Ligature des trompes et grossesse: définition, prix et risques

Par (gynécologue), (gynécologue), (gynécologue), (embryologiste) et (invitra staff).
Dernière actualisation: 11/01/2021

La ligature des trompes chez la femme est considérée comme une méthode de contraception permanente, car la possibilité de grossesse naturelle après cette opération est pratiquement nulle.

Cependant, une femme dont les trompes sont ligaturées peut aujourd'hui retomber enceinte grâce à ces deux options :

L'option la plus appropriée dépendra de la situation particulière de chaque femme, même s'il est vrai que la FIV présente de plus grandes garanties de succès. Dans le cas d'une inversion tubaire, il est essentiel de tenir compte du temps écoulé depuis la ligature des trompes et de la méthode d'évaluation du succès.

Vous trouverez ci-dessous un index des 9 points que nous allons aborder dans cet article.

Qu'est-ce que la ligature des trompes ?

Les trompes de Fallope sont les tubes musculaires qui relient les ovaires et l'utérus. C'est là que la fécondation a lieu, c'est-à-dire l'union entre l'ovule et le spermatozoïde pour donner naissance à l'embryon. L'embryon va ensuite descendre dans l'utérus pour s'implanter dans l'endomètre et conduire à une grossesse.

La ligature des trompes, également connue dans le monde entier sous le nom de Pomeroy, consiste en une opération chirurgicale visant à bloquer ce transport de l'ovule et du sperme. Par conséquent, cette intervention empêche la fécondation et la gestation ultérieure.

Au cours de l'opération, le tube peut être sectionné, coupé, ligaturé ou cautérisé pour éviter que les extrémités du tube ne se rejoignent.

Le Pomeroy est la technique la plus couramment utilisée pour la ligature des trompes. Il s'agit de couper environ 3 ou 4 cm de la trompe de Fallope au milieu. En général, le Pomeroy permet la reconstruction tubaire dans le futur.

En raison de la grande efficacité de cette méthode de contraception, la ligature des trompes est recommandée aux femmes qui ont été mères et qui décident à coup sûr de ne plus avoir d'enfants.

Cependant, pour diverses raisons dans la vie de ces femmes, il est possible de changer d'avis et de vouloir à nouveau une grossesse, ce qui peut être tenté par la procréation assistée ou l'inversion de la ligature des trompes.

Grossesse par FIV

Comme nous l'avons dit, la ligature des trompes empêche la rencontre entre l'ovule et le spermatozoïde et, par conséquent, la fécondation. Toutefois, cela n'implique pas un blocage de l'ovulation, c'est-à-dire que la femme libérerait toujours un ovule de l'ovaire à chaque cycle menstruel.

La ligature des trompes n'impliquant pas la ménopause, les femmes stérilisées par cette méthode poursuivent leur cycle menstruel habituel, avec à la fois l'ovulation et la menstruation.

Ces femmes ont ainsi la possibilité d'accéder à la procréation assistée si elles veulent redevenir mères. En particulier, une grossesse après une ligature des trompes est possible grâce à un traitement de fécondation in vitro (FIV).

La ligature des trompes n'affecte ni les ovaires ni l'utérus. Pour cette raison, la patiente peut recevoir des médicaments pour effectuer une stimulation ovarienne, puis les ovules sont retirés de l'ovaire pour être fécondés en laboratoire.

Les embryons sont développés en culture pendant quelques jours, puis transférés dans l'utérus de la mère, où ils resteront en attente d'être implantés et donneront lieu à une grossesse.

Réversion de la ligature des trompes

Il s'agit de la méthode alternative à la FIV pour obtenir une grossesse chez les femmes dont les trompes sont coupées. La réversion de la ligature des trompes est une procédure chirurgicale au cours de laquelle les extrémités des trompes qui ont été coupées sont rattachées.

