Revue médicale certifiée par WMA, ACSA, HON.
FAQs
0
Menu

Quels types d'anomalies utérines ont les pires pronostics ?

Par Dr. Joel G. Brasch.
Dernière actualisation: 05/07/2019

Les anomalies congénitales de l'utérus les plus courantes comprennent l'utérus didelphe, bicorne, unicorne, arqué. On ne pense pas que anomalies congénitales de l'utérus entravent la conception ou l'implantation avec la FIV, mais qu'elles entraînent une augmentation des fausses couches, du retard de croissance intra-utérin, de l'accouchement prématuré, de la malformation, de la césarienne, de la rupture d'une corne rudimentaire, de l'insuffisance cervicale, de l'hypertension liée à la grossesse et des anomalies des attachements placentaires. On pense que les anomalies congénitales de l'utérus touchent environ 8 % des femmes infertiles. Il n'existe pas de traitement chirurgical autre que la résection d'un septum ou l'excision d'une corne rudimentaire.

La rédaction vous recommande: Malformations utérines: – Quelles conséquences sur la fertilité féminine?.

Dr. Joel G. Brasch
Dr. Joel G. Brasch
Gynécologue
Le Dr Joel Brasch est le directeur médical de Chicago IVF. Il est certifié par l'American Board of Obstetrics and Gynecology, et possède plus de 25 ans d'expérience directe dans le traitement de la fertilité et les soins de la reproduction. Il est également directeur de la Division d'endocrinologie de la reproduction et de l'infertilité au Mount Sinai Medical Center.
Gynécologue. Le Dr Joel Brasch est le directeur médical de Chicago IVF. Il est certifié par l'American Board of Obstetrics and Gynecology, et possède plus de 25 ans d'expérience directe dans le traitement de la fertilité et les soins de la reproduction. Il est également directeur de la Division d'endocrinologie de la reproduction et de l'infertilité au Mount Sinai Medical Center.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.