Revue médicale certifiée spécialisée en procréation médicalement assistée et grossesse.
Payer la donneuse d’ovocytes, est-ce légal ? Quels risques ?
23
Menu

Payer la donneuse d’ovocytes, est-ce légal ? Quels risques ?

  1. jasmine465
    jasmine465

    bonjour je souhaite devenir donneuse d’ovocytes et à vrai dire je suis un peu confuse parce qu’on m’a dit que loi dit que le don est solidaire et altruiste, mais une amie à moi a fait un don et elle a reçu 1000 euros. Comment c’est possible ?? Est-ce légal ? Comment cela se fait-il que des cliniques censées être sérieuses et fiables paient les donneuses alors que la loi dit autre chose ?

    27/07/2016 à 16:49
    Réponse
  2. Bonjour jasmine465,

    Comme vous le dites, le don d’ovocytes ne peut pas se réaliser en échange d’une somme d’argent puisque cela reviendrait à faire du commerce de gamètes, ce qui est strictement interdit par la loi française.

    Le don est prévu comme un acte gratuit, solidaire et anonyme. La donneuse ne peut en aucun cas vendre ses ovocytes.

    Cependant, la loi permet de lui payer les dépenses dérivées du don, comme les déplacements à la clinique, les éventuelles pertes de revenus, etc.

    D’un autre côté, dans d’autres pays comme l’Espagne, une compensation économique est offerte à la donneuse, qui correspond d’ailleurs à peu près à la somme que vous mentionnez. Votre amie a-t-elle fait don à l’étranger?

    28/07/2016 à 12:57
    Réponse
    • Je ne vois pas trop la différence entre le fait de payer une donneuse pour ses ovocytes ou le fait de la payer pour « la gêne occasionnée » pendant le processus, ça revient au même. En quoi le don est un acte altruiste exactement ??

      28/07/2016 à 13:01
      Réponse
    • Bonjour charlieKH,

      C’est une très bonne question. Comme le don d’ovocytes implique un processus contraignant (examens de santé, déplacements, injections hormonales, ponction, risques potentiels…), la législation de certains pays considère qu’il est juste d’offrir une compensation économique.

      Il ne s’agit pas de payer pour les ovules, car le commerce des parties du corps humain est interdit, mais d’aider la donneuse à couvrir ses frais et de la remercier pour son geste.

      Pour comprendre de quoi il retourne, je vous invite à lire notre article : Compensation financière du don d’ovocytes.

      19/04/2017 à 9:34
      Réponse
  3. En France la loi interdit la rémunération des donneuses. Cependant dans les pays étrangers la donatrice reçoit une compensation financière. C’est comme un dédommagement pour les gênes causées, les risques encourus et le temps consacré à ce geste solidaire. En ce qui me concerne je ne vois pas de mal à payer une femme pr avoir donné ses ovules. Ce n’est pas si simple que donner son sperme. C’est beaucoup plus dur avec toutes ces stimulations hormonales, l’absence au travail, les piqures etc. Rien ne changera la situation avec le manque des donneuses que la stimuler par l’argent.

    13/09/2018 à 13:10
    Réponse
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.