Revue médicale certifiée spécialisée en procréation médicalement assistée et grossesse.
PMA, lâcher prise et superstition
11
Menu

PMA, lâcher prise et superstition

  1. Charlottelamarmotte
    Charlottelamarmotte

    Bonjour à toutes,

    Me voici nouvelle dans ce forum et également nouvelle dans le processus de PMA. Voilà 2 ans que nous essayons de faire un enfant mon ami et moi. De diagnostics en diagnostics, nous voici à notre première insémination, le 24 juillet dernier.

    Les choses sont allées très lentement au début (1an d’observation, de tests d’ovulation, de rapports sexuels programmés : infructueux) puis les choses se sont accélérées : un nouveau gynécologue, quelques piqûres dans le ventre et lundi 23, le médecin nous annonce « l’insémination c’est pour demain 17h »…Tout s’est bien passé. Et me voilà, les bras croisés, j’attends ma prise de sang qui aura lieu dans 12 jours.

    Si je vous écris c’est pour avoir la possibilité de partager avec des personnes qui vivent la même choses de moi. Car dans mon entourage, les femmes tombent enceintes en s’asseyant au bord d’un lit. Parce qu’autour de moi, je n’entends que des « lâche prise », « pense à autre chose »…Et me voilà, bien incapable de réussir à atteindre le saint graal de la sérénité. C’est une sorte de cercle vicieux : sans calme les chances de réussite s’affaiblissent, sans espoir de réussite,le calme disparaît. Et je deviens superstitieuse : ça y’est, j’y ai trop pensé, ça ne fonctionnera pas…

    Comment font les femmes pour qui la PMA a fonctionné ? Peut-on réellement faire quelque chose après l’insémination pour augmenter les chances de réussite ? Techniquement je veux dire…

    Je sais, la nature décide, moi je ne peux que lui donner un petit coup de pouce. Je sais, les symptômes que j’ai (un poids dans le bas ventre, les seins un peu douloureux) ne sont certainement dûs qu’à la progestérone que je prends.

    Bref, ça se bouscule, ça me fait réfléchir…et je me dis que peut-être quelqu’un a les mêmes questionnements que moi. Si c’est le cas, je veux bien te rencontrer.

    Charlotte

    27/07/2018 à 15:05
    Réponse
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.