Revue médicale certifiée par WMA, ACSA, HON.
FAQs
0
Menu

La maturation in vitro des ovocytes est-elle une bonne option pour les femmes atteintes du SOPK ?

Par Silvia Azaña Gutiérrez.
Dernière actualisation: 10/02/2021

Les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) peuvent envisager une MIV comme option possible.

Ces patientes atteintes du SOPK ont un nombre élevé de follicules et présentent également un risque accru de syndrome d'hyperstimulation ovarienne.

Comme la technique de MIV ne nécessite pas de stimulation ovarienne, le risque d'hyperstimulation est minimisé. La MIV est donc parfaitement adaptée au traitement des patients atteints du SOPK.

Cependant, il n'y a pas suffisamment de preuves pour recommander la MIV par rapport au traitement FIV conventionnel pour les patients atteints du SOPK. En outre, il n'existe pas non plus de preuves claires montrant de meilleurs résultats en termes de taux de grossesse de la MIV par rapport à la FIV conventionnelle dans les cas de SOPK.

La rédaction vous recommande: Qu’est-ce que la maturation in vitro des ovocytes (MIV)?.

 Silvia Azaña Gutiérrez
Silvia Azaña Gutiérrez
Embryologiste
Diplômé en biologie de la santé de l'université d'Alcalá et spécialisé en génétique clinique de la même université. Master en reproduction assistée de l'Université de Valence en collaboration avec les cliniques IVI.
Embryologiste. Diplômé en biologie de la santé de l'université d'Alcalá et spécialisé en génétique clinique de la même université. Master en reproduction assistée de l'Université de Valence en collaboration avec les cliniques IVI.