ExEx Foam Kit pour réaliser une hystérosalpinsonographie

Par (embryologiste) et (invitra staff).
Dernière actualisation: 29/05/2018

L'hystérosalpingographie (HSG) est un test de fertilité féminine indiqué pour l'étude de la cavité utérine et surtout des trompes de Fallope, car il permet de connaître leur perméabilité et leur fonctionnalité.

Actuellement, il existe une nouvelle technique d'évaluation de l'appareil reproducteur féminin qui remplacera progressivement l'HSG classique. Il s'agit de l'Hysterosalpingo-Foam-Sonographie (HyFoSy), un type d'hysterosalpingosonographie qui utilise un gel moussant.

Concrètement, pour réaliser la procédure HyFoSy, les spécialistes utilisent la méthode ExEm® Foam Kit, ce produit est très facile à utiliser et ne provoque aucun inconfort pour les femmes.

Qu'est-ce que l'HyFoSy?

L'hystérosalpingo-Foam-Sonographie est une technique améliorée de l'hystérosalpingographie classique, qui utilise un produit de contraste et un appareil à rayons X pour visualiser l'anatomie du col de l'utérus, de l'utérus et des trompes de Fallope.

Dans le cas de l'HyFoSy, la procédure est beaucoup plus simple. Il suffit d'appliquer un gel moussant, obtenu avec le kit mousse ExEm®, en même temps qu'une échographie au cabinet du gynécologue.

Grâce au développement de cette nouvelle technique d'imagerie, les femmes souffrant d'infertilité pourront bénéficier des avantages de l'HyFoSy, sans ressentir la peur inspirée par le HSG d'avant.

Avantages

Parmi les nombreux avantages de HyFoSy et de l'utilisation du kit mousse ExEm®, nous commenterons les points suivants :

Réalisation en consultation
le gynécologue peut effectuer cette technique lui-même dans son cabinet et obtenir un diagnostic le jour même. Il n'est pas nécessaire d'envoyer le patient chez un radiologue ou dans un autre hôpital.
Douleurs réduites
la mousse utilisée s'écoule facilement et cause moins d'inconfort au patient que l'agent de contraste radio-opaque.
Moins de risques
c'est une technique confortable et inoffensive pour le patient, car aucun rayonnement n'est utilisé et il n'y a aucun risque de réaction allergique au contraste iodé.
Plus de confort
la patiente n'a pas besoin de se rendre dans un autre centre pour effectuer le test, vous pouvez obtenir les résultats dans la même journée et, en outre, il y a davantage de confiance à effectuer cet examen par son gynécologue.
Reconnaissance facile
la mousse permet une procédure rapide et simple, et les images obtenues sont de haute qualité. Le contour des trompes et de l'utérus peut être clairement visualisé.
Gain de temps
L'HyFoSy est une technique beaucoup plus courte, car il ne faut que 5 à 7 minutes pour la réaliser. La HSG, par contre, dure environ 15 à 20 minutes. De plus, le diagnostic d'HyFoSy est immédiat et le gynécologue n'a pas besoin d'attendre le résultat d'un autre spécialiste.
Coût réduit
on utilise moins de matériel jetable et moins personnel est utilisé pour effectuer l'intervention. Il n'est pas non plus nécessaire d'avoir un appareil à rayons X et le gynécologue peut amortir l'appareil à ultrasons.

Indications

En général, l'hystérosalpingographie est indiquée pour les femmes qui ont des problèmes de conception et qui vont subir un traitement d'insémination artificielle (IA).

Pour que l'IA soit un succès, il est nécessaire de s'assurer que les trompes de Fallope d'une femme sont perméables. Si ce n'est pas le cas, les spermatozoïdes ne peuvent pas atteindre l'ovule pour le féconder et, par conséquent, la fécondation in vitro (FIV) doit être utilisée.

En résumé, le HSG conventionnel et le HyFoSy servent à évaluer la fonctionnalité tubaire de la femme et aident à déterminer quelle technique de procréation assistée est la plus appropriée dans chaque cas.

D'autres indications de cette technique diagnostique sont l'étude des femmes présentant des altérations des règles, des tumeurs du bassin, des malformations congénitales, etc.

Contre-indications

Pour plus de sécurité, l'hystérosalpingo-Foam-Sonographie ne doit être effectuée que pendant la phase pré-ovulatoire du cycle menstruel, c'est-à-dire que la femme ne doit pas encore avoir ovulé.

De plus, il existe d'autres contre-indications à cette technique :

  • Ne pas le faire si la femme est enceinte ou croit l'être.
  • Ne pas le faire si la femme saigne abondamment. Il est conseillé d'attendre la fin des règles, mais sans que l'ovulation n'ait eu lieu.
  • Ne pas le faire en cas d'infection pelvienne active ou de maladies sexuellement transmissibles.
  • Ne pas le faire en cas d'allergie à l'un des composants de la mousse : hydroxyéthylcellulose, glycérol et eau purifiée.

