Revue médicale certifiée par WMA, ACSA, HON.
FAQs
0
Menu

Peut-on traiter la fertilité d'une femme infectée par le VPH?

Par Dr. Elena Santiago Romero.
Dernière actualisation: 11/06/2019

Oui, le VPH n'est pas une contre-indication aux techniques de grossesse ou de procréation assistée, à condition que le virus n'ait pas causé de lésions au col de l'utérus, au vagin ou aux organes génitaux externes. Pour cette raison, toutes les femmes qui suivent un traitement devront subir un test de Papanicolaou au préalable. S'il y a une lésion, nous devrons attendre qu'elle disparaisse, mais si le VPH est présent et que la cytologie est négative et qu'il n'y a aucune lésion, nous pourrons poursuivre le processus sans aucun problème. La femme n'aura qu'à suivre ses examens habituels.

La rédaction vous recommande: Le virus du papillome humain (VPH): Types, causes, symptômes et vaccins.

Dr. Elena Santiago Romero
Dr. Elena Santiago Romero
Gynécologue
DiplôméE en médecine et chirurgie de l'Université autonome de Madrid. Elle est titulaire d'une maîtrise en reproduction humaine de l'Université Rey Juan Carlos et de l'IVI. Avec plusieurs années d'expérience en tant que gynécologue spécialisée dans la procréation assistée.
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 282864218
Gynécologue. DiplôméE en médecine et chirurgie de l'Université autonome de Madrid. Elle est titulaire d'une maîtrise en reproduction humaine de l'Université Rey Juan Carlos et de l'IVI. Avec plusieurs années d'expérience en tant que gynécologue spécialisée dans la procréation assistée. Affiliation au Conseil de l'Ordre: 282864218.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.