Revue médicale certifiée par WMA, ACSA, HON.
FAQs
0
Menu

Si l'insémination artificielle ou la FIV ne fonctionnent pas avec ses ovules, une femme seule doit-elle obligatoirement utiliser ceux d'une donneuse ?

Par Sara Salgado.
Dernière actualisation: 25/09/2017

En cas d'échecs répétés de la FIV, les deux options possibles sont la FIV double don et l'accueil d'embryons.

Le double don de gamètes entraîne plus de frais de que la FIV avec don de sperme. Il faut compter les frais du traitement hormonal de la donneuse d’ovocytes, les frais de cryoconservation et de stockage (dans le cas où ils sont conservés dans une banque d'ovocytes). En contrepartie, l'avantage est la bonne qualité des gamètes. Les embryons auront donc une haute probabilité de nidation.

L'adoption ou accueil d'embryons est plus économique puisqu'on emploie les embryons restants de traitements de PMA d'autres couples ou femmes, qui ont décidé d'en faire don.

La rédaction vous recommande: La PMA pour femmes célibataires: comment faire un enfant seule?.

 Sara Salgado
Sara Salgado
Embryologiste
Diplômée en Biochimie et Biologie Moléculaire de l'Universidad del País Vasco (UPV/EHU), avec un Master en Procréation Médicalement Assistée de l'Universidad Complutense de Madrid (UCM). Titre d'expert universitaire en Techniques de Diagnostic Génétique de l'Universidad de Valencia (UV).
Embryologiste. Diplômée en Biochimie et Biologie Moléculaire de l'Universidad del País Vasco (UPV/EHU), avec un Master en Procréation Médicalement Assistée de l'Universidad Complutense de Madrid (UCM). Titre d'expert universitaire en Techniques de Diagnostic Génétique de l'Universidad de Valencia (UV).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.