Neuvième mois de grossesse: symptômes et développement du bébé

Par (embryologiste).
Dernière actualisation: 25/01/2019

Avec le neuvième mois, la dernière ligne droite de la grossesse commence et s’étend de la 33ème à la 36ème semaine. Pendant ces derniers jours, les symptômes chez la future maman sont assez désagréables. En effet, le développement du bébé est terminé et celui-ci se consacre essentiellement à prendre du poids.

L’accouchement peut se produire à n’importe quel moment pendant ces semaines. Il convient donc d’éviter les voyages ou déplacements longs. De plus, il faut être attentive à tout symptôme qui pourrait indiquer que le bébé va naