Huitième mois de grossesse: symptômes et précautions

Par (embryologiste) et (invitra staff).
Dernière actualisation: 24/01/2019

Le huitième mois de grossesse est compris entre la semaine 29 et la semaine 32. Pendant cette période, la croissance du fœtus est relativement considérable. En effet, il atteint quasiment la moitié du poids qu'il aura à la naissance et il se met en place pour l'accouchement.

Ce moment se rapproche de plus en plus, c'est pourquoi il faut être attentive aux moindres symptômes qui peuvent supposer une menace d'accouchement prématuré.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Que peut ressentir la femme enceinte?

Durant le huitième mois de grossesse, il est possible que, parfois, le ventre se durcisse comme conséquence des contractions de Braxton-Hicks. Cela montre que l'utérus est entrain de se préparer pour l'accouchement.

Tant que les contractions ne sont pas trop fortes et ne se présentent pas avec une fréquence supérieure à 5 par heure, il n'y a pas de risque d'accouchement prématuré.

Le volume du ventre rend de plus en plus difficile les mouvements et cela peut faire que la femme se fatigue davantage. Que ce soit en marchant, en faisant n'importe quelle activité de routine et même parfois, en parlant. Les douleurs lombaires et de jambes peuvent être plus intenses à partir de ce mois-ci.

La prise de poids de la femme est plus évidente à partir de ce moment car, au total, elle peut porter jusqu'à 8kg de poids en plus entre:

Si le bébé est déjà placé tête en bas pour le moment de l'accouchement, il est normal que la femme enceinte remarque que ses hanches et son bassin s'élargissent pour préparer la naissance. Cela peut rendre la marche un peu inconfortable.

L'utérus atteint sa capacité maximale d'expansion et il peut même se situer très près du sternum. De ce fait, l'estomac est beaucoup plus comprimé et les brûlures d'estomac peuvent se faire ressentir de manière plus prononcée.

De leur côté, la vessie et les intestins souffrent également du manque d'espace provoqué par la croissance du bébé. Le besoin fréquent d'uriner et la constipation augmentent.

Il arrive parfois de souffrir de crampes dans les jambes, qui supportent un poids supplémentaire très important. Pour éviter les crampes, qui peuvent être douloureuses, il faut manger des aliments riches en calcium et se masser tous les jours. Il est également recommander de dormir avec les pieds un peu élevés.

Heureusement, tous les symptômes qui se produisent pendant cette période ne sont pas gênants. Par exemple: il est normal que la femme remarque que ses cheveux sont plus abondants et plus volumineux grâce aux changements hormonaux.

Enfin, les changements d'humeur et l'anxiété ont tendance à augmenter pendant cette période. L'envie que l'accouchement arrive se mélange à la peur. Ces sensations peuvent affecter le sommeil et provoquer de l'insomnie.

Changements chez le bébé

Le bébé peut mesurer plus de 44cm à la fin de la semaine 32. En termes de poids, il peut atteindre 1800g.

La tête du fœtus continue à se développer pour accueillir le cerveau bien que les os du crâne ne soient pas encore fermés. Son système nerveux central continue d'évoluer: les neurones olfactifs se forment et il commence à percevoir les fortes odeurs.

Le lanugo qui couvrait son corps commence à tomber et la peau est de plus en plus lisse et pâle en raison de l'accumulation de graisse. Les petits ongles du fœtus peuvent s'étendre au-delà du bout des doigts.

Les ongles des mains et des pieds prennent cinq mois pour se former puisqu'ils ont commencé à se développer à la semaine 11 de la grossesse.

À mesure que l'espace dans l'utérus diminue, le bébé perd de l'amplitude dans les mouvements. C'est pourquoi, il est normal de ressentir plus de mouvements rotatifs que de coups de pieds énergiques. Parfois, les mouvements peuvent être ressentis comme des spasmes car, le fait d'avaler du liquide amniotique peut lui provoquer un hoquet.

Le bébé est déjà capable de distinguer la lumière et l'obscurité. Étant donné que ses sens sont très développés, il est conseillé de stimuler le foetus avec de la musique ou en lui parlant.

Conseils et contrôles médicaux

Pendant le huitième mois de grossesse, on réalise l'échographie du troisième trimestre. Dans cet examen, on vérifie les aspects suivants:

  • La croissance du fœtus
  • La position du bébé dans l'utérus
  • La quantité du liquide amniotique
  • L'état de maturité du placenta

En plus des ultrasons, on réalise généralement une analyse de sang et d'urine comme examens de routine. Au cours de ce trimestre, il peut arriver que le médecin recommande la vaccination contre certaines maladies pour éviter des problèmes chez le nouveau-né, comme la grippe ou la coqueluche.

Comme nous l'avons mentionné précédemment, il est très probable que la femme ressente plus d'inconfort lorsqu'elle marche à cause de l'élargissement des hanches et du bassin. C'est pourquoi, il est recommandé de commencer à s'informer sur les cours de préparation à l'accouchement. Elle peut également pratiquer des exercices spécifiques axés sur ces parties du corps.

