Revue médicale certifiée par WMA, ACSA, HON.
FAQs
0
Menu

En plus du spermogramme, existe-t-il d'autres tests pour détecter l'infertilité masculine?

Par Carolina Andrés Santé.
Dernière actualisation: 12/09/2018

Il est également possible d'évaluer la qualité séminale à travers l'étude du contenu génétique des spermatozoïdes. D'un côté, on peut étudier l'intégrité de l'ADN, qui est fondamental pour obtenir un développement embryonnaire correct. Cependant, parfois, il est fragmenté. Le test de fragmentation évalue le pourcentage de spermatozoïdes fragmentés dans l'ejaculat.

D'un autre côté, on peut étudier si si le contenu chromosomique des spermatozoïdes est correct grâce à l'analyse FISH (5 paires de chromosomes sont évaluées) ou Chromosperm (un profil chromosomique général est évalué). Un éjaculat avec un pourcentage élevé de spermatozoïdes chromosomiquement altérés pourrait entraîner un plus grand nombre d'embryons aneuploïdes.

La rédaction vous recommande: Traiter l’infertilité chez l’homme: solutions naturelles ou PMA?.

 Carolina  Andrés Santé
Carolina Andrés Santé
Embryologiste
Diplômée en biologie sanitaire de l'Université d'Alcalá de Henares. Elle est titulaire d'une maîtrise en cytogénétique et en biologie de la reproduction de l'Université autonome de Barcelone. Elle est actuellement embryologiste à la clinique Tambre.
Embryologiste. Diplômée en biologie sanitaire de l'Université d'Alcalá de Henares. Elle est titulaire d'une maîtrise en cytogénétique et en biologie de la reproduction de l'Université autonome de Barcelone. Elle est actuellement embryologiste à la clinique Tambre.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.