificielle réussie ?
Par Zaira Salvador (embryologiste).
Les symptômes de grossesse varient considérablement d'une femme à l'autre. Il y a des femmes qui ressentent les premiers symptômes immédiatement après le processus et d'autres qui ne remarquent rien de différent jusqu'à un stade ultérieur de la grossesse.

Dans tous les cas, il est rare de remarquer des symptômes de grossesse avant 15 jours après l'insémination artificielle, à l'exception des saignements d'implantation qui peuvent survenir chez certaines femmes.

Vous pouvez trouver des informations plus détaillées sur les symptômes de la grossesse sur le lien suivant : Symptômes de grossesse: comment reconnaître les premiers signes?

La rédaction vous recommande

Si vous souhaitez obtenir de plus amples informations concernant l'hormone hCG, nous vous conseillons la lecture de cet article: L’hormone de grossesse (la beta hCG): définition et taux de référence.

Enfin, si vous souhaitez en savoir plus sur les taux de réussite de l'insémination artificielle, vous pouvez lire l'article suivant: Quels sont les taux de réussite de l’insémination artificielle?

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Bibliographie

Karlstrom P-O, Bergh T, Lundkvist O. A prospective randomized trial of artificial insemination versus intercourse in cycles stimulated with human menopausal gonadotropin or clomiphene citrate. Fertil Steril 1993:59;554–9.

Khan JA, Sunde A, Von During V, Sordal T, Molne K. Intrauterine insemination. Ann NY Acad Sci 1991;626:452–60.

Plosker SM, Jacobson W, Amato P. Predicting and optimizing success in an intrauterine insemination programme. Hum Reprod 1994;9:2014–21.

Rubenstein BB, Strauss H, Lazarus ML, Hankin H. Sperm survival in women. Fertil Steril 1951;2:15–9.

Sharif K, Afnan M, Lashen H, Elgend M, Morgan C, Sinclair L. Is bed rest following embryo transfer necessary? Fertil Steril 1998;69:478– 81.

Tomlinson MJ, Amissah-Arthur JB, Thompson KA, Kasraie JL, Bentick B. Prognostic indicators for intrauterine insemination (IUI): statistical model for IUI success. Hum Reprod 1996;11:1892–6.

World Health Organization. Laboratory manual for the examination of human sperm and sperm-cervical mucus interaction. 3rd ed. New York: Cambridge University Press, 1992:43–4.

Vos questions fréquentes: 'Combien de temps dure l'insémination artificielle et combien de temps doit-on rester dans la clinique après?', 'Faut-il se reposer après l'insémination artificielle ?', 'Est-il normal de saigner après une insémination artificielle ?', 'Est-ce que l'insémination artificielle est douloureuse?' et 'Quels sont les symptômes de grossesse après une insémination artificielle réussie ?'.

Voir plus

Auteurs et collaborateurs

Dr. Esther  Marbán Bermejo
Dr. Esther Marbán Bermejo
Gynécologue
Diplômée en médecine de l'Université d'Alcalá, avec spécialisation en gynécologie et obstétrique à l'Hôpital universitaire général Gregorio Marañón de Madrid. Elle a plusieurs années d'expérience en tant que gynécologue spécialisée dans la procréation assistée. En savoir plus sur Dr. Esther Marbán Bermejo
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 282859737
 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI) En savoir plus sur Zaira Salvador
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Adapté au français par:
 Marie Tusseau
Marie Tusseau
inviTRA Staff
Directrice éditoriale de la revue inviTRA en français et en anglais. En savoir plus sur Marie Tusseau

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.