Pathologies associées à l’oligospermie et l’infertilité masculine.

Par (embryologiste) et (invitra staff).
Dernière actualisation: 14/11/2018

L'oligospermie est une cause d'infertilité masculine qui se définit comme le faible nombre de spermatozoïdes dans le sperme éjaculé d'un homme.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), un homme souffre d'oligozoospermie lorsque sa concentration de sperme est inférieure à 15 millions de spermatozoïdes par millilitre.

Il y a certaines maladies qui causent cette réduction du nombre de spermatozoïdes. Par conséquent, l'oligozoospermie apparaît habituellement chez les hommes en même temps que d'autres maladies dont nous allons discuter dans cet article.

Varicocèle

La varicocèle testiculaire consiste en la dilatation des veines qui font partie du cordon spermatique et, par conséquent, une altération est produite dans la circulation sanguine des testicules.

Généralement, la varicocèle est habituellement unilatérale, c'est-à-dire qu'elle ne touche qu'un seul testicule. Cependant, 10 % des personnes atteintes présentent une varicocèle bilatérale, ce qui aggrave l'état d'infertilité.

La varicocèle affecte la formation des spermatozoïdes, aussi appelée spermatogenèse, car elle provoque une élévation de la température testiculaire. D'autre part, il est également possible que la varicocèle influence le système de régulation hormonale de la spermatogenèse en abaissant le taux de testostérone.

La conséquence de tout cela est la formation d'un faible nombre de spermatozoïdes qui, en même temps, peuvent également avoir une mobilité ou une morphologie affectée, ce qui entraîne un cas d'oligoasténotératozoospermie due au varicocèle.

L'oligospermie due à la varicocèle peut être réversible avec un traitement approprié. La plus efficace, surtout dans les cas de varicocèle et d'oligospermie sévère, est la chirurgie, ouverte ou laparoscopique. Si vous souhaitez obtenir plus d'informations à ce sujet, vous pouvez lire l'article suivant: Qu’est-ce que la varicocèle testiculaire? – Causes et traitements.

Cryptorchidie

Le cryptorchidie est une anomalie congénitale chez l'enfant à la naissance due à la non descente de l'un ou des deux testicules dans le scrotum.

Les conséquences sont fatales pour la fertilité à cause de l'augmentation de la température dans les testicules non descendus, ce qui affecte la spermatogenèse.

La cryptorchidie est unilatérale dans 80% des cas, affectant le testicule gauche la plupart du temps. La cryptorchidie bilatérale est moins courante.

Pour que les enfants atteints de cryptorchidie n'aient pas de problèmes d'infertilité à l'avenir, le traitement doit être administré avant l'âge de 2 ans si les testicules ne sont pas descendus tout seuls. Le traitement consiste en une intervention chirurgicale pour faire descendre les testicules.

Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, nous vous invitons à consulter le post suivant : Cryptorchidie.

Hydrocèle

L'hydrocèle testiculaire est une accumulation de liquide autour du testicule, exactement entre la poche scrotale et la tunique vaginale, qui provoque un gonflement dans un testicule (hydrocèle unilatéral) ou les deux testicules (hydrocèle bilatéral).

L'hydrocèle peut être congénital ou acquis à la suite d'un traumatisme, d'une infection ou d'un cancer, avec une incidence plus élevée chez les hommes âgés de plus de 40 ans.

Ce n'est pas une cause directe d'infertilité, mais peut être associé dans environ 10 % des cas. Dans le cas de l'oligospermie, cela apparaît comme une conséquence de l'hydrocèle dû à l'obstruction partielle du canal déférent, responsable du transport des spermatozoïdes vers l'extérieur. Par conséquent, le nombre de spermatozoïdes dans l'éjaculat est réduit par l'incapacité de transport.

Si vous souhaitez obtenir plus d'informations à ce sujet, vous pouvez accéder à l'article suivant : Qu’est-ce que l’hydrocèle? – Causes, symptômes et traitements.

Hypogonadisme

L'hypogonadisme est une altération de la sécrétion hormonale par les gonades sexuelles. Dans le cas des hommes, leurs testicules ne sont pas capables de produire suffisamment d'hormones sexuelles comme la testostérone, qui affecte la production de spermatozoïdes et provoque une oligospermie.

Selon la cause de l'hypogonadisme, on distingue les deux types suivants:

Hypogonadotropie ou hypogonadisme primaire
les testicules ne fonctionnent pas correctement en raison d'un manque de maturation ou de l'absence de cellules souches testiculaires. Le trouble génétique le plus courant de ce type d'hypogonadisme dans le syndrome de Klinefelter.
Hypogonadotropie ou hypogonadisme secondaire
il y a un déficit en hormone GnRH sécrétée par l'hypothalamus dans le cerveau. La GnRH est l'hormone libérant la gonadotrophine, c'est-à-dire qu'elle a pour fonction de stimuler l'hypophyse à sécréter les hormones FSH et LH qui vont intervenir dans la formation du sperme.

Selon la cause spécifique de l'hypogonadisme, il sera possible d'appliquer un traitement hormonal pour restaurer la fonctionnalité du testicule et augmenter la quantité de sperme.

