Hypospermie: Qu’est-ce que c’est? Comment la traiter?

Par (embryologiste clinique senior), (embryologiste) et (invitra staff).
Dernière actualisation: 18/02/2019

L’hypospermie est une altération du sperme chez l’homme due à une faible éjaculation. La paramètre affecté dans ce cas est le volume de sperme, qui a un volume inférieur à 1,5 millilitre (ml).

L'hypospermie peut être considérée comme une cause d'infertilité masculine s'il est difficile d'obtenir une grossesse. Ce n'est pas toujours le cas, car si la concentration et la qualité du sperme sont bonnes, l'homme pourra concevoir et avoir des enfants sans aucun problème.

Qu'est-ce que l'hypospermie?

On définit l'hypospermie comme le petit volume de sperme éjaculé, qui est inférieur à 1,5 ml. Le test effectué pour déterminer le volume de sperme et diagnostiquer s'il y a hypospermie ou tout autre problème de qualité séminale est le spermogramme.

Le volume de sperme est considéré comme normal lorsqu'il se situe entre 1,5 et 6 ml, selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

En revanche, lorsque le volume de sperme est très faible, c'est-à-dire lorsqu'il n'y a pratiquement pas d'éjaculation, nous sommes confrontés à un cas d'aspermie. Normalement, cela est dû à une obstruction ou à une éjaculation rétrograde.

Causes

Tout d'abord, il faut savoir que le volume de sperme diminue progressivement avec le vieillissement de l'homme. Il s'agit d'un processus naturel qui n'est associé à aucune maladie ou affection.

D'autres parts, l’hypospermie peut être causée par les raisons suivantes:

L’éjaculation rétrograde partielle
le sperme entre dans la vessie quand l'éjaculation a lieu. Cela peut être dû à une déformation de l'urètre ou à la prise de médicaments pour l'hypertrophie de la prostate. Elle peut également apparaître chez les patients qui ont subi une chirurgie de la prostate.
L’absence des conduits déférents et vésicules séminales
à la suite d'une maladie d'origine génétique.
L’obstruction des conduits éjaculatoires
en raison d'une inflammation ou d'une infection des canaux éjaculatoires comme la prostatite ou la varicocèle.
L’insuffisance androgène
manque d'hormones sexuelles comme la testostérone.
La dénervation sympathique
perte de l'influx nerveux vers le pénis.
L'éjaculation fréquente
La quantité de spermatozoïdes s'épuise due à des éjaculations plusieurs fois par jour.
La chirurgie du col de la vessie
chez les patients qui éprouvent des difficultés à uriner.

Des études montrent que les hommes qui fument ou qui sont en surpoids ont également un volume d'éjaculation plus faible.

Dans tous les cas, un urologue devrait évaluer les cas possibles d'hypospermie dans le but d'identifier les complications plus graves qui peuvent passer inaperçues.

Hypospermie et fertilité

Pour évaluer la qualité séminale d'un spermogramme, il est nécessaire que le patient vienne avec une abstinence sexuelle entre 3 et 5 jours. Si vous éjaculez avant cette période et que le volume de sperme est inférieur à la normale, il est possible que l'hypospermie soit due à cela et non à des problèmes majeurs.

Pour diagnostiquer l'hypospermie, il faut mesurer la quantité ou le volume de sperme au moins trois jours après la dernière éjaculation.

D'autre part, le fait de souffrir d'hypospermie ne signifie pas nécessairement qu'il y a un problème de stérilité. Si un homme a une mauvaise éjaculation, la quantité totale de spermatozoïdes dans l'éjaculat peut être inférieure à celle d'un autre homme sans hypospermie. Cependant, il est possible que le nombre de spermatozoïdes par millilitre soit bon et qu'ils présentent une morphologie et une mobilité adéquates.

Dans le cas contraire, un homme avec un plus grand volume d'éjaculation mais avec une faible mobilité et/ou morphologie des spermatozoïdes peut avoir les mêmes chances d'obtenir une grossesse qu'un homme avec hypospermie mais dont les spermatozoïdes sont meilleurs et avec une capacité féconde élevée.

Bien que l'hypospermie soit le plus souvent liée à une oligospermie ou à une faible concentration de sperme, ce n'est pas toujours le cas.

Si, au moment de rechercher une grossesse, l'hypospermie retarde ou empêche la réalisation de cet objectif, les solutions suivantes peuvent être essayées :

Traitements médicaux

Il n'existe aucun traitement définitif qui favorise une production de plus grande quantité séminale. Il existe seulement différentes pilules commerciales ou compléments alimentaires qui peuvent aider à améliorer le niveau de sperme.

Si le manque de volume séminal est causé par une affection de la vésicule séminale ou de la prostate, une intervention chirurgicale peut être effectuée pour résoudre le problème, bien qu'il ne soit pas toujours possible d'augmenter le volume final du sperme.

