Revue médicale certifiée par WMA, ACSA, HON.
FAQs
0
Menu

Existe-t-il un régime alimentaire à suivre pour lutter contre l'endométriose?

Par Zaira Salvador.
Dernière actualisation: 27/11/2018

L'alimentation est très importante pour améliorer la qualité de vie des patientes atteintes d'endométriose. Ci-dessous, nous mentionnerons quelques aliments recommandés pour l'endométriose et d'autres qui ne devraient pas être inclus dans l'alimentation afin de soulager les symptômes et de rétablir les déséquilibres hormonaux.

Les aliments recommandés

Ce sont les aliments qui améliorent les symptômes et le développement de l'endométriose et devraient faire partie de l'alimentation de toutes les femmes atteintes d'endométriose:

Fruits et légumes
les femmes qui mangent des légumes verts plus de 13 fois par semaine (deux fois par jour) sont 70% moins susceptibles de développer une endométriose que les femmes qui mangent des légumes moins de 6 fois par semaine.
Acides gras essentiels
aident à rétablir l'équilibre hormonal de l'organisme et protègent les cellules du stress oxydatif. Les acides gras oméga-3, en particulier, réduisent l'inflammation dans l'organisme, ce qui aide à réduire la douleur.
Fibres
elles aident l'organisme à se débarrasser de l'excès d'œstrogènes.

D'autre part, les aliments qui devraient être évités ou limités, car ils peuvent augmenter le déséquilibre hormonal, favoriser l'inflammation et aggraver l'endométriose, sont les suivants :

Gluten (plus précisément blé)
certaines études suggèrent qu'il existe une relation directe entre l'endométriose et la maladie coeliaque consistant en une intolérance au gluten.
Produits laitiers
ils sont difficiles à digérer et devraient être limités à 2 fois par semaine.
Viande rouge
les femmes qui mangent fréquemment de la viande rouge sont plus susceptibles d'être atteintes d'endométriose.
Porc
stocke beaucoup de toxines.
Soja
contient des quantités élevées d'isoflavones, qui sont phytoestrogéniques, contribuant à une augmentation des oestrogènes. Les œstrogènes ont une influence négative sur le développement de l'endométriose.

La rédaction vous recommande: Traitement de l’endométriose: Est-ce qu’on peut en guérir?.

 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI)
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Embryologiste. Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI) Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.