Comment diagnostique-t-on l’azoospermie? – Analyse du sperme

Par (embryologiste), (embryologiste) et (invitra staff).
Dernière actualisation: 19/11/2018

L'azoospermie est définie comme l'absence de spermatozoïdes dans l'éjaculat. Par conséquent, afin de le diagnostiquer, il est nécessaire d'analyser l'échantillon de sperme obtenu par éjaculation. Cette étude est connue sous le nom de séminogramme ou spermogramme. Des tests supplémentaires tels que l'analyse hormonale, l'examen physique ou la biopsie testiculaire sont également nécessaires pour déterminer le type d'azoospermie.

Spermogramme

Le spermogramme est une analyse du sperme, tant au niveau macroscopique (couleur, viscosité, pH...) qu'au niveau microscopique (concentration, mobilité, morphologie...).

Afin de diagnostiquer l'azoospermie en toute sécurité et d'éviter les erreurs d'analyse, l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande d'effectuer deux séminogrammes avec au moins deux à trois mois entre l'un et l'autre.

L'échantillon de sperme doit être obtenu par masturbation après une période d'abstinence sexuelle de 3 à 5 jours environ. Il est important d'obtenir l'échantillon entier dans de bonnes conditions d'hygiène. De cette façon, nous évitons d'éventuelles interférences dans les résultats et facilitons l'analyse par les spécialistes.

Pour étudier la quantité de sperme, l'échantillon est analysé au microscope sur un support appelé chambre ou cellule de Makler. Il existe un autre type de caméra pour le comptage des spermatozoïdes: la chambre ou cellule Neubauer. Le système des deux est similaire, de sorte que le choix de l'une ou l'autre est laissé à la discrétion de chaque clinique.

Si au cours de l'analyse microscopique, on compte zéro spermatozoïde, on peut dire que l'homme souffre d'azoospermie. Si, par contre, on voit quelques spermatozoïdes, il ne s'agit pas d'un cas d'azoospermie, même s'il y en a très peu, on parlera dans ce cas d'oligospermie.

Si vous avez besoin de réaliser un traitement de FIV avec don de sperme, vous pouvez utiliser le Rapport sur la fertilité pour vous aider à choisir la meilleure clinique. Notre rigoureux critère de sélection des meilleures cliniques ajouté à vos besoins concrets vous indiqueront le meilleur centre pour votre cas. Vous recevrez un rapport détaillé avec les cliniques que nous recommandons, ainsi que les conditions qu’elles proposent pour chaque traitement.

Lorsque l'azoospermie est admise, on demande habituellement au patient de laisser passer 2 ou 3 mois, puis de renouveler le spermogramme. Ainsi, les spécialistes s'assurent que l'absence de sperme n'est pas due à d'autres facteurs tels que le stress, une mauvaise alimentation, la prise de médicaments, la fièvre, etc.

Si dans le deuxième séminogramme, le résultat de la numération des spermatozoïdes est nul, le diagnostic d'azoospermie peut déjà être confirmé. D'autres tests tels que la biopsie testiculaire sont alors nécessaires pour déterminer pourquoi il n'y a pas de spermatozoïdes dans l'éjaculat.

Analyse hormonale

La spermatogenèse ou production de spermatozoïdes est régulée par des hormones comme la testostérone ou la FSH (stimulation folliculaire). Tout déséquilibre du système endocrinien (système hormonal) peut altérer la spermatogenèse et empêcher la libération du sperme.

L'analyse du taux de ces hormones peut aider à diagnostiquer l'azoospermie :

  • FSH : cette hormone est produite dans l'hypophyse (la glande à la base du cerveau) et sa fonction principale est de stimuler la production de sperme dans le testicule. Une valeur de FSH élevée indique que la population de cellules souches testiculaires (spermatogonies) est réduite, de sorte que la production de sperme sera faible ou nulle. Ainsi, il est fréquent que les hommes atteints d'azoospermie aient des valeurs plus élevées de cette hormone.
  • Testostérone : cette hormone, produite dans le testicule, suit le schéma inverse de la FSH. Si la spermatogenèse n'est pas effectuée, les hommes azoospermiques ont des taux de testostérone inférieurs à la normale.

D'une manière générale, si l'analyse hormonale montre des valeurs élevées de FSH et faibles de testostérone, on soupçonne que l'azoospermie découverte dans le séminogramme est de type sécrétoire. Cela signifie que l'absence de spermatozoïdes est due à l'absence de production de spermatozoïdes, c'est-à-dire à l'altération de la spermatogenèse.

Si l'analyse de sang détermine des niveaux normaux d'hormones, il est très probable qu'on ne verra pas de spermatozoïdes dans l'éjaculat en raison d'une obstruction dans les canaux spermatique qui transportent le sperme du testicule, où ils sont fabriqués, vers l'extérieur.

Généralement, l'obstruction apparaît au niveau de l'épididyme ou du canal déférent. C'est ce qu'on appelle l'azoospermie obstructive.

Examen physique

Il est recommandé que le spécialiste explore le système reproducteur masculin pendant que l'homme est couché (en position couchée) et debout. De plus, il est important que la pièce où se déroule l'exploration ait une température agréable, car le froid peut entraîner une contraction des couches du scrotum et rendre l'étude testiculaire difficile.

Dans certains cas, la simple palpation du spécialiste peut faire intuition s'il y a ou non un problème dans la spermatogenèse, bien que la confirmation ne sera pas donnée avant que les résultats des autres tests soient obtenus.

Dans l'exploration, des aspects tels que la présence de varicocèle, le développement sexuel, la taille et la position des testicules, etc. sont analysés.

