Ovulation douloureuse: pourquoi survient-elle et pour combien de temps?

Par (embryologiste) et (invitra staff).
Dernière actualisation: 06/07/2017

L’ovulation est le moment le plus fertile du cycle menstruel de la femme. Elle se produit environ deux semaines après le premier jour des règles et peut provoquer des symptômes ou des gênes similaires aux symptômes prémenstruels, comme une douleur au niveau du bas-ventre, des seins, des reins, ou des maux de tête. Chez certaines femmes, un léger saignement peut même survenir.

Médicalement, la douleur pelvienne intermenstruelle se connaît sous le nom de Mittelschmerz, un nom allemand qui signifie « douleur du milieu » puisqu’elle se produit au milieu du cycle féminin. Environ 20% des femmes ressentent ce type de douleur, qui est considéré normal, rarement grave, et n'entretient en principe pas de relation avec la grossesse. En effet, la fécondation et la nidation, si elles ont lieu, se produisent après l'ovulation.

Qu’est-ce que l’ovulation ?

Les ovules se logent dans l’ovaire dans des structures appelées follicules. Lorsqu’un follicule ovarien se développe suffisamment, il se rompt et libère un ovocyte mature dans les trompes de Fallope pour sa postérieure fécondation.

L’ovule expulsé demeure un ou deux jours dans les trompes dans l’attente d’être fécondé par un spermatozoïde. Si la fécondation ne se produit pas, il commence à se désintégrer. C’est ce qui provoque, par la suite, le saignement vaginal connu comme menstruation.

La menstruation n’est que la desquamation ou élimination d’une grande partie de l’endomètre (la muqueuse interne de l’utérus), qui s’est développé et s’est préparé pour accueillir l’embryon. Comme la grossesse ne s’est pas produite, l’endomètre se détache sous forme de saignement et donne le signal d’un nouveau cycle.

Une femme a plus de chances de tomber enceinte juste avant l’ovulation, le jour même ou immédiatement après. Une fois hors du follicule, l’ovule survit environ 24 heures dans l’appareil génital féminin.

Symptômes et durée des douleurs

Les femmes qui ont mal au moment de l’ovulation ressentent en général des gênes dans la zone du bas-ventre (douleurs pelviennes), souvent localisées d’un seul côté, à droite ou à gauche, selon l’ovaire qui a libéré l’ovule. Certaines femmes ovulent du même ovaire alors que d’autres alternent chaque mois. Cela peut varier d’une femme à une autre et même d’un cycle à l’autre pour une même femme.

D’autres symptômes fréquents, en plus de la douleur abdominale, sont :

  • Douleurs des seins
  • Douleurs lombaires, à la hauteur des reins
  • Douleurs dans les jambes
  • Gênes au niveau de la hanche
  • Gaz intestinaux (ballonnements abdominaux)
  • Douleurs musculaires
  • Douleurs d’estomac
  • Douleurs dans les os

La douleur ressentie entre chaque période de règles peut durer de quelques heures à plusieurs jours. Dans les cas les plus graves, des crampes et/ou un léger flux peuvent se manifester.

Causes des douleurs dans le bas-ventre

Plusieurs théories expliquent les causes de l'ovulation douloureuse. Les plus revendiquées sont les suivantes :

  • Juste avant l’ovulation, la croissance du follicule peut distendre la superficie de l’ovaire et causer la douleur.
  • Au moment de l’ovulation, si le follicule qui enveloppe l’ovule se rompt, il peut entraîner un saignement. On pense que ce phénomène peut être responsable d’une irritation du revêtement abdominal, provoquant par là les gênes ressenties.

La présence de douleur pelvienne au moment de l’ovulation peut être intense, mais elle n’est pas grave et n’est le signe d’aucune maladie. D’ailleurs, les femmes qui la ressentent peuvent être avantagées pour planifier ou éviter une grossesse, car la douleur leur sert de référence pour savoir le moment exact où elles ovulent, et donc leur période de plus grande fertilité.

Douleur de l'ovulation et endométriose

Et si c'était l'endométriose?

