Comment choisir la clinique de PMA la plus adaptée à vos besoins?

Par (gynécologue), (gynécologue) et (embryologiste).
Dernière actualisation: 14/01/2019

Les personnes qui ont des difficultés à concevoir un enfant, que ce soit à cause de problème de stérilité dans le couple, femmes célibataires ou couples lesbiens, devront avoir recours à un traitement de fertilité pour pouvoir réaliser leur rêve: devenir parents.

C’est le début d’un long parcours qui, dépendant de chaque patiente et de la cause de l’infertilité, peut durer plusieurs années. C’est pourquoi, il est crucial de choisir la bonne clinique de procréation médicalement assistée qui soit la plus adaptée.

Il n’existe pas de clinique de procréation médicalement assistée qui soit la meilleure. Il y a beaucoup de centre prestigieux dans des pays comme les Etats-Unis, ou l’Espagne qui obtiennent de très bons résultats. C’est au patient de choisir celui dans lequel il se sente le plus à l’aise et qui lui inspire le plus confiance.

Nous souhaitons que vous soyez bien informé et que vous ayez les facteurs les plus importants en tête à l’heure de chercher un centre de fertilité.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Les installations des cliniques

Il existe différents types de cliniques: des petites, des grandes, des plus anciennes, des plus récentes, des cliniques à l’intérieur d’hôpitaux ou qui réalisent des consultations privée, etc.

Ci-dessous, vous retrouvez les différents facteurs à prendre en compte concernant les installations des cliniques:

Localisation

Tous les patients doivent prendre en compte le fait que, une fois le traitement commencé, ils devront sûrement se rendre plusieurs fois à la clinique si elle est proche de chez vous.

Bilans, échographies, contrôles hormonaux, échantillons de sperme, …Voici quelques exemples de procédures qui requièrent la présence du patient à la clinique. C’est pourquoi, il est nécessaire de s’interroger sur le nombre de visites nécessaires à prévoir ainsi que sur la distance avec votre lieu d’habitation.

Si vous décidez de subir une FIV à l’étranger, même certaines visites peuvent être réalisées à distance, d’autres visites tels que le transfert d’embryons ou le prélèvement d’ovules doivent être effectués dans la clinique, donc il est nécessaire de penser à vos options de voyages ainsi qu’au coût de chaque voyage.

Souvent, la clinique que vous préférez, que ce soit pour son personnel, ses installations ou son taux de réussite, s’avère être la moins accessible de toutes les cliniques. Dans ce cas, notre conseil est de suivre votre instinct et de choisir celle dans laquelle vous vous sentez le plus à l’aise.

Qualité

Tout d’abord, lorsque vous choisissez une clinique de procréation médicalement assistée, vous devez vous assurer qu’il s’agit d’un centre agréé et reconnu officiellement.

Pour savoir si une clinique présente des garanties en terme de qualité, on peut vérifier si cette clinique a été contrôlée par audit par une entité indépendante et sérieuse.

Par exemple, le fait de posséder le certificat de qualité ISO 9001 est un gage de qualité qui garantit un standard de qualité minimum et qui doit être pris en compte lors de la décision finale.

En général, les cliniques disposent d’une rubrique sur leur site web où il affiche tous leurs certificats officiels.

Services

Lorsqu’il s’agit de choisir une clinique de fertilité, les patient apprécient qu’elle offre un service tout compris. Par service tout compris, nous entendons que l’ensemble du traitement puisse être réalisé dans celle-ci en incluant les bilans et examens complémentaires.

