Revue médicale certifiée par WMA, ACSA, HON.
FAQs
0
Menu

Le don d'ovules frais ou vitrifiés est-il préférable ?

Par Dr. Blanca Paraíso.
Dernière actualisation: 26/05/2020

Les taux de grossesse utilisant des ovules frais et des ovules vitrifiés issus de l'ovodonation sont très similaires.

Ce qui est certain, c'est qu'une fois que les ovules rencontrent les spermatozoïdes (sont micro-injectés), l'évolution sera la même, qu'il s'agisse d'ovules frais ou vitrifiés :

Taux de fertilisation
Le lendemain de la micro-injection, deux pronucléus doivent être observés dans l'ovule. Cela signifie que l'ovule et le sperme ont mélangé leur matériel génétique. Avec des œufs frais et vitrifiés, à moins que le sperme ne présente de graves altérations, un pourcentage élevé d'œufs présentera une fécondation correcte (70-80%).
Arrivée au blastocyste
tous les ovules ne se développeront pas avant le cinquième jour (stade de blastocyste). Le pourcentage des ovules qui se divisent et atteignent ce stade de développement est le même que pour les œufs frais et vitrifiés. Cela signifie que le nombre d'embryons obtenus sera le même pour les deux types d'ovules.
Taux d'implantation
le pourcentage d'embryons qui donneront un test de grossesse positif après le transfert ne va pas non plus montrer de différence.
Taux de gestation clinique et nouveau-né vivant
Des résultats similaires seront également constatés dans le résultat le plus important, le pourcentage de transferts qui aboutissent à un bébé. Cela signifie que la possibilité d'avortement n'est pas augmentée.

Maintenant, la seule différence pourrait se situer au niveau du nombre initial des ovules. Pourquoi ? En effet, dans le cas des ovules vitrifiés, une procédure supplémentaire est nécessaire, à savoir la dévitrification (ou décongélation) des ovules. Cela implique que nous pourrions perdre certains ovules qui ne survivent pas à une telle dévitrification. En partant d'un nombre d'ovules inférieur, le nombre d'embryons et donc le taux de gestation accumulé pourraient également diminuer.

Il est donc essentiel, si nous travaillons avec des ovocytes vitrifiés, que le laboratoire ait un taux de survie très élevé. Il y a quelques années, alors que la technique n'était pas encore au point, de nombreux ovocytes ont été perdus par décongélation ou dévitrification. Cependant, aujourd'hui, la plupart des laboratoires ont un taux de survie des ovocytes très élevé.

Selon le rapport de la Société espagnole de fertilité pour l'année 2017, dans l'ensemble des centres nationaux, un pourcentage de survie des ovocytes provenant de donneuses d'ovocytes de 87,5 % a été obtenu. Dans les laboratoires les plus avancés dans ces procédures, le taux de survie des ovocytes peut être proche de 100 % (environ 97 %).

Ainsi, nous pourrions conclure que ce qui est important avec les ovules vitrifiés est le pourcentage de survie à la dévitrification. Une fois cette étape franchie, les probabilités de grossesse seront les mêmes qu'avec des ovules frais.

La rédaction vous recommande: FIV avec don d’ovocytes: Qu’est-ce que c’est et comment ça fonctionne?.

Dr. Blanca Paraíso
Dr. Blanca Paraíso
Gynécologue
Diplômée en Médecine et doctorat à l'Universidad Complutense de Madrid (UCM). Diplômée en Statistiques de Sciences de la Santé. Docteur experte en Gynécologie et PMA.
Affiliation à l’Ordre des Médecins: CS3302
Gynécologue. Diplômée en Médecine et doctorat à l'Universidad Complutense de Madrid (UCM). Diplômée en Statistiques de Sciences de la Santé. Docteur experte en Gynécologie et PMA. Affiliation à l’Ordre des Médecins: CS3302.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.