Malgré cela, aucune réaction indésirable à la mousse utilisée n'a été signalée après plus de 250 000 interventions dans le monde.

Utilisation du kit de mousse ExEm® Foam Kit

Le kit mousse ExEm® est le produit utilisé pour réaliser l'HyFoSy. Plus précisément, le kit se compose de:

  • Une seringue contenant 5 ml de gel foam, composé d'hydroxyéthylcellulose et de glycérol
  • Une seringue contenant 5 ml d' eau purifiée

Ce kit est également livré avec un dispositif pour coupler les deux seringues afin de créer une mousse stable et fluide qui sera introduite par le vagin de la femme.

Le gel ExEm® a été spécialement développé pour la reconnaissance de l'utérus et des trompes de Fallope grâce aux ultrasons. La mousse obtenue en mélangeant le gel avec l'eau purifiée permet d'obtenir des images très claires qui facilitent cette exploration.

De plus, le gynécologue aura besoin d'autres éléments pour effectuer le test :

  • Un spéculum à ouverture latérale
  • Un appareil d'échographie vaginale
  • Un cathéter

Procédure

Ensuite, nous allons détailler les étapes à suivre pour réaliser la sonographie de l'Hysterosalpingo-Foam-Sonographie avec l'utilisation de l'ExEm® Foam Kit:

  1. Tout d'abord, il faut connecter les seringues ExEm® Gel et de l'Eau ExEm® au dispositif d'accouplement.
  2. Mélanger le gel avec l'eau purifiée en injectant les fluides d'une seringue à l'autre. Ceci doit être fait au moins 10 fois jusqu'à l'obtention d'un gel fluide blanchâtre : le gel foam.
  3. Cette mousse est laissée dans l'une des seringues et le dispositif d'accouplement est débranché.
  4. La seringue contenant le gel mousse est maintenant connectée au cathéter afin qu'elle puisse ensuite être insérée dans le vagin.
  5. Le gynécologue insère le spéculum à ouverture latérale dans le vagin.
  6. Le cathéter est rempli de gel foam de manière très douce et sans qu'il contienne d'air. Le cathéter est ensuite inséré dans le col de l'utérus.
  7. Retirez le spéculum.
  8. Le gynécologue place le transducteur à ultrasons et introduit lentement de petites quantités de mousse pour éviter tout inconfort à la patiente.
  9. Enfin, le gynécologue peut évaluer l'intégrité des trompes avec les images obtenues.

Résultat de l'HyFoSy

Pendant l'échographie, les trompes de Fallope sont visibles pendant une courte période de temps. Si ce n'est pas le cas, HyFoSy indiquera qu'il y a obstruction des trompes unilatérale ou bilatérale, selon le cas.

La mousse qui s'écoule à travers les trompes et dans la cavité abdominale sera traitée par le corps humain. Le reste de la mousse sera réabsorbé après 24 heures, ainsi que l'air qui reste dans la cavité abdominale après la chirurgie.

Vos questions fréquentes

Quelle quantité de mousse est nécessaire pour effectuer l'examen?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Généralement, 2-3 milimètres de gel foam sont suffisants pour étudier les trompes. L'écogénicité est maintenue pendant environ 7 minutes. Si le test est prolongé, il peut être nécessaire d'injecter plus de mousse à travers le cathéter.

La procédure d'HyFoSy peut-elle être inconfortable pour la patiente?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

L'usage de la mousse rend cette technique moins douloureuse pour la femme: l'HyFoSy est faible sur l'échelle EVA (Échelle visuelle analogique). Son taux d'effets secondaires est très faible et il n'y a pas de complications tardives nécessitant d'atropine ou des anti-inflammatoires.

Quelle est la meilleure chose à faire en premier, le test de perméabilité des trompes ou l'échographie de l'utérus?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

La chose la plus recommandée dans une consultation diagnostique combinée est de faire d'abord une exploration utérine, car elle peut aboutir à des résultats dans lesquels l'examen des trompes n'est pas nécessaire.

La rédaction vous recommande

Malgré tous les avantages offerts par le HyFoSy, le HSG classique est encore utilisé dans la plupart des cas aujourd'hui. Si vous voulez connaître tous les détails, vous pouvez lire ici : L’hystérosalpingographie: quand et comment la réaliser ?

Si vous voulez savoir quels sont les examens de bilan de fertilité des femmes, nous vous recommandons de lire l'article suivant : Bilan de fertilité de la femme: qu’est-ce que c’est?

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Bibliographie

Auteurs et collaborateurs

 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI) En savoir plus sur Zaira Salvador
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Adapté au français par:
 Marie Tusseau
Marie Tusseau
inviTRA Staff
Directrice éditoriale de la revue inviTRA en français et en anglais. En savoir plus sur Marie Tusseau

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.