Procréation Médicalement Assistée

Si, dans le spermogramme, on diagnostique un autre problème en plus de l'hypospermie, comme une faible mobilité (asthénospermie) ou des altérations morphologiques (tératospermie), la probabilité d'obtenir une grossesse sera sérieusement réduite. Il faudra donc recourir à des techniques de procréation assistée comme l'insémination artificielle (IA) ou la fécondation in vitro (FIV) en fonction des résultats obtenus.

En cas d'aspermie ou d'absence totale d'éjaculat, des techniques spéciales devraient être utilisées pour recueillir le sperme avant le traitement de fertilité, comme l'aspiration de l'épididyme ou la biopsie testiculaire.

La PMA, comme tout traitement médical, exige que vous fassiez confiance au professionnalisme des médecins et de la clinique que vous avez choisis. Évidemment, tous ne sont pas identiques. Le Rapport sur la fertilité sélectionne les cliniques les plus avantageuses pour vous selon nos critères de qualité rigoureux. De plus, le système effectue une comparaison des prix et des conditions offertes par les différentes cliniques afin de faciliter votre prise de décision.

Vos questions fréquentes

Comment savoir si je suis atteint d’hypospadias ?

Par José Luis de Pablo (embryologiste clinique senior).

L’hypospadias est un défaut de naissance chez les hommes, ou le conduit urinaire ne se trouve pas sur la pointe du pénis. Ce conduit peut se trouver dans une zone comprise entre la pointe du pénis et le scrotum. Certaines hypospadias sont plus légères ou plus graves.

Une faible éjaculation peut-elle être due à une éjaculation antérieure ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Oui, c'est une des causes de l'hypospermie. Par conséquent, il n'est pas recommandé d'avoir des relations sexuelles plusieurs fois par jour si vous planifiez une grossesse. Afin de pouvoir évaluer correctement le volume de sperme, l'homme doit rester 3 jours avec abstinence sexuelle.

Est-ce normal que la puissance de l'éjaculation soit faible ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

La force de l'éjaculation est un facteur qui peut être affecté par l'âge et le manque de testostérone. Elle apparaît habituellement avec l'hypospermie, surtout dans un cadre vie qui n'est pas sain. Le tabac, l'alcool, la sédentarité, une mauvaise alimentation, etc. ont un effet négatif sur la qualité du sperme.

Quels sont les symptômes de l'éjaculation rétrograde ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

L'éjaculation rétrograde se produit lorsque l'ouverture de la vessie ne se ferme pas et que les spermatozoïdes y sont dirigés au lieu d'être expulsés par le pénis. Les symptômes sont le faible volume d'éjaculat et l'urine trouble après avoir eu un orgasme.

La tératozoospermie est-elle liée à l'hypospermie ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

En principe, non. L'hypospermie se réfère à un faible volume de sperme, moins de 1,5 ml au total. Par conséquent, l'hypospermie est liée à l'oligospermie, c'est-à-dire à un faible nombre de spermatozoïdes dans l'éjaculat.

Cependant, un homme qui présente à la fois des altérations, hypospermie et tératospermie, aura un degré d'infertilité beaucoup plus élevé et il sera difficile de parvenir à une grossesse naturelle.

La rédaction vous recommande

Afin de diagnostiquer l'hypospermie ou tout autre alteration spermatique, il est nécessaire de réaliser un spermogramme. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur cet examen, nous vous conseillons de lire l'article suivant: Le spermogramme: résultat et interprétation.

Il existe d'autres causes d'infertilité masculine qui peuvent apparaître en même temps que l'hypospermie. Dans l'article que nous vous proposons par la suite, vous pourrez en apprendre plus à ce sujet: Quelles anomalies des spermatozoïdes produisent l’infertilité?

Les traitements de fertilité peuvent aider les couples qui ont des problèmes d'infertilité à obtenir une grossesse. Pour savoir comment se déroule une IA ou une FIV, lisez l'article suivant : Techniques de PMA: les principaux traitements contre l’infertilité.

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Bibliographie

Auteurs et collaborateurs

 José Luis de Pablo
José Luis de Pablo
Embryologiste Clinique Senior
Double diplôme en Biologie et Biochimie à l'Universidad de Navarra. Master sur la base théorique et les processus de laboratoires de Procréation Médicalement Assistée à l'Universidad de Valencia. Titre de Senior Clinical Embryologist de l'ESHRE et certification de ASEBIR en embryologie clinique. Plus de 15 ans d'expérience à la direction de laboratoires de fécondation in vitro. En savoir plus sur José Luis de Pablo
 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI) En savoir plus sur Zaira Salvador
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Adapté au français par:
 Marie Tusseau
Marie Tusseau
inviTRA Staff
Directrice éditoriale de la revue inviTRA en français et en anglais. En savoir plus sur Marie Tusseau

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.