Revue médicale certifiée par WMA, ACSA, HON.
FAQs
0
Menu

Le risque de fausse couche lors d'une insémination artificielle est-il plus élevé que lors d'une grossesse naturelle?

Par Andrea Rodrigo.
Dernière actualisation: 19/09/2016

La probabilité de faire une fausse couche chez les jeunes femmes se situe entre 12 et 15 %, passant à 25 % chez les femmes de plus de 40 ans. Dans les cas d'insémination artificielle, où la femme a généralement moins de 37 ans, le taux de fausse couche est d'environ 20%. Par conséquent, oui, le risque de fausse couche est légèrement plus élevé.

La rédaction vous recommande: Risques et concéquences de l’insémination artificielle.

 Andrea Rodrigo
Andrea Rodrigo
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitario en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale.
Embryologiste. Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitario en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.