Voici une liste d’aspects très importants à prendre en compte:

Techniques de diagnostic
une anamnèse correcte est essentielle pour trouver la cause de la stérilité et pour déterminer le traitement le plus adéquat. Quelques examens de routine incluent l’échographie, l’hystérosalpingographie, le spermogramme, les caryotypes, etc.
Laboratoire interne
ceci est très important pour les traitements de fécondation in vitro (FIV) car les embryons sont cultivés dans le laboratoire dans des conditions strictes d’humidité, de températures, etc.Il n’est pas recommandé de transporter des embryons humains d’un endroit à l’autre pour réaliser un transfert d’embryon.
Bloc opératoire interne
comme dans le cas précédent, il est important que la clinique possède son propre bloc opératoire car c’est à cet endroit que se réalise le prélèvement des ovocytes et le transfert des embryons de la femme. De plus, les cliniques les plus modernes, le laboratoire et le bloc opératoire sont généralement très proches de manière à conserver au maximum les conditions de stérilisation.
Horaire
bien que les médecins spécialistes ne consultent pas les week-ends, il est important que la clinique le soit pour réaliser des procédures importantes tels que le prélèvement d’ovocytes ou le transfert d’embryons les samedis et dimanches car, pour garantir a réussite du traitement, il me convient pas d’avancer ou de retarder ces procédures.
Urgences
Il est compliqué pour une clinique de procréation médicalement assistée de disposer d’un service d’urgences 24h/24. Cependant, de plus en plus d’entre elles incluent une attention téléphonique pour répondre aux questions urgentes des patients comme, par exemple, des oublis de médicaments, des symptômes très gênants, des saignements inhabituels pendant les deux semaines d’attente, etc.
Autres spécialités
Certaines cliniques proposent d’autres spécialités médicales comme des services de soutien psychologique ou d’urologie.

Traitements disponibles

Toutes les cliniques de procréation médicalement assistée ne proposent pas tous les traitements possibles. Selon leurs ressources, certains ne proposent que des traitements simples comme l’insémination artificielle (IA).

Cependant, les patientes qui ne parviennent pas à une grossesse après plusieurs tentatives d’IA devront recourir à la FIV, qui offre une plus grande chance de réussite. Si cela devait se produire, ces patients seraient obligées de changer de clinique et de professionnel de santé.

Un autre aspect à prendre en compte est la disponibilité des donneurs en cas de besoin d’un traitement avec don de sperme ou d’ovocytes, ce qui signifie qu’il y a une liste d’attente pour les patientes qui ont besoin de ce traitement.

Personnel

Comme nous l’avons dit précédemment, un traitement de fertilité comporte beaucoup d’étapes qui nécessitent parfois l’intervention de différents spécialistes: des gynécologues, des embryologues, des anesthésistes, des urologues, etc.

Tous ces professionnels doivent être dûment qualifiés et avoir beaucoup d’expérience. De plus, il faut prendre en compte d’autres qualités lorsque l’on choisit une clinique:

Premières impressions

Il est recommandé de réaliser la première visite à la clinique en couple (si c’est le cas) car cela permet d’avoir une vision globale et un avis individuel qu’il conviendra de partager par le suite.

Lors de cette première consultation, il est possible d’observer les installations, le flux de patients, la réception qui est faite des clients à l’accueil, etc.

Si vous devez faire un traitement de fécondation in vitro pour devenir maman, nous vous recommandons d'utiliser le Rapport sur la fertilité. En 3 étapes simples, qui vous permettra de connaître les cliniques à l’étranger qui répondent à nos critères de qualité rigoureux. En outre, vous recevrez un rapport contenant des conseils utiles avant de réaliser des visites dans les cliniques.

Pendant la consultation, un spécialiste en traitements de procréation médicalement assistée explique aux patients le fonctionnement de la clinique, étudie leur cas et recommande les traitements possibles, leur prix approximatifs, les informe des premières étapes à réaliser et résout leurs possibles doutes.

Cette première prise de contact avec la clinique est le moment d’évaluer des aspects importants tels que l’amabilité, la compréhension et l’empathie de la part du personnel.

Les aspects clés qu’il est bon de prendre en considération lors de la première visite: s’ils ont pris la peine d’apprendre votre nom, s’ils vous interrogent sur d’autres tests réalisés précédemment (même s’ils les font souvent refaire), s’ils vous répondent de manière claire et posée, etc.

