Revue médicale certifiée par WMA, ACSA, HON.
Spermogramme et normes de l’OMS
12
Menu

Spermogramme et normes de l’OMS

    • Mathieu123
      Mathieu123

      Est-ce que quelqu’un pourrait m’expliquer comment le seuil de normalité déterminé par l’OMS, en ce qui concerne le nombre de spermatozoïdes normaux détectés lors d’un spermogramme, ait pu passer de 30% à 4%? Difficile d’y voir clair dans la littérature. Je ne veux pas seulement me faire répondre que c’est l’OMS qui a raison, je veux également savoir comment on peut être considéré fertile tout en ayant 7 fois moins de spermatozoïdes normaux qu’un homme qui était jadis considéré infertile alors qu’il en avait 7 fois plus.

      05/12/2017 à 0:35
      Réponse