Azoospermie sécrétoire et obstructive: causes et diagnostic

Par (embryologiste), (embryologiste) et (invitra staff).
Dernière actualisation: 05/09/2017

L'azoospermie est une absence totale de spermatozoïdes dans l'éjaculat. Selon la cause, nous distinguons deux formes d'azoospermie: obstructive et sécrétoire. Le pronostic pour obtenir une grossesse est différent dans chaque cas.

Dans un premier cas, on obtient des spermatozoïdes par biopsie testiculaire et on les utilise lors d'une ICSI. Dans un deuxième cas, il est plus difficile d'obtenir des spermatozoïdes et on a recours à du sperme de donneur pour réaliser le traitement de PMA.

Azoospermie: définition et diagnostic

Afin d'étudier la fertilité masculine, l'examen le plus habituel est le spermogramme. Il consiste à recueillir un échantillon d'éjaculat et à l'examiner en laboratoire pour vérifier, entre autres, la concentration et mobilité des spermatozoïdes.

Une fois le résultat obtenu, on compare les taux de référence de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour réaliser le diagnostic:

Azoospermie
zéro spermatozoïdes dans l'éjaculat.
Cryptozoospermie
moins de 100.000 spermatozoïdes/ml.
Oligospermie
moins de 15 millions/ml.
Normozoospermie
aucun paramètre séminal n'est altéré.

Par conséquent, l'azoospermie peut se définir comme l'absence de spermatozoïdes dans l'éjaculat. On considère qu'elle est responsable d'entre 3 et 10 % des cas de stérilité masculine.

L'azoospermie est un trouble imperceptible pour l'homme, ainsi il est nécessaire de réaliser un spermogramme pour le diagnostiquer.

Il est également utile de déterminer les taux d'hormone FSH. Celle-ci est produite par le cerveau et est responsable de la spermatogénèse (formation des spermatozoïdes) dans les testicules. Si les taux de FSH sont élevés, on peut en déduire que les cellules mères des spermatozoïdes sont réduites voire absentes.

On peut aussi analyser la concentration de testostérone et de fructose pour obtenir un diagnostic plus exact.

Causes

L'absence de spermatozoïdes dans l'éjaculat est principalement dû à deux causes:

Azoospermie sécrétoire ou non obstructive
les testicules ne sont pas capables de produire de spermatozoïdes.
Azoospermie obstructive
des spermatozoïdes sont produits, mais ne peuvent pas être expulsés lors de l'éjaculat en raison d'une obstruction des conduits déférents.

Pour déterminer le type d'azoospermie, il est nécessaire de réaliser une biopsie testiculaire, qui consiste à obtenir un petit fragment de chaque testicule et à analyser la présence ou absence de spermatozoïdes. De cette manière, il sera facile de distinguer une azoospermie obstructive d'une sécrétoire.

Grâce à une analyse hormonale, le type d'azoospermie peut être déterminé car, si les taux d'hormones impliquées dans la spermatogénèse présentent des troubles, il s'agit d'une azoospermie sécrétoire. Cependant, cette méthode n'est pas aussi fiable que la biopsie pour savoir s'il existe des spermatozoïdes disponibles pour réaliser un traitement de PMA.

Azoospermie sécrétoire

L'azoospermie sécrétoire ou non obstructive est la plus sévère et fréquente, et suppose 70 % des cas d'azoospemie. Elle peut être congénitale (depuis la naissance) ou acquise (par maladie ou traitement toxique). Ses causes les plus communes sont:

  • Anomalies de descente des testicules.
  • Exposition à des substances toxiques: médicaments, radiothérapie et chimiothérapie.
  • Génétiques: troubles des gènes en rapport avec la spermatogénèse, comme des mutations ou déletions.
  • Troubles hormonaux, comme l'hypogonadisme hyponadotrope (déficience des hormones libérées par l'hypophyse et chargées de stimuler la production spermatique dans les testicules).
  • Problèmes des testicules: oreillons, traumatisme, inflammations et varicocèle sévère.

La récupération des spermatozoïdes dans l'azoospermie sécrétoire est complexe, car la spermatogénèse est fortement affectée. Malgré cela, une grossesse est possible.