La PMA, comme tout traitement médical, exige que vous fassiez confiance au professionnalisme des médecins et de la clinique que vous avez choisis. Évidemment, tous ne sont pas identiques. Le Rapport sur la fertilité sélectionne les cliniques les plus avantageuses pour vous selon nos critères de qualité rigoureux. De plus, le système effectue une comparaison des prix et des conditions offertes par les différentes cliniques afin de faciliter votre prise de décision.

Oligoastenoteratozoospermie

L'oligospermie peut souvent se produire avec d'autres altérations séminales dans le sperme. En plus de la concentration, les hommes ayant des problèmes de stérilité peuvent aussi avoir des problèmes de mobilité et de morphologie des spermatozoïdes, ce qui mène aux diagnostics suivants:

Oligosténozoospermie

L'asthénozoospermie est une autre altération du sperme caractérisée par une mauvaise qualité du mouvement des spermatozoïdes.

Pour qu'une grossesse naturelle ait lieu, les spermatozoïdes doivent pouvoir se déplacer rapidement et progressivement après l'éjaculation pour traverser l'appareil reproducteur féminin et atteindre les trompes de Fallope, où se trouve l'ovule.

Les hommes présentant les deux altérations séminales, c'est-à-dire l'oligoasténospermie, ont un potentiel reproducteur plus faible. Les techniques de fécondation in vitro (FIV) telles que l'injection intracytoplasmique de sperme (ICSI) seront donc nécessaires pour avoir des enfants.

Oligotératospermie

La qualité séminale des hommes peut être affectée par plus d'un paramètre. Par exemple, l'oligospermie peut être associée à une altération de la morphologie du sperme, connue sous le nom de tératozoospermie.

Les anomalies du sperme rendent difficile une fécondation normale et sont également liées à un mauvais pronostic du développement embryonnaire.

Par conséquent, les hommes atteints d'oligoteratozoospermie qui veulent être parents devront subir un traitement FIV-ICSI afin de sélectionner des spermatozoïdes de bonne morphologie sous le microscope et les utiliser pour la fécondation, augmentant ainsi le taux de grossesse.

Vos questions fréquentes

Quel est le traitement approprié pour un cas d'oligoasténotératospermie sévère?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Lorsqu'un homme présente un séminogramme avec ces 3 paramètres sévèrement affectés, c'est-à-dire qu'il a très peu de spermatozoïdes, qu'ils sont lents et, avec une mauvaise morphologie, les options de reproduction pour avoir des enfants sont rares. Le traitement de procréation assistée qui offre la meilleure garantie pour obtenir une grossesse est l'ICSI, puisque les spermatozoïdes sont sélectionnés individuellement et injectés dans l'ovule. Ainsi, les embryologistes s'assurent que les ovules sont fécondés.

L'insémination artificielle n'est pas possible en cas d'oligoasténatozoospermie.

La nécrospermie peut-elle être associée à une oligoasténotératozoospermie?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

La nécrospermie est l'apparition d'un pourcentage élevé de spermatozoïdes morts dans l'éjaculat. Par conséquent, il est possible qu'il soit lié à l'oligoasténatozoospermie, en particulier avec l'asthénospermie, puisque la raison pour laquelle les spermatozoïdes immobiles apparaissent dans le sperme est peut-être le fait qu'ils sont morts.

La rédaction vous recommande

En cas d'infertilité masculine, le couple peut avoir besoin d'un traitement de fertilité pour devenir parents. Si vous désirez plus d'informations sur les différentes techniques actuellement disponibles en procréation assistée, nous vous invitons à lire l'article suivant : Procréation médicalement assistée (PMA): définition et techniques

Le spermogramme est le test diagnostique qui permet d'évaluer les paramètres séminaux chez l'homme. Si vous voulez savoir ce que c'est, nous vous invitons à lire le post suivant : Le spermogramme: résultat et interprétation.

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Bibliographie

Francavilla F, Romano R, Santucci R, Poccia G. Effect of sperm morphology and motile sperm count on outcome of intrauterine insemination in oligozoospermia and/or asthenozoospermia. Fertil Steril. 1990;53(5):892-7.

Gat Y, Bachar GN, Zukerman Z, Belenky A, Gornish M: Varicocele: a bilateral disease. Fertil Steril 2004;81:424–429.

Gorelick JI, Goldstein M: Loss of fertility in men with varicocele. Fertil Steril 1993;59: 613–616.

Kirby EW, Wiener LE, Rajanahally S, Crowell K, Coward RM. Undergoing varicocele repair before assisted reproduction improves pregnancy rate and live birth rate in azoospermic and oligospermic men with a varicocele: a systematic review and meta-analysis. Fertil Steril. 2016;106(6):1338-1343.

Vos questions fréquentes: 'Quel est le traitement approprié pour un cas d'oligoasténotératospermie sévère?' et 'La nécrospermie peut-elle être associée à une oligoasténotératozoospermie?'.

Voir plus

Auteurs et collaborateurs

 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI) En savoir plus sur Zaira Salvador
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Adapté au français par:
 Marie Tusseau
Marie Tusseau
inviTRA Staff
Directrice éditoriale de la revue inviTRA en français et en anglais. En savoir plus sur Marie Tusseau

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.