Revue médicale certifiée spécialisée en procréation médicalement assistée et grossesse
FAQs
0
Menu

Si la FIV-DO est prise en charge par la Sécurité sociale française, pourquoi partir à l'étranger ?

Par Zaira Salvador.
Dernière actualisation: 30/01/2017

La France souffre d’un manque de donneuses d’ovocytes, ce qui entraîne des délais d’attente très longs pour les couples demandeurs. Il faut compter de 2 à 3 ans d’attente en moyenne, selon la région. Partir à l’étranger est une bonne façon de raccourcir les délais, ce qui peut être crucial lorsque la femme est déjà biologiquement âgée.

Par ailleurs, les familles qui ne correspondent pas aux critères définis par la législation française sur la PMA (femmes seules, lesbiennes en couple) n’ont pas d’autre choix pour fonder une famille, à part l’adoption.

La rédaction vous recommande: Tourisme procréatif: faire une FIV-DO ou un traitement de PMA à l’étranger.

 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI)
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Embryologiste. Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI) Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.