Avantages de l’insémination artificielle

Par (embryologiste), (gynécologue) et (invitra staff).
Dernière actualisation: 16/09/2018

L'insémination artificielle (IA), comme les autres techniques de procréation assistée, présente certains avantages mais aussi certains inconvénients. C'est une technique simple et peu invasive dont le principal avantage est que les risques et les conséquences négatives sont faibles. Cependant, pour obtenir une grossesse, certaines conditions sont nécessaires et les résultats sont moins bons que ceux de la fécondation in vitro (FIV).

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Avantages de l'insémination artificielle

Les principaux avantages ou aspects positifs qui conduisent à l'insémination artificielle étant généralement la première technique de reproduction à être appliquée sont les suivants:

  • C'est la méthode qui ressemble le plus à la conception naturelle parce que le sperme est introduit artificiellement dans l'utérus de la femme, mais il y a une sélection naturelle du spermatozoïde qui féconde finalement l'ovule.
  • C'est l'un des processus les plus simples de la procréation assistée. Il est confortable, rapide et peut être pratiqué dans le cabinet gynécologique lui-même, sans avoir besoin d'une salle d'opération.
  • C'est une technique indolore, donc elle ne nécessite pas d'anesthésie. Cela rassure la patiente.
  • Il s'agit d'une technique peu coûteuse, car elle ne nécessite pas trop d'intervention du personnel ou de culture d'embryons avec des systèmes complexes d'entretien et de manipulation.
  • La stimulation ovarienne qui est effectuée avant cette technique est plus douce que celle nécessaire pour un traitement de FIV. Cela réduit les effets secondaires du traitement hormonal.
  • La qualité du sperme s'améliore avec la capacitation avant l'insémination, ce qui augmente la probabilité de grossesse par rapport aux rapports sexuels programmés.
  • Permet aux femmes célibataires et aux couples de lesbiennes de devenir mères grâce à un donneur de sperme.

Inconvénients de l'insémination artificielle

L'insémination artificielle présente deux points "négatifs" étroitement liés: le taux de réussite et les conditions nécessaires. Pour obtenir une grossesse par insémination artificielle, c'est-à-dire pour obtenir un résultat positif au test de grossesse après l'application de cette méthode de reproduction, les conditions suivantes sont requises:

  • Les trompes de Fallope d'une femme doivent être fonctionnelles, car c'est là que la fécondation aura lieu.
  • Une femme ne doit pas avoir de problèmes liés à la fonction ovarienne et au cycle menstruel. L'ovulation doit se produire spontanément.
  • Le sperme doit être de bonne qualité. Enfin, c'est le spermatozoïde lui-même qui doit pouvoir atteindre l'ovule et le féconder en franchissant les barrières naturelles de l'appareil reproducteur féminin.

Par conséquent, malgré les avantages de cette technique, le taux de succès est plus faible, surtout dans le cas de personnes ou de couples ayant de graves problèmes de fertilité masculine ou en présence d'altérations chez la femme.

Même dans les cas où les exigences sont satisfaites, la manipulation ou l'aide externe est minimale, de sorte que la réussite repose davantage sur les ovules et les spermatozoïdes.

Enfin, il ne faut pas oublier un autre inconvénient important: la plus grande probabilité de grossesse multiple. Bien que les protocoles actuels de stimulation ovarienne et les tests continus puissent réduire le risque d'ovulation multiple, le contrôle total du corps est impossible et l'ovulation de plus d'un ovule peut survenir.

Lors d'un entretien, le Dr Valeria Sotelo discute des inconvénients et des effets secondaires possibles de l'insémination artificielle.

Parmi les principaux inconvénients, le Dr Sotelo évoque le syndrome d'hyperstimulation ovarienne bien qu'elle soit rare dans le cas d'une IA ou encore des infections dues à une maladie ou à une mauvaise stérilisation des instruments utilisés.

Les risques pendant la grossesse peuvent être la grossesse extra-utérine, la fausse-couche, ou encore la pré-éclampsie.
Elle insiste sur le fait que ce sont des effets secondaires qui ne se produisent pas souvent, même s'il faut bien sûr les prendre en compte.

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Auteurs et collaborateurs

 Andrea Rodrigo
Andrea Rodrigo
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitario en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale. En savoir plus sur Andrea Rodrigo
Dr. Valeria Sotelo
Dr. Valeria Sotelo
Gynécologue
Diplômée en Médecine de l'Universidad de Buenos Aires, avec la spécialité en Gynécologie et Obstétrique. Master en Chirurgie Vidéo-laparoscopique et titre de spécialiste en Gynécologie et Obstétrique. Membre associé de la SEF et SEGO. Plus de 10 ans d'expérience dans le domaine de la Médecine Reproductive. En savoir plus sur Dr. Valeria Sotelo
Affiliation à l’Ordre des Médecins: 030309166
Adapté au français par:
 Marie Tusseau
Marie Tusseau
inviTRA Staff
Directrice éditoriale de la revue inviTRA en français et en anglais. En savoir plus sur Marie Tusseau

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.