Revue médicale certifiée par WMA, ACSA, HON.
FAQs
0
Menu

Est-ce que l'insémination artificielle est efficace chez les femmes d'une quarantaine d'années ?

Par Sara Salgado.
Dernière actualisation: 16/09/2016

L'âge est l'un des facteurs qui influencent le plus le succès de l'insémination artificielle, à cause de l'insémination artificielle elle-même mais aussi à cause du nombre et/ou de la qualité des ovocytes (réserve ovarienne). De plus, un autre facteur important est l'endomètre: il faut obtenir une épaisseur suffisante pour que l'embryon formé puisse s'implanter et cela devient plus complexe.

Après 35 ans, la réserve ovarienne diminue et, par conséquent, la probabilité qu'un ovule soit fécondé par un spermatozoïde est considérablement réduite, surtout après 40 ans.

L'insémination de 35-37 ans n'est pas recommandée, car la probabilité de grossesse est si faible (moins de 10%) qu'il n'est pas utile pour la patiente de passer par tout le processus. Dans ces cas, la fécondation in vitro est directement recommandée.

La rédaction vous recommande: Quels sont les taux de réussite de l’insémination artificielle?.

 Sara Salgado
Sara Salgado
Embryologiste
Diplômée en Biochimie et Biologie Moléculaire de l'Universidad del País Vasco (UPV/EHU), avec un Master en Procréation Médicalement Assistée de l'Universidad Complutense de Madrid (UCM). Titre d'expert universitaire en Techniques de Diagnostic Génétique de l'Universidad de Valencia (UV).
Embryologiste. Diplômée en Biochimie et Biologie Moléculaire de l'Universidad del País Vasco (UPV/EHU), avec un Master en Procréation Médicalement Assistée de l'Universidad Complutense de Madrid (UCM). Titre d'expert universitaire en Techniques de Diagnostic Génétique de l'Universidad de Valencia (UV).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.