Évaluation initiale

Après le premier bilan basique, l’étape suivante consiste à effectuer une évaluation détaillée de l’infertilité, déclare le Dr Sotelo. Depuis combien de temps ils essaient de concevoir, les traitement précédents…ce sont tous des aspects cruciaux à prendre en compte avant de poser un diagnostic.

Il est très utile de réaliser des examens physiques comprenant une évaluation des phénotypes masculins et féminins et de leurs caractéristiques sexuelles secondaires. Puis, dans le cas de la femme, une échographie transvaginale aide à écarter la présence de pathologies cervicales ou utérinesm telles que polypes, fibromes, anomalies mülleriennes, kystes, endométriose etc.

Information claire et transparente

Le fonctionnement des systèmes reproductifs masculin et féminin est souvent inconnu pour la plupart des patients qui se rendent pour la première fois dans un centre de fertilité.

Par conséquent, les spécialistes de la reproduction et de la fertilité doivent expliquer en toute clarté quel est le problème de stérilité dont souffrent les patients, ainsi que les traitements qu’ils vont commencer: quels médicaments elles vont prendre et à quoi cela sert, pourquoi les ovules se sont pas de qualité, les paramètres minimaux de sperme pour considérer un échantillon comme normal, ce qui arrive aux embryons en culture, etc.

Lorsqu’un couple ou une personne rentre dans le monde de la procréation médicalement assistée pour la toute première fois, ils doivent faire face à une multitude d’informations d’un seul coup et tout assimiler rapidement peut parfois être difficile pour eux.

Cependant, le personnel de la clinique doit expliquer le nombre de fois nécessaire le traitement dont ils ont besoin, et être présents et clarifier tous les doutes que le ou les patients ont. Un patient ne devrait jamais rentrer chez lui avec des doutes concernant les traitements hormonaux que le docteur leur a prescrits.

Traitement personnalisé

Chaque traitement de fertilité devrait être individualisé étant donné que chaque cycle dépend des causes de l’infertilité chez la femme ou dans le couple, l’âge, les analyses hormonales, les antécédents médicaux, etc.

C’est pourquoi, les patients ayant recours à la procréation médicalement assistée apprécient le fait de n’être en charge que d’un seul médecin du début à la fin du cycle, qui s’occupe des différentes procédures.

Malheureusement, deux médecins peuvent avoir des points de vue différent sur un même cas et donner des instructions différentes voire des opinions contradictoires aux patients, ce qui peut augmenter leur inquiétude pendant le traitement.

Les patients doivent mettre leur santé ainsi que celle de leur bebé entre les mains des professionnels médicaux de la clinique. C’est pourquoi, il ou elle doit être une personne en qui avoir confiance et avec qui ils se sentent totalement en sécurité.

Taux de réussite

Une des questions fréquemment posées parmi les patients qui ont recours à la procréation médicalement assistée est la suivante: Quelles sont mes chances de tomber enceinte?

Et la réponse est que cela dépend basiquement de l’âge de la femme, des causes de l’infertilité et du type de traitement. La plupart des cliniques de fertilité publie leurs résultats annuellement.

Cependant, ces statistiques ne sont pas faciles déchiffrer. Pour cela, nous allons indiquer quels sont les taux qui apportent la plus grande qualité à une clinique.

le taux de naissance
Un des aspects les plus importants sur les traitements de l’infertilité est que les patients réussissent à obtenir une grossesse qui se finira par la naissance d’un enfant sain. C’est pourquoi, le taux de naissance est plus important que le taux d’implantation ou le taux de grossesse.
le taux de grossesse unique
De nos jours, on tente de faire comprendre tant aux professionnels comme aux patients que le transfert de plus d’un embryon peut donner lieu à des complications graves pendant la grossesse. L’objectif principal de la procréation médicalement assistée est de parvenir à ce que les patients obtiennent une grossesse et la naissance d’un seul bébé, en bonne santé.

