Revue médicale certifiée par WMA, ACSA, HON.
FAQs
0
Menu

Le tourisme procréatif en Inde est-il une forme d'exploitation ?

Par Zaira Salvador.
Dernière actualisation: 26/06/2017

Il est vrai qu'il existe un vaste débat à ce sujet, en particulier lorsqu'il s'agit d'aborder la situation des accords en matière de gestation pour autrui en Inde. C'est la raison pour laquelle le gouvernement indien a modifié les politiques régissant ce traitement en 2015.

A partir de ce moment, la maternité de substitution n'a plus été autorisée aux patientes étrangères à moins qu'elle ne soit également autorisée dans leur pays d'origine et qu'elles soient un couple hétérosexuel. Des mesures aussi draconiennes ont été prises pour empêcher l'Inde de devenir une destination de choix pour les mères porteuses commerciales, ce qui contribue à l'exploitation des femmes indiennes vivant sous le seuil de pauvreté.

La rédaction vous recommande: Qu’est-ce que le Tourisme Procréatif? Définition, Coûts & Destinations..

 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI)
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Embryologiste. Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI) Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.