Revue médicale certifiée par WMA, ACSA, HON.
FAQs
0
Menu

Les parents non biologiques ont-ils les mêmes droits que les parents biologiques ?

Par Sara Salgado.
Dernière actualisation: 19/12/2016

Même s’ils ne sont pas biologiques, les parents ont exactement les mêmes droits légaux que les parents qui n’ont pas eu besoin de don de gamètes. Les parents sont ceux qui décident d’avoir un enfant et de s’en rendre responsables.

Le donneur de sperme n’est en aucun cas le père. La donneuse d’ovules n’est pas la mère non plus. Ils se limitent à apporter leur matériel génétique, dans une perspective altruiste (en France et dans beaucoup d’autres pays). En France, l’anonymat du don évite toute ambigüité à ce sujet.

La rédaction vous recommande: Enfants nés d’un don d’ovocytes: ressemblance et impact psychologique.

 Sara Salgado
Sara Salgado
Embryologiste
Diplômée en Biochimie et Biologie Moléculaire de l'Universidad del País Vasco (UPV/EHU), avec un Master en Procréation Médicalement Assistée de l'Universidad Complutense de Madrid (UCM). Titre d'expert universitaire en Techniques de Diagnostic Génétique de l'Universidad de Valencia (UV).
Embryologiste. Diplômée en Biochimie et Biologie Moléculaire de l'Universidad del País Vasco (UPV/EHU), avec un Master en Procréation Médicalement Assistée de l'Universidad Complutense de Madrid (UCM). Titre d'expert universitaire en Techniques de Diagnostic Génétique de l'Universidad de Valencia (UV).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.