D’une manière générale, les taux de réussite par insémination artificielle avec le sperme du conjoint est de 10,1% alors qu’il atteint 14,6% avec un don de sperme. Par ailleurs, le taux de naissance avec une fécondation in vitro est de 25,7% et grimpe jusqu’à 39,2% avec une FIV à partir d’un don d’ovules.

Comme nous l’avons vu auparavant, ces statistiques peuvent varier d’un patient à l’autre sur des critères principalement basés sur l’âge.

Coûts

Dans la mesure du possible, pour le patient ou le couple, le coût d’un traitement de fertilité ne devrait pas être un facteur déterminant dans le choix d’une clinique. Cependant, étant donné le coût élevé des techniques de reproduction, le facteur financier devient un frein dans beaucoup de cas.

Voici les principaux aspects à prendre en considération lorsqu’il s’agit des frais associés aux traitements de fertilité.

Devis initial

Toutes les cliniques proposent un devis initial à leurs patients potentiels. De ce fait, si ce n’est pas le cas, nous vous recommandons de le demander aux différentes cliniques que vous visitez.

Un cycle de traitement de fertilité inclut de nombreuses procédures différentes, des bilans, des examens complémentaires, etc. dont tous les patients n’ont pas nécessairement besoin. C’est pourquoi, nous vous recommandons fortement de clarifier ce qui est inclus et ce qui ne l’est pas lorsque vous demandez un devis initial.

Par exemple, certaines cliniques incluent les coûts de l’analyse du sperme, des tests hormonaux, de la vitrification des embryons ou des tests de grossesse, alors que d’autres n’incluent aucun de ces frais. C’est précisément la raison pour laquelle certains devis semblent, à priori, moins chers que d’autres.

Le coût des médicaments n’est jamais inclus dans les devis de traitement de fertilité car le dosage et le type de médicament varient d’un patient à l’autre et peut varier entre 400 et 1000€.

En général, toutes les cliniques de procréation médicalement assistée proposent un plan de financement pour les traitements et autres services de fertilité.

En fonction de la clinique et de la banque de sperme et/ou d’ovules avec laquelle ils collaborent, il peut y avoir des frais supplémentaires ou non.

Vos questions fréquentes

Quand est-il nécessaire de prendre rdv avec un spécialiste de la fertilité pour obtenir une grossesse?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Un couple devrait envisager l’infertilité lorsque, après un an de rapports sexuels non protégés, la grossesse ne se produit pas. À partir de ce moment, il est temps pour eux de consulter un spécialiste de fertilité afin de faire un bilan de fertilité. L’objectif est de trouver ce qui les empêche d’obtenir une grossesse et de commencer, le cas échéant, le traitement le plus adéquat.

Quand devriez-vous consulter un spécialiste en fertilité après une fausse couche ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

À partir de deux fausses couches ou plus, il faudrait consulter un spécialiste de la fertilité. L’objectif est de détecter la ou les causes des fausses couches et d’appliquer le traitement le plus adéquat. Parmi les causes les plus courantes, on retrouve le diabète, les anomalies génétiques de l’embryon, les maladies thyroïdiennes, l’âge de reproduction avancé, les problèmes structurels de l’utérus, etc.

La rédaction vous recommande

Pour obtenir plus d’informations sur les cliniques internationales de procréation médicalement assistée ainsi qu’une analyse de leurs services, nous vous recommandons de visiter cette section: Liste des cliniques.

Pour en savoir plus sur le monde de la procréation médicalement assistée, sur les différentes options de traitements de l’infertilité et dans quels cas ils sont indiqués, cliquez ici: Techniques de PMA: les principaux traitements contre l’infertilité

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Bibliographie

Alberto Reche y Manuel Martínez Moya. Manual de Buena Práctica Clínica en Reproducción Asistida. Sociedad Española de Fertilidad (SEF).

Alper M, Brinsden PR, Fischer R, Wikland M (2002). Is your IVF program good? Hum Reprod; 17: 8-10.