Certains patients atteints de cette pathologie ont présenté de légers foyers de spermatogénèse dans les testicules. Pour cela, les médecins réalisent de multiples et petites biopsies testiculaires pour trouver des spermatozoïdes.

Si des spermatozoïdes sont effectivement trouvés, l'échantillon est congelé et est ensuite employé lors d'une injection intracytoplasmatique de spermatozoïdes (ICSI).

En fonction de la cause de l'azoospermie, dans certains cas il est possible de restaurer la spermatogénèse par traitements hormonaux et obtenir ainsi la grossesse.

Dans les cas où il n'est pas possible de recueillir de spermatozoïdes, il est nécessaire d'avoir recours au sperme de donneur pour devenir parents.

La procréation médicalement assistée, comme tout traitement médical, exige que vous fassiez confiance au professionnalisme des médecins et de la clinique que vous avez choisis. Évidemment, tous ne sont pas identiques. Le Rapport sur la fertilité va sélectionner pour vous les cliniques les plus proches de vous et répondant à nos critères de qualité rigoureux. De plus, le système effectuera une comparaison des prix et des conditions proposées par les différentes cliniques afin de faciliter votre prise de décision.

Azoospermie obstructive

L'azoospermie obstructive est due à un problème des conduits qui transportent les spermatozoïdes des testicules jusqu'à l'urètre, où se produit l'éjaculat. Voici les causes les plus communes:

  • Absence de conduits déférents (soit depuis la naissance, soit après une intervention chirurgicale).
  • Inflammations ou traumatismes du testicule, épiydime, conduit déférent ou prostate.

Chez les patients présentant ce type de troubles, il est plus facile d'obtenir des spermatozoïdes. Dans certains cas, cette azoospermie peut être réversible et grâce à plusieurs techniques de micro-chirurgie, l’obstruction peut être parfois être solutionnée ou les conduits unis afin que les spermatozoïdes puissent atteindre le liquide spermatique.

Dans le cas contraire, on obtient les spermatozoïdes directement des testicules par biopsie testiculaire et ils sont utilisés lors d’un traitement de procréation assistée (ICSI). Une seule biopsie est normalement suffisante, car la spermatogénèse est produite normalement.

Azoospermie et varicocèle

La relation entre azoospermie et varicocèle est relativement commune: 5 % des cas de varicocèle se transforment en azoospermie. Cependant, pour que cela arrive, le varicocèle doit être sévère.

Le varicocèle est une dilatation des veines qui forment le cordon spermatique et affecte directement la spermatogénèse, à savoir la production de spermatozoïdes.

Chez les patients azoospermiques sécrétoires qui ont corrigé leur varicocèle par chirurgie (cure chirurgicale de varicocèle), environ 50 % du tissu testiculaire et 55 % de la mobilité spermatique seont récupérés.

Azoospermie suite à une vasectomie

La vasectomie est une méthode de stérilisation masculine qui permet d'obtenir l'absence de spermatozoïdes dans l'éjaculat. L'objectif est d'induire volontairement une azoospermie obstructive en sectionnant le canal déférent, empêchant ainsi le passage des spermatozoïdes du testicule à l'urètre.

Comme les canaux déférents sont bloqués, les spermatozoïdes seront stockés dans l'épididyme et, avec le temps, seront réabsorbés par l'organisme lui-même.

La vasectomie n'affecte pas la production de spermatozoïdes, bien qu'il soit vrai qu'avec le temps le corps peut diminuer la production de spermatozoïdes ou qu'il peut être légèrement modifié.

Vos questions fréquentes

L'azoospermie et l'aspermie sont la même chose ?

Par Rebeca Reus (embryologiste).

Non. L'azoospermie est l'absence de spermatozoïdes dans l'éjaculat, mais l'homme n'a pas de problèmes pour éjaculer. Dans le cas de l'aspermie, le problème est l'absence d’éjaculation, il ne fait pas référence aux spermatozoïdes.

Quels sont les symptômes de l'azoospermie?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

L'azoospermie n'entraîne pas de symptômes visibles dans la vie quotidienne tels que la douleur, l'inconfort, le gonflement, etc. Par conséquent, la façon sûre de le diagnostiquer n'est pas basée sur les symptômes, mais seulement sur le résultat du spermogramme.
Lire la suite

Quel type d'azoospermie est le plus grave par rapport à l'infertilité?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

L'azoospermie sécrétoire est plus grave. Elle empêche la production de sperme et, par conséquent, il n'est pas possible d'avoir des enfants biologiques, même en appliquant des techniques de procréation assistée. Comme nous l'avons mentionné, la seule option pour obtenir une grossesse si vous souffrez de ce type d'azoospermie est le don de sperme.