La reconstruction des trompes de Fallope est techniquement possible, mais moins efficace que la FIV, car il est nécessaire que les trompes retrouvent à la fois leur perméabilité et leur motilité après l'opération.

Par conséquent, il faut tenir compte du fait que la recanalisation des trompes n'implique pas une récupération de la fertilité à 100 %, car il est possible que la fonctionnalité des trompes ne soit pas récupérée.

La réversion de la ligature des trompes est conseillée aux jeunes femmes de moins de 38 ans qui souhaitent plus d'une grossesse à l'avenir.

Avant de procéder à la chirurgie d'inversion, certains tests de diagnostic doivent être effectués sur la femme :

Laparoscopie
l'examen de la cavité abdominale pour voir si les tubes peuvent être recanalisés, car les extrémités des tubes doivent être plus longues que 6 cm pour cela.
Étude sur la fertilité du couple
l'objectif est d'écarter d'autres pathologies qui empêcheraient une grossesse naturelle. Il ne serait pas logique d'inverser les tubes s'il existe une autre cause de stérilité chez l'homme et la femme.

Le succès de l'inversion est généralement de 70 %, bien qu'il dépende du type de ligature effectuée précédemment.

Il convient de noter que les opérations liées aux trompes de Fallope, y compris la recanalisation des trompes, augmentent le risque d'une grossesse extra-utérine. Par conséquent, outre la complexité de l'opération, la plupart des experts recommandent d'envisager la FIV comme la première option pour obtenir une grossesse après avoir effectué une ligature des trompes.

Risques de réversion tubaire

Comme nous l'avons déjà mentionné, l'inversion de la ligature des trompes est une procédure chirurgicale et, en tant que telle, elle comporte des risques bien qu'elle soit rare.

Cependant, il est important que les femmes qui prévoient de subir une réversion tubaire soient conscientes des conséquences possibles de l'intervention. Certaines d'entre elles sont énumérées ci-dessous :

  • Infections.
  • Saignement.
  • la cicatrisation des trompes de Fallope.
  • Complications dues à l'anesthésie.

En outre, la possibilité de subir une grossesse extra-utérine, c'est-à-dire l'implantation de l'embryon à un endroit différent de l'utérus, est plus grande lorsqu'une inversion des trompes est effectuée.

Prix

Les deux techniques coûtent environ 3 000 euros et 5 000 euros selon le centre où elles sont pratiquées. Toutefois, comme indiqué ci-dessus, l'inversion tubaire n'est pas une technique efficace à 100 % et ne garantit pas qu'une grossesse puisse être obtenue. C'est pourquoi la plupart des femmes préfèrent recourir à la FIV plutôt que de dépenser de l'argent pour quelque chose dont elles ignorent l'efficacité.

En ce qui concerne la FIV, il convient de noter que les médicaments ne sont généralement pas inclus dans le budget de traitement initial. Son coût est d'environ 1000 à 1200 euros pour la stimulation et 300 euros pour la préparation de l'endomètre.

Si vous devez faire un traitement de fécondation in vitro pour devenir maman, nous vous recommandons d'utiliser le Rapport sur la fertilité. En 3 étapes simples, qui vous permettra de connaître les cliniques à l’étranger qui répondent à nos critères de qualité rigoureux. En outre, vous recevrez un rapport contenant des conseils utiles avant de réaliser des visites dans les cliniques.

Dans le cas où il est nécessaire de recourir à une ovodonation pour obtenir la gestation avec des ovules provenant d'une donneuse anonyme, le prix de la FIV s'élève à 4500 et 9000 euros.

Il existe une option moins coûteuse qui est le don d'embryons. Elles proviennent du don d'un couple qui a eu des embryons issus de leur traitement de FIV. Le coût est généralement compris entre 1 700 et 3 000 euros.

Dans tous les cas, il est conseillé de se rendre dans une clinique de procréation assistée où des spécialistes peuvent vous conseiller sur la meilleure alternative pour avoir des enfants en fonction des possibilités de la femme ou du couple.

