En cas de AMH basse, une grossesse naturelle est-elle possible ?

Par Zaira Salvador.
Dernière actualisation: 27/08/2018

Des valeurs faibles de AMH indiquent une réserve ovarienne basse. Cependant, ce dosage montre que les chances de grossesse sont réduites, mais non impossibles. Pouvoir tomber enceinte va dépendre de la valeur exacte obtenue et d’autres facteurs comme la qualité séminale du partenaire, la perméabilité des trompes, la réceptivité de l’endomètre, etc.

La rédaction vous recommande: Hormone anti-müllérienne (AMH): valeurs de référence et fertilité.

 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI)
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Embryologiste. Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI) Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.