Revue médicale certifiée par WMA, ACSA, HON.
FAQs
0
Menu

Pourquoi les patientes présentant des ovaires polykystiques ont-elles un taux élevé d'hormone anti-müllerienne?

Par Zaira Salvador.
Dernière actualisation: 26/03/2018

L'hormone antimüllerienne (AMH) est synthétisée par les follicules préantral et antral présents dans les ovaires. Pour cette raison, les patients atteints du SOPK présentent habituellement des taux élevés d'HAM, en particulier au-dessus de 6 ng/ml.

La rédaction vous recommande: Fertilité avec le syndrome des ovaires polykystiques.

 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI)
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Embryologiste. Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI) Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.