C'est un bon moment pour commencer à préparer le sac avec les choses qui pourraient être nécessaires pendant le séjour à l'hôpital après la naissance.

Le huitième mois semaine par semaine

Les changements les plus importants que peuvent arriver à la femme enceinte et au bébé durant ce mois sont les suivants:

Semaine 29

Pendant ces jours, la pression qu'exerce la croissance du bébé sur les organes internes de la mère commence à se faire ressentir. Il est normal d'éprouver cette sensation car l'utérus se dilate presque dans sa totalité.

Le fœtus, qui a désormais des mesures beaucoup plus proportionnées, bougera très vigoureusement. Ses mouvements seront perceptibles même sur la peau de la mère.

Concernant son développement, il est pratiquement formé. Cependant, les poumons n'ont pas encore finalisé leur évolution puisque ce sont les organes les plus long à se développer.

L'alimentation de la mère est très importante dans les dernières semaines de grossesse. En effet, la croissance du fœtus nécessite plus de nutriments et de vitamines. Il est recommandé de prendre beaucoup de calcium, de fer, d'acide folique, de protéines et de vitamine C.

Semaine 30

Il est évident que la future maman remarque l'élargissement du bassin et des hanches au cours de cette semaine. Il est conseillé d'entraîner les muscles de ces zones pour faciliter le travail de l'accouchement.

Tous ces symptômes désagréables, associés aux changements hormonaux et le stress de la naissance, peuvent provoquer des sautes d'humeur soudains chez la future mère, ce qui est très commun. Il est important de contrôler les émotions et, surtout, demander de l'aide et la compréhension des gens de notre entourage.

Par rapport au bébé, de nouvelles couches de vernix, une substance grasse blanchâtre qui recouvre la peau et qui aide à maintenir la température du corps, sont générées. Le poids continue d'augmenter et la peau devient plus lisse.

Semaine 31

À mesure que le bébé continue à accumuler de la graisse sous la peau, le lanugo disparaît peu à peu, ce qui rend son aspect de plus en plus ressemblant à ce qu'il sera à la naissance.

La majorité des organes du bébé sont pratiquement formés et il se consacre seulement à prendre du poids et à grandir. Bien qu'il ait de moins en moins de place pour bouger, son activité ne s'arrête pas. Si à ce moment de la grossesse, il n'est pas encore placé tête en bas, il est possible qu'il se fasse à partir de cette semaine.

Du point de vue des sensations dans le corps de la femme enceinte, il est normal que trouver le sommeil soit difficile à ce moment-là de la grossesse. Étant donné le ventre et le besoin fréquent d'uriner, il est difficile de dormir de manière continue.

Semaine 32

Beaucoup de femmes se rejoignent sur le fait qu'entre la semaine 31 et 32, il se produit un changement radical dans la taille du ventre. Le volume augmente considérablement puisque le bébé poursuit son développement. Cependant, s'il naissait cette semaine, ce serait considéré comme un accouchement prématuré.

Le cerveau du futur nouveau-né est déjà quasiment développé car les différences sont minimes entre l'aspect qu'il a maintenant et celui qu'il aura à la naissance. On pense qu'au 8º mois de grossesse, il peut déjà penser et même être capable d'enregistrer des informations.

Cette semaine, les poumons du fœtus commencent à produire et accumuler une substance qu'on appelle surfactant pulmonaire. Ce liquide enrobe les alvéoles pour faciliter l'échange gazeux pendant la respiration pulmonaire.

S'il n'a pas encore positionné sa tête vers le bas, il est probable qu'il le fasse au cours de cette semaine.

Vos questions fréquentes

Je suis à 8 mois de grossesse, est-ce que je peux voyager?

Par Victoria Moliner (embryologiste).

Les longs déplacements lorsque la grossesse est aussi avancée ne sont pas recommandés, non seulement parce que cela fait courir un risque à la femme enceinte et au bébé, mais aussi parce qu'en général, ce type de voyage est généralement inconfortable pour la femme.

Il faut prendre en compte que beaucoup de compagnies aériennes exigent des certificats médicaux qui atteste que la femme enceinte est en conditions pour voyager. C'est pourquoi, que ce soit pour voyager en avion ou autre, il est important de consulter un médecin au préalable.

Est-il recommandé de se faire vacciner au huitième mois de grossesse?

Par Victoria Moliner (embryologiste).

Les femmes enceintes font partie du groupe à risques qui, selon les spécialistes, devraient se faire vacciner contre la grippe. Bien qu'il soit recommandé de réaliser le vaccin lors du deuxième trimestre de grossesse, il n'y a pas de problème pour le réaliser le huitième mois, à condition que le médecin le juge nécessaire.

J'ai remarqué un écoulement blanc abondant, est-ce normal à 8 mois de grossesse?

Par Victoria Moliner (embryologiste).

L'expulsion d'un écoulement blanc vers la fin de la grossesse est un fait habituel. En général, il s'agit d'une partie du bouchon muqueux qui s'élimine à cause de la pression qu'exerce le foetus en plaçant sa tête sur le col de l'utérus. Généralement, le bouchon muqueux continue à se régénérer jusqu'à ce que le bébé soit prêt à naître.