Biopsie testiculaire

Un autre test qui peut être fait est une biopsie testiculaire. Il s'agit d'une intervention chirurgicale simple qui consiste à retirer de petits fragments du testicule. Ils sont ensuite analysés en laboratoire pour détecter la présence de spermatozoïdes.

Les fragments sont observés au microscope: si on trouve des spermatozoïdes, on peut exclure l'azoospermie sécrétoire, car s'il y a des spermatozoïdes dans le testicule, c'est qu'il les produit.

Si les spermatozoïdes trouvés sont vivants, même immobiles, ils peuvent être utilisés pour l'ICSI (injection intracytoplasmique de sperme). La biopsie testiculaire est donc à la fois un test diagnostique (confirmation de l'azoospermie sécrétoire) et un traitement (obtention du sperme pour ICSI).

Vos questions fréquentes

Peut-on diagnostiquer les deux types d'azoospermie de la même façon?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

Oui, les tests de diagnostic sont les mêmes. En plus du séminogramme, qui indique l'absence de spermatozoïdes, le spécialiste effectuera un examen détaillé de l'appareil génital pour déterminer s'il y a production testiculaire ou non.

D'autre part, une analyse hormonale sera effectuée pour vérifier s'il s'agit d'un cas d'azoospermie sécrétoire due à une altération hormonale.

Un autre test qui distingue le type d'azoospermie est la biopsie testiculaire, qui nous indiquera s'il y a ou non production de sperme.

Est ce que la biopsie testiculaire fait mal?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

Non. Il s'agit d'une intervention chirurgicale pratiquée sous anesthésie et, par conséquent, ne cause pas de douleur. Cependant, il est possible qu'après l'opération, le patient ressente un léger inconfort dans la région testiculaire en raison de la petite plaie.

Combien de temps faut-il pour diagnostiquer l'azoospermie?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

Comme mentionné ci-dessus, pour obtenir un diagnostic sûr d'azoospermie, il est important d'effectuer au moins deux spermogrammes à distance dans le temps. Les résultats d'un séminogramme durent au maximum deux semaines, bien que cela dépende de la clinique ou du centre où il a été effectué.

Si d'autres tests, comme une biopsie testiculaire, doivent être effectués, les résultats peuvent être plus longs à obtenir.

Est-il possible de diagnostiquer une azoospermie dans le premier séminogramme et une oligospermie dans le second (quatre mois plus tard)?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

Oui, c'est possible. Par exemple, il peut arriver que dans le premier spermogramme, une situation spécifique (par exemple, un niveau élevé de stress) ait provoqué une altération hormonale spécifique qui, à son tour, a entraîné des problèmes de spermatogenèse. Cependant, dans le deuxième spermogramme, après quatre mois, si la situation problématique a déjà été éliminée, la régulation hormonale sera revenue à la normale et la production de sperme sera normale.

Quel est le type d'azoospermie d'un homme présentant une FSH élevée?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Une FSH élevée chez les hommes sans spermatozoïdes indique que le type d'azoospermie est sécrétoire. Il est très probable que la population de cellules souches dans le testicule a été détruite par certains traitements tels que la radiothérapie et, par conséquent, la FSH n'est pas assimilée pour remplir sa fonction.

La rédaction vous recommande

Dans cet article, nous avons vu que certains des examens aident à distinguer si l'azoospermie dont souffre l'homme est de type obstructif ou non obstructif. Si vous voulez connaître les aspects qui les différencient, nous vous recommandons de lire les articles suivants: Qu'est-ce que l'azoospermie sécrétoire ? et Qu'est-ce que l'azoospermie obstructive ?

Par contre, une fois le diagnostic confirmé, l'un ou l'autre traitement sera recommandé. Nous vous conseillons de découvrir les différentes options dans cet article: Traitement de l'azoospermie.

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Bibliographie

Cerilli LA, Kuang W, Rogers D. A practical approach to testicular biopsy interpretation for male infertility. Arch Pathol Lab Med. 2010 Aug;134(8):1197-204.

Dohle GR, Elzanaty S, van Casteren NJ. Testicular biopsy: clinical practice and interpretation. Asian J Androl. 2012 Jan;14(1):88-93.

Esteves SC. Clinical management of infertile men with nonobstructive azoospermia. Asian J Androl. 2015 May-Jun;17(3):459-70.

Hessel ML, Ramos L, D'Hauwers KW, Braat DD, Hulsbergen-van de Kaa CA. Beneficial value of testicular sperm extraction-AgarCyto in addition to the standard testicular biopsy for diagnosis of testicular germ cell tumors in nonobstructive azoospermia. Fertil Steril. 2016 Feb;105(2):308-14.e1.

Sigman M, Zini A. (2009). Semen analysis and sperm function assays: what do they mean? Semin Reprod Med; 27: 115-123

World Health Organization (WHO) (2010). WHO laboratory Manual for the examination of human semen and sperm-cervical mucus interaction. Cambridge Academic Press.

Vos questions fréquentes: 'Peut-on diagnostiquer les deux types d'azoospermie de la même façon?', 'Est ce que la biopsie testiculaire fait mal?', 'Combien de temps faut-il pour diagnostiquer l'azoospermie?', 'Est-il possible de diagnostiquer une azoospermie dans le premier séminogramme et une oligospermie dans le second (quatre mois plus tard)?' et 'Quel est le type d'azoospermie d'un homme présentant une FSH élevée?'.

Voir plus

Auteurs et collaborateurs

 Andrea Rodrigo
Andrea Rodrigo
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitario en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale. En savoir plus sur Andrea Rodrigo
 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI) En savoir plus sur Zaira Salvador
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Adapté au français par:
 Marie Tusseau
Marie Tusseau
inviTRA Staff
Directrice éditoriale de la revue inviTRA en français et en anglais. En savoir plus sur Marie Tusseau

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.