L'endométriose est une maladie gynécologique dans laquelle on retrouve du tissu de l'endomètre en dehors de l'utérus, soit sur les ovaires, les trompes, les ligaments qui soutiennent l'utérus et quelques fois, sur les autres organes du petit bassin, comme la vessie, l'intestin et le vagin. L'endométriose peut causer une douleur pelvienne à tout moment, mais elle peut être plus sévère lors de vos menstruations et près de l'ovulation.

Certaines femmes souffrant d'endométriose ressentent de fortes douleurs avant et pendant l'ovulation, à tel point qu'une relation sexuelle leur est inconfortable. Cela peut être difficile pour les femmes qui tentent de tomber enceintes.

Si vous expérimentez une douleur durant les relations sexuelles, ce n'est pas normal. Consultez votre médecin dès que possible.

Comment soulager l'ovulation douloureuse ?

En général, aucun traitement n’est nécessaire, car il ne s’agit de rien de grave ni de gênes importantes. Pourtant, dans certains cas, la douleur de l’ovulation est intense ou dure dans le temps. Il est alors envisageable de prendre des analgésiques.

Comme il s’agit d’une douleur légère et passagère, beaucoup de femmes préfèrent ne rien prendre et se tourner vers l'homéopathie ou les remèdes maison. Par exemple, placer une bouillotte sur la zone abdominale aide à soulager le malaise. Un massage avec des huiles essentielles peut aussi aider à retrouver une sensation de bien-être.

Le médecin peut prescrire une contraception orale pour prévenir l’ovulation et aider ainsi à réduire la douleur qui y est associée. Si la gêne est trop grande, le gynécologue pourra effectuer un examen pelvien pour voir si la cause ne vient pas d’ailleurs.

Vos questions fréquentes

Est-ce normal de sentir de la douleur pendant l’ovulation ?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

Oui, c’est tout à fait normal et cela concerne beaucoup de femmes. Comme nous le commentions ci-dessus, cela est généralement sans gravité et n’indique aucune pathologie. Il ne faut donc pas s’en inquiéter.

La douleur prémenstruelle est-elle causée par l’ovulation ?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

La douleur qui précède la menstruation n’est en principe pas due à l’ovulation. Elle se produit plutôt à cause de l’arrivée imminente du saignement vaginal.

L’ovulation se produit à la moitié du cycle, si l’on considère le premier jour des règles comme point de départ. Par conséquent, si l’ovulation est responsable de la douleur ressentie, celle-ci se produit entre deux menstruations.

C’est ainsi que beaucoup de femmes confondent les gênes de l’ovulation et les gênes prémenstruelles. Cependant, il ne s’agit pas de la même chose.

La douleur intermenstruelle est-elle semblable à la douleur menstruelle ?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

Bien que cela dépende de chaque femme, la douleur de l'ovulation et la douleur des règles sont assez différentes. La douleur intermenstruelle est en principe plus légère et ponctuelle alors que la douleur provoquée par l’inflammation que suppose la menstruation est plus intense.

Est-ce que provoquer l’ovulation avec du Clomid peut causer des douleurs supplémentaires ?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

Beaucoup de femmes ressentent des douleurs dans les ovaires comme résultat du traitement au Clomid.

Le Clomid (dont le principe actif est le citrate de clomiphène) est prescrit aux femmes souffrant d’anovulation ou de problèmes d’ovulation régulière. Il favorise l’expulsion de l’ovule et aide à tomber enceinte.

Il peut être cause de petites douleurs ou gênes pour la femme qui est sous traitement.

Comment soulager les douleurs de l’ovulation avec des plantes ou des traitements naturels ?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

En ce qui concerne les remèdes maison, le plus répandu est l’application de chaleur sur la zone douloureuse, ainsi que la relaxation en général, qui peut être atteinte grâce aux infusions. Un massage avec des huiles essentielles de plantes peut aider à supporter les douleurs localisées.

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Bibliographie

Auteurs et collaborateurs

 Andrea Rodrigo
Andrea Rodrigo
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitario en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale. En savoir plus sur Andrea Rodrigo
Adapté au français par:
 Isabelle Gutton
Isabelle Gutton
inviTRA Staff

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.