Puis-je recourir à l'insémination artificielle en cas d'azoospermie ?

Par Rebeca Reus (embryologiste).

Non. Pour obtenir une grossesse par insémination artificielle, il est nécessaire d'avoir une bonne concentration spermatique et que les patients souffrant d'azoospermie ne présentent aucun spermatozoïde dans l'éjaculat.

Peut-on être enceinte naturellement avec une azoospermie sécrétoire ?

Par Rebeca Reus (embryologiste).

La seule manière d'obtenir une grossesse naturelle avec une azoospermie sécrétoire est par un traitement hormonal, car il restaure la spermatogénèse. Cependant, dans de nombreux cas, il est difficile que cela se produise, car tout dépend de la cause de l'azoospermie.

La rédaction vous recommande

L'azoospermie se définit comme un trouble de la fertilité masculine pour lequel aucun spermatozoïde n'est présent lors de l'éjaculation. Cela représente un pourcentage de 1% de la population masculine au niveau mondial.

L'azoospermie comme nous l'avons décrite antérieurement est une maladie qui provoque la stérilité masculine. Mais savez-vous quels sont les différents types de stérilité chez l'homme? Nous vous l'expliquons ici: La stérilité masculine.

Afin de réaliser le diagnostic d'infertilité masculine, il est nécessaire de réaliser au moins deux spermogrammes à un intervalle de deux mois de différence. Savez-vous en quoi consiste-t-il? Vous trouverez plus d'informations ici: Le spermogramme.

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Bibliographie

Andrology-Male Reproductive Health and Dysfunction. Nieschlag E, Behre HM (eds). Berlin: Springer Verlag, 1997.

Comhaire FH, De Kretser D, Farley TMM et al. 1987 Towards more objectivity in diagnosis and management of male infertility: results of World Health Organization multicentre study. International Journal of Andrology 10, 1–53.

Cooper TG, Noonan E, von Eckardstein S, et al. World Health Organization reference values for human semen characteristics. Hum Reprod Update 2010;16:231-45.

Fogle RH, Steiner AZ, Marshall FE, et al. Etiology of azoospermia in a large nonreferral inner-city population. Fertil Steril 2006;86:197-9.

Jarow JP, Espeland MA, Lipshultz LI. Evaluation of the azoospermic patient. J Urol 1989;142:62-5.

Krausz C, Genetic Aspects of Male Infertility, European Urological Review, 2009;3(2):93-96.

Male infertility best practice policy committee of the American Urological Association (AUA). The optimal evaluation of the infertile male. AUA Best Practice Statement. Revised, 2010.

Matsumiya K, Namiki M, Takahara S, et al. Clinical study of azoospermia. Int J Androl 1994;17:140-2.

WHO Manual for standardized investigation and diagnosis and management of the infertile male. Cambridge: Cambridge University Press, 2000.

Vos questions fréquentes: 'L'azoospermie et l'aspermie sont la même chose ?', 'Quels sont les symptômes de l'azoospermie?', 'Quel type d'azoospermie est le plus grave par rapport à l'infertilité?', 'Puis-je recourir à l'insémination artificielle en cas d'azoospermie ?' et 'Peut-on être enceinte naturellement avec une azoospermie sécrétoire ?'.

Voir plus

Auteurs et collaborateurs

 Andrea Rodrigo
Andrea Rodrigo
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitario en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale. En savoir plus sur Andrea Rodrigo
 Rebeca Reus
Rebeca Reus
Embryologiste
Diplômée en Biologie humaine (Biomédecine) de l'Universitat Pompeu Fabra (UPF), Master en Laboratoire d'Analyses Cliniques de l'UPF et Master sur la Base Théorique et Procédures de Laboratoire en Procréation Assistée de l'Universidad de Valencia (UV). En savoir plus sur Rebeca Reus
Adapté au français par:
 Isabelle Gutton
Isabelle Gutton
inviTRA Staff

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.