Cycle naturel lors du transfert embryonnaire

Par (gynécologue), (gynécologue), (embryologiste) et (invitra staff).
Dernière actualisation: 30/10/2020

Le transfert d'embryons est la dernière étape d'un traitement de fécondation in vitro (FIV). L'embryon ou les embryons développés en laboratoire sont transférés dans l'utérus de la mère pour que l'implantation puisse avoir lieu.

Il est parfois nécessaire de congeler les embryons et de reporter le transfert à un cycle ultérieur. D'autre part, les embryons restants d'un cycle de FIV sont également cryopréservés pour être utilisés lors de futures tentatives.

Dans ces cas, un transfert d'embryons congelés sera effectué, qui peut se faire dans un cycle naturel ou un cycle substitué.

Transfert d'embryons cryoconservés

L'un des paramètres les plus importants lors d'un transfert d'embryon qui garantit le succès de la FIV est l'état de l'endomètre.

Pour que l'implantation de l'embryon ait lieu, c'est-à-dire l'union de l'embryon avec l'utérus de la mère, l'endomètre doit être réceptif.

L'épaisseur optimale de l'endomètre indiquant la réceptivité utérine est de 7 à 10 mm, en plus de l'observation d'un aspect trilatéral par échographie.

Normalement, pour obtenir un endomètre réceptif et effectuer le transfert d'embryons, les spécialistes de la procréation assistée utilisent des médicaments hormonaux dans ce que l'on appelle cycle de remplacement.

Cette médiation hormonale est basée sur les oestrogènes et la progestérone, avec lesquels il est possible de contrôler le cycle menstruel de manière exogène et d'augmenter ainsi la probabilité de grossesse.

Si vous souhaitez obtenir des informations plus détaillées sur ce sujet, vous pouvez poursuivre votre lecture ici : Préparation de l'endomètre pour le transfert d'embryons.

Qu'est-ce qu'un cycle naturel ?

Le transfert d'embryons dans un cycle naturel, contrairement au cas précédent, consiste à profiter de la croissance normale de l'endomètre grâce à l'effet des hormones endogènes produites par les ovaires.

Ces hormones endogènes sont l'œstrogène, produit dans la phase proliférative du cycle menstruel, et la progestérone produite par le corps jaune dans la phase sécrétoire.

Pour effectuer un transfert d'embryons congelés dans un cycle naturel, il est nécessaire d'avoir des cycles menstruels réguliers et d'être normo-ovulatoire.

À partir du 10e jour du cycle menstruel, il est conseillé d'effectuer 2 contrôles échographiques pour évaluer l'état de l'endomètre et de l'ovulation, puis de programmer le jour du transfert.

Normalement, le transfert a lieu autant de jours après l'ovulation que les jours de développement de l'embryon. Par exemple, si l'embryon congelé est un blastocyste de 5 jours, il sera transféré dans l'utérus 5 jours après l'ovulation dans un cycle naturel.

Avantages

Tous les avantages obtenus en effectuant un cycle naturel lors d'une FIV sont dus au fait qu'aucun médicament hormonal n'est nécessaire. Nous les commentons ci-dessous :

  • Les effets secondaires sont mineurs, voire inexistants.
  • Le traitement n'est pas si épuisant sur le plan émotionnel, car il n'est pas nécessaire d'être vigilant quant à l'administration du médicament.
  • Les dépenses économiques sont beaucoup plus faibles car vous n'avez pas à acheter les médicaments hormonaux.
  • Les visites de contrôle chez le gynécologue sont mineures.
  • Après le transfert d'embryons, aucun autre médicament hormonal n'est nécessaire.

Malgré cela, certains spécialistes conseillent aux femmes de prendre de la progestérone après le transfert d'embryon, même si elles ont eu un cycle naturel.

Inconvénients

Le cycle naturel n'est pas une option pour toutes les patientes en procréation assistée, car certains de ses inconvénients diminuent la probabilité de succès du traitement. Parmi eux, nous trouvons les suivants :

  • La fonction ovarienne et des cycles menstruels réguliers sont nécessaires.
  • Il y a moins de flexibilité en ce qui concerne les jours pour se rendre aux contrôles et programmer le transfert.
  • Il existe un risque accru d'annulation du transfert en raison d'une ovulation précoce.

En ce qui concerne l'expérience professionnelle, le Dr Gorka Barrenetxea nous le dit : L'utilisation des cycles naturels exige un contrôle plus strict car la production endogène d'hormones de cette femme doit être contrôlée. Lorsque nous utilisons des œstrogènes ou de la progestérone administrés de manière exogène, nous connaissons déjà la quantité que nous administrons et le contrôle est donc moins strict.

Nous préférons effectuer le transfert d'embryons vitrifiés par le biais d'un cycle substitué.

Vos questions fréquentes

Le transfert d'embryons congelés dans un cycle naturel a-t-il un taux de réussite élevé ?

Par Dr. Sergio Rogel Cayetano (gynécologue).

En fait, le transfert d'embryons du cycle naturel a le même taux de gestation que la préparation du cycle substitué.

L'avantage du cycle naturel est qu'il n'est pratiquement pas nécessaire de prendre des médicaments (la deuxième phase du cycle doit toujours être renforcée par l'utrogestin).

D'autre part, son inconvénient est la gêne, car pour effectuer correctement un cycle naturel, le patient doit faire une échographie au moins tous les deux jours.

Quand un cryotransfert de cycle naturel est-il indiqué ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

La principale indication du transfert d'embryons dans un cycle naturel est l'échec de l'implantation. Lorsque les patients en procréation assistée ont connu des échecs répétés d'implantation lors de transferts précédents, le cycle naturel est l'une des options les plus utilisées.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez accéder à l'article suivant : Échecs répétés de FIV: pourquoi l'embryon ne s'implante pas?