La rédaction vous recommande

Comme nous l'avons vu, la croissance du fœtus dans l'utérus ainsi que tous les changements hormonaux peuvent altérer l'état d'esprit de la femme enceinte en provoquant par exemple des sautes d'humeur. Vous trouverez plus d'informations à ce sujet dans l'article suivant: État d’esprit pendant la grossesse.

De plus, les craintes concernant l'accouchement commencent à se faire plus présentes. À ce sujet, nous vous conseillons de lire l'article suivant: L’accouchement: déroulement, types et durée.

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Bibliographie

Alcolea Flores, S., Mohamed Mohamed D. Guía de cuidados en el embarazo. Consejos de su matrona. Hospital Universitario de Ceuta (Dirección Territorial de Ceuta e Instituto Nacional de Gestión Sanitaria (ed.). Colección Editorial de Publicaciones del INGESA. ISBN: 978-84-351-0408-1

Best Start Resource Centre (2016). A Healthy Start for Baby and Me. Ontario’s easy-to-read guide about pregnancy and birth. Toronto, Ontario, Canada. Copyright 2010, 2012, 2016 Health Nexus.

Consejería de Salud de la Junta de Andalucía (2002). Proceso Asistencial Integrado: Embarazo, Parto y Puerperio. Consejería de Salud, Junta de Andalucía. Sevilla.

Cunningham F, MacDonald P, Gant N et al. (1996). Adaptación maternal al embarazo. Masson SA. Cunningham F, MacDonald P, Gant N, et al. 4ª ed, Barcelona; pp. 201-237

Dickason E, Silverman B, Schult M. (1996). Enfermería maternoinfantil (1.a ed.). Barcelona: Mosby-Doyma Libros.

Duyff, R.L. (2002). American Dietetic Association Complete Food and Nutrition Guide (2nd Ed.). Hoboken, New Jersey: John Wiley & Sons, Inc.

Eisenber, A. (1991) What to Expect When You’re Expecting, New York, NY: Workman Publishing Company, Inc.

Gary F, Mc Donald P. (1996). Adaptación materna al embarazo. En: Gary F, MacDonald P, Grant N Lereso K, Gilstrap L, editores. Williams. Obstetricia (4.a ed.). Barcelona: Masson.

González Merlo J. (1992). Modificaciones fisiológicas producidas en el organismo materno por el embarazo. En: Williams. Obstetricia (4.a ed.). Barcelona: Masón.

Health Service Excecutive (Feidhmeannacht na Seirbhíse Sláinte) (2010). A guide to your pregnancy month by month. Breastfeeding.ie - Your breastfeeding support network. Order Code: HPM00341

International Food Information Council, Your Nutrition and Food Safety Resource. (2003, January). Healthy Eating During Pregnancy. Retrieved February 12, 2008

MayoClinic.com, Pregnancy Center.(2008, February). Pregnancy. Retrieved April 11, 2008

National Health Service (NHS) (UK) (2009). The Pregnancy Book. Your complete guide to: A healthy pregnancy, Labour and childbirth, The first weeks with your new baby. Crown copyright 2009. Produced by COI for the Department of Health.

Obstetricia 4ª edición. J. González Merlo. Ed. Masson. Barcelona, 2003

Ramírez García O, Martín Martínez A, García Hernández JA. (2003). Duración del embarazo. Modificaciones de los órganos genitales y de las mamas. Molestias comunes del embarazo normal. Panamericana Ed. Tratado de Ginecología, Obstetricia y Medicina de la Reproducción. Cabero Roura L, Madrid.

Sociedad Española de Ginecología y Obstetricia. Asistencia al Parto Normal: protocolo asistencial. SEGO. Madrid. 2003.

The American College of Obstetricians and Gynecologists. (2005). Your Pregnancy and Birth (4th ed.). Washington, DC: Meredith Books.

The American Dietetic Association. (2008) Position of the American Dietetic Association: Nutrition and Lifestyle for a Healthy Pregnancy Outcome. Journal of the American Dietetic Association. 108:553-561.

The National Women’s Health Information Center, U.S. Department of Health and Human Services, Office of Women’s Health (2006, April). Prenatal Care. Retrieved November 9, 2007

Vos questions fréquentes: 'Je suis à 8 mois de grossesse, est-ce que je peux voyager?', 'Est-il recommandé de se faire vacciner au huitième mois de grossesse?' et 'J'ai remarqué un écoulement blanc abondant, est-ce normal à 8 mois de grossesse?'.

Voir plus

Auteurs et collaborateurs

 Victoria Moliner
Victoria Moliner
Embryologiste
Diplômée en Biochimie et Sciences Biomédicales de l'Universidad de Valencia (UV), Master Universitario en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée à l'UV et l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Elle travaille actuellement comme chercheuse en biologie. En savoir plus sur Victoria Moliner
Adapté au français par:
 Marie Tusseau
Marie Tusseau
inviTRA Staff
Directrice éditoriale de la revue inviTRA en français et en anglais. En savoir plus sur Marie Tusseau

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.