ASRM, American Society for Reproductive Medicine. Guidelines for advertising by ART programs. (October) ASRM Practice Committee Report. American Society for Reproductive Medicine, Birmingham, AL; 1999.

ASRM, American Society for Reproductive Medicine (2002). Revised minimum standards for in vitro fertilization, gamete intrafallopian transfer, and related procedures. A Practice Committee Report. Guidelines and Minimum Standards.

Brian, K. (2010). The Complete Guide to IVF: An Insider’s Guide to Fertility Clinics and Treatments. Published by Hachette Digital, London.

Fernández A, Castilla JA, Martínez L, Núñez AI, García-Peña ML, Mendoza JL, Blanco M, Maldonado V, Fontes J, Mendoza N (2002). Indicadores de calidad asistencial en un programa de FIV/ICSI. Rev Iberoam Fertil; 19: 249-52.

Gianaroli L, Plachot M, van Kooij R, Al-Hasani S, Dawson K, DeVos A, Magli MC, Mandelbaum J, Selva J, van Inzen W (2000). ESHRE guidelines for good practice in IVF laboratories. Committee of the Special Interest Group on Embryology of the European Society of Human Reproduction and Embryology. Hum Repro; 15: 2241-6.

González E, Castilla JA, Magán R, Ortiz A, Ortiz-Galisteo JR, Aguilar J, Maldonado V, Fontes J, Martínez L, Mendoza N (2004). Consentimientos informados de reproducción asistida y legibilidad lingüística. Rev Iberoam Fertil; 21: 69-74.

ISO 9001, 2000. Quality management systems –requirements International Organization for Standardization, Geneva.

Lyneé Madiera, J. (2018). Taking Baby Steps: How Patients and Fertility Clinics Collaborate in Conception. By The Regnets of the University of California. University of California Press, Oakland, California

Marcus, H.J., Marcus, D.M., and Marcus, S.F. How do infertile couples choose their IVF centers? (An Internet-based survey) . Fertil Steril. 2005; 83: 779–781

Reproducción Asistida ORG. Vidéo: ¿En qué consiste la primera visita en la clínica de fertilidad? (En quoi consiste la première visite dans une clinique de fertilité), par Valeria Sotelo, gynécologue, le 7 Avril 2015. [Voir la vidéo en espagnol].

The Practice Committee of the American Society for Reproductive Medicine. Revised minimum standards for practices offering assisted reproductive technologies: a committee opinion. Fert Steril, No. 3, September 2014; 102: 682-686.

Wikland M, Sjöblom C (2000). The application of quality systems in ART programs. Mol Cell Endocrinol; 166: 3-7.

Vos questions fréquentes: 'Quand est-il nécessaire de prendre rdv avec un spécialiste de la fertilité pour obtenir une grossesse?' y 'Quand devriez-vous consulter un spécialiste en fertilité après une fausse couche ?'.

Voir plus

Auteurs et collaborateurs

Dr. Juan Martínez de María
Dr. Juan Martínez de María
Gynécologue
Diplômé en Médecine et Chirurgie de l'Universidad Autónoma de Madrid (UAM), avec une spécialisation en Gynécologie et Obstétrique à l'Hôpital La Paz de Madrid. Master en Procréation Médicalement Assistée de l'UAM. Plus de 15 ans d'expérience comme gynécologue et obstétricien expert en Médecine de la Reproduction. En savoir plus sur Dr. Juan Martínez de María
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 284505020
Dr. Valeria Sotelo
Dr. Valeria Sotelo
Gynécologue
Diplômée en Médecine de l'Universidad de Buenos Aires, avec la spécialité en Gynécologie et Obstétrique. Master en Chirurgie Vidéo-laparoscopique et titre de spécialiste en Gynécologie et Obstétrique. Membre associé de la SEF et SEGO. Plus de 10 ans d'expérience dans le domaine de la Médecine Reproductive. En savoir plus sur Dr. Valeria Sotelo
Affiliation à l’Ordre des Médecins: 030309166
 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI) En savoir plus sur Zaira Salvador
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.