Est-il possible de faire un don d'ovules dans le cadre d'un cycle naturel ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Oui, lors d'un transfert d'embryons, il importe peu que les embryons proviennent de vos propres ovules ou d'un don. Tant que la femme receveuse a des cycles menstruels et ovulatoires réguliers, il est possible d'effectuer un transfert d'embryon dans un cycle naturel.

Cependant, il n'est pas pratique de faire un cycle naturel si le transfert va être frais, car il est très compliqué de synchroniser le donneur avec le receveur et, par conséquent, la probabilité de succès serait plus faible.

Quant au traitement de l'adoption d'embryons, il peut également se faire dans le cadre d'un cycle naturel et, de plus, ces embryons seront toujours cryopréservés.

Quel est le taux de réussite d'un transfert d'embryons en cycle naturel ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Le taux de grossesse par transfert d'embryons congelés dans un cycle naturel est similaire à celui obtenu dans un cycle substitué. Le plus important est d'analyser tous les facteurs de chaque traitement et de chaque patient et, de cette façon, d'appliquer le protocole qui peut être le plus bénéfique dans chaque cas.

La rédaction vous recommande

L'état de l'endomètre, avec la qualité embryonnaire, est l'un des paramètres les plus importants lors du transfert. Le poste suivant peut vous intéresser si vous êtes à la recherche d'une grossesse : Conseils pour améliorer l'épaisseur de l'endomètre.

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Bibliographie

Daniella Fernanda Cardenas Armas, Juana Peñarrubia, Anna Goday, Marta Guimerá, Ester Vidal, Dolors Manau , Francesc Fabregues. Frozen-thawed blastocyst transfer in natural cycle increase implantation rates compared artificial cycle. Gynecol Endocrinol. 2019 Oct;35(10):873-877. doi: 10.1080/09513590.2019.1600668. Epub 2019 Apr 11.

Eva R Groenewoud , Ben J Cohlen , Amani Al-Oraiby , Egbert A Brinkhuis, Frank J M Broekmans, Jan-Peter de Bruin, Grada van Dool, Katrin Fleisher, Jaap Friederich, Mariëtte Goddijn, Annemieke Hoek, Diederik A Hoozemans, Eugenie M Kaaijk, Caroliene A M Koks , Joop S E Laven, Paul J Q van der Linden, A Petra Manger, Minouche van Rumste, Taeke Spinder, Nick S Macklon. Influence of endometrial thickness on pregnancy rates in modified natural cycle frozen-thawed embryo transfer. Acta Obstet Gynecol Scand. 2018 Jul;97(7):808-815. doi: 10.1111/aogs.13349. Epub 2018 Apr 24.

S Huberlant, M Vaast, T Anahory, M L Tailland, N Rougier, N Ranisavljevic, S Hamamah. [Natural cycle for frozen-thawed embryo transfer: Spontaneous ovulation or triggering by HCG]. Gynecol Obstet Fertil Senol. 2018 May;46(5):466-473. doi: 10.1016/j.gofs.2018.03.006. Epub 2018 Apr 11.

Tarek Ghobara , Tarek A Gelbaya, Reuben Olugbenga Ayeleke. Cycle regimens for frozen-thawed embryo transfer. Cochrane Database Syst Rev. 2017 Jul 5;7(7):CD003414. doi: 10.1002/14651858.CD003414.pub3.

Ziya Kalem, Müberra Namlı Kalem, Batuhan Bakırarar, Erkin Kent, Timur Gurgan. Natural cycle versus hormone replacement therapy cycle in frozen-thawed embryo transfer.Saudi Med J. 2018 Nov;39(11):1102-1108. doi: 10.15537/smj.2018.11.23299.

Vos questions fréquentes: 'Le transfert d'embryons congelés dans un cycle naturel a-t-il un taux de réussite élevé ?', 'Quand un cryotransfert de cycle naturel est-il indiqué ?', 'Est-il possible de faire un don d'ovules dans le cadre d'un cycle naturel ?' et 'Quel est le taux de réussite d'un transfert d'embryons en cycle naturel ?'.

Voir plus

Auteurs et collaborateurs

Dr. Gorka Barrenetxea Ziarrusta
Dr. Gorka Barrenetxea Ziarrusta
Gynécologue
Diplômé en Médecine et Chirurgie par l'Universidad de Navarra, spécialisé en Gynécologie et Obstétrique par l'Universidad del País Vasco. Il a plus de 30 ans d'expérience et exerce comme professeur titulaire à l'Universidad del País Vasco et dans le Master en PMA de l'Universidad Complutense de Madrid. Viceprésident de la SEF. En savoir plus sur Dr. Gorka Barrenetxea Ziarrusta
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 484806591
Dr. Sergio Rogel Cayetano
Dr. Sergio Rogel Cayetano
Gynécologue
Diplômé en médecine de l'Université Miguel Hernández d'Alicante spécialisé en gynécologie et obstétrique à l'Hôpital Général d'Alicante. Il a élargi son expérience dans le domaine de la procréation assistée en travaillant dans différentes cliniques à Alicante et Murcie, jusqu'à ce qu'en 2011, il rejoigne l'équipe médicale d'IVF Spain. En savoir plus sur Dr. Sergio Rogel Cayetano
Affiliation au conseil de l'Ordre: 03-0309100
 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI) En savoir plus sur Zaira Salvador
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Adapté au français par:
 Romina Packan
Romina Packan
inviTRA Staff
Directrice éditoriale de la revue inviTRA en anglais et allemand. En savoir plus sur Romina Packan

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.