Revue médicale certifiée par WMA, ACSA, HON.
FAQs
0
Menu

La mini-FIV a-t-elle un taux de réussite élevé ?

Par Dra. Rut Gómez de Segura.
Dernière actualisation: 01/12/2020

Il s'agit d'une FIV en cycle naturel ou d'une stimulation ovarienne minimale afin d'obtenir quelques ovocytes qui seront fécondés en laboratoire par FIV ou ICSI.

Logiquement, comme on peut obtenir moins d'ovocytes et que chaque ovocyte a la possibilité d'être fécondé et de donner naissance à un embryon viable (tous les ovocytes ne sont pas fécondés et tous les embryons n'évoluent pas), les chances de grossesse sont plus faibles que dans une FIV avec un bon nombre d'ovocytes (entre 5 et 12 ovocytes serait un nombre idéal).

Toutefois, dans certains cas spécifiques, votre médecin peut recommander ce type de traitement, notamment lorsque la stimulation ovarienne ne donne pas de bons résultats, même à fortes doses.

Le taux de gestation dépendra en grande partie de l'âge de la patiente. Plus la patiente est jeune, meilleures sont les chances de grossesse.

La rédaction vous recommande: FIV en cycle naturel modifié: avantages de la stimulation douce.

Dra. Rut Gómez de Segura
Dra. Rut Gómez de Segura
Gynécologue
Le Dr Rut Gómez de Segura est diplômé en médecine et en chirurgie de l'université d'Alcalá de Henares. Elle a développé la spécialité d'obstétrique et de gynécologie à l'hôpital Costa del Sol de Marbella. Actuellement, elle est directrice médicale de la clinique de reproduction assistée FIV Espagne Madrid.
Numéro de membre : 28/2908776
Gynécologue. Le Dr Rut Gómez de Segura est diplômé en médecine et en chirurgie de l'université d'Alcalá de Henares. Elle a développé la spécialité d'obstétrique et de gynécologie à l'hôpital Costa del Sol de Marbella. Actuellement, elle est directrice médicale de la clinique de reproduction assistée FIV Espagne Madrid. Numéro de membre : 28/2908776.