Entretien avec le Dr Gorka Barrenetxea

Dans une entretien, le Dr Gorka Barrenetxea nous explique quelles sont les chances des femmes ayant subi une ligature des trompes de devenir mères.

Après une ligature des trompes, il n'y a que deux façons de devenir enceinte : soit en faisant analyser à nouveau les trompes par une procédure microchirurgicale, soit en utilisant la fécondation in vitro (FIV). En fait, la FIV a été inventée pour les femmes dont les tubes sont bouchés.

Vos questions fréquentes

Une grossesse ectopique est-elle probable si je subis une ligature des trompes ?

Par Dr. Agustín Rodríguez Torres (gynécologue).

La grossesse extra-utérine, si j'ai une ligature des trompes, est une entité rare.

La grossesse hétérotopique est une forme rare de gestation multiple où une grossesse intra-utérine coexiste avec une grossesse ectopique. L'incidence des grossesses hétérotopiques est de 1 sur 10 000 à 50 000 grossesses spontanées. Toutefois, avec le recours accru aux technologies de reproduction assistée, telles que la fécondation in vitro (FIV) et le transfert d'embryons, l'incidence est passée à 0,5 - 1 %.

Les grossesses qui surviennent après un transfert d'embryon résultant d'une fécondation in vitro se produisent principalement dans la zone interstitielle de l'utérus ou dans l'isthme de la trompe utérine.

L’inverstion d’une ligature des trompes est-elle efficace pour obtenir une grossesse ?

Par Dr. Jon Ander Agirregoikoa (gynécologue).

La ligature des trompes consiste à empêcher le passage du sperme vers les trompes, ce qui empêche la fécondation.

L'inversion de la ligature des trompes n'est pas toujours suffisante, les facteurs pouvant influencer sont: l'âge, le temps écoulé depuis la chirurgie et la technique utilisée. Chez les femmes de moins de 34 ans, le taux de grossesse peut atteindre 70%.

Un autre facteur important est la longueur de la trompe après l’intervention, qui doit être supérieure à 4 cm.

On peut envisager l'inversion d'une ligature des trompes chez des femmes de moins de 34 ans et avec une trompe résiduelle supérieure à 4 cm.

Est-il possible de réaliser une insémination artificielle après une ligature des trompes ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Non. Pour pouvoir bénéficier d'une insémination artificielle, il est indispensable que les trompes de Fallope soient perméables pour permettre le passage des spermatozoïdes jusqu'à l'ovocyte, et le transport de l'embryon jusqu'à l'utérus. La technique de PMA qui permet la grossesse avec des trompes ligaturées est la FIV.

Une grossesse naturelle est-elle possible après une ligature des trompes ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Bien que cette moyen de contraception soit hautement efficace, il existe une probabilité d'1% de tomber enceinte naturellement après une recanalisation et que les trompes soient unies à nouveau. Cette possibilité augmente à mesure que les années passent, ainsi que le risque de grossesse extra-utérine.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre article sur: La grossesse extra-utérine.

Quels sont les symptômes de grossesse après une ligature de trompes ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

En cas de grossesse après ligature de trompes, les signes et symptômes sont les mêmes qu'une grossesse naturelle car les hormones féminines agissent de la même façon. Par conséquent, pendant les premiers mois de grossesse, la femme ressentira des nausées, de la fatigue, absence de règles et gênes au niveau des seins.

Attention aux symptômes caractéristiques d'une grossesse extra-utérine: saignement anormal, douleur abdominale très forte sur un côté, tension très basse,etc.

La rédaction vous recommande

La fécondation in vitro est la technique de reproduction assistée appropriée pour obtenir une grossesse si la femme a une ligature des trompes. Si vous avez besoin de plus d'informations sur ce traitement, vous pouvez lire sur le lien suivant : Qu'est-ce que la FIV ?

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Bibliographie

Boeckxstaens A, Devroey P, Collins J, Tournaye H. Getting pregnant after tubal sterilization: surgical reversal or IVF?. Hum Reprod. 2007 Oct;22(10):2660-4.

Gomel V. The place of reconstructive tubal surgery in the era of assisted reproductive techniques. Reprod Biomed Online. 2015 Dec;31(6):722-31.

Van Seeters JAH, Chua SJ, Mol BWJ, Koks CAM. Tubal anastomosis after previous sterilization: a systematic review. Hum Reprod Update. 2017 May 1;23(3):358-370.

Messinger LB, Alford CE, Csokmay JM, Henne MB, Mumford S5, Segars JH, Armstrong AY. Cost and efficacy comparison of in vitro fertilization and tubal anastomosis for women after tubal ligation. Fertil Steril. 2015 Jul;104(1):32-8.e4.

Berger GS, Thorp JM Jr, Weaver MA. Effectiveness of bilateral tubotubal anastomosis in a large outpatient population. Hum Reprod. 2016 May;31(5):1120-5.

Monteith CW, Berger G, Zerden ML. Pregnancy success after hysteroscopic sterilization reversal. Format: AbstractSend to
Obstet Gynecol. 2014 Dec;124(6):1183-9.

Jayakrishnan K, Baheti SN. Laparoscopic tubal sterilization reversal and fertility outcomes. J Hum Reprod Sci. 2011 Sep;4(3):125-9.

Conway S. Tubal Reversal versus IVF: Which is the best choice?

Vos questions fréquentes: 'Une grossesse ectopique est-elle probable si je subis une ligature des trompes ?', 'L’inverstion d’une ligature des trompes est-elle efficace pour obtenir une grossesse ?', 'Est-il possible de réaliser une insémination artificielle après une ligature des trompes ?', 'Une grossesse naturelle est-elle possible après une ligature des trompes ?' et 'Quels sont les symptômes de grossesse après une ligature de trompes ?'.

Voir plus

Auteurs et collaborateurs

Dr. Agustín  Rodríguez Torres
Dr. Agustín Rodríguez Torres
Gynécologue
Diplôme de médecine et de chirurgie de l'université de Zulia-Maracaibo/Venezuela avec la spécialité de gynécologie et d'obstétrique de l'université centrale du Venezuela -Caracas. Il a étendu son expérience en faisant un master en médecine fœtale et périnatalogie et un autre en reproduction humaine. En savoir plus sur Dr. Agustín Rodríguez Torres
Numéro de membre : 47 1706733
Dr. Gorka Barrenetxea Ziarrusta
Dr. Gorka Barrenetxea Ziarrusta
Gynécologue
Diplômé en Médecine et Chirurgie par l'Universidad de Navarra, spécialisé en Gynécologie et Obstétrique par l'Universidad del País Vasco. Il a plus de 30 ans d'expérience et exerce comme professeur titulaire à l'Universidad del País Vasco et dans le Master en PMA de l'Universidad Complutense de Madrid. Viceprésident de la SEF. En savoir plus sur Dr. Gorka Barrenetxea Ziarrusta
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 484806591
Dr. Jon Ander  Agirregoikoa
Dr. Jon Ander Agirregoikoa
Gynécologue
Diplôme en médecine de l'Université du Pays Basque, avec spécialisation en obstétrique et gynécologie. Il a plusieurs années d'expérience dans le domaine de la procréation assistée et est co-directeur et cofondateur des cliniques ART. Il combine également son activité médicale avec l'enseignement à l'Université du Pays basque. En savoir plus sur Dr. Jon Ander Agirregoikoa
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 014809788
 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI) En savoir plus sur Zaira Salvador
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Adapté au français par:
 Romina Packan
Romina Packan
inviTRA Staff
Directrice éditoriale de la revue inviTRA en anglais et allemand. En savoir plus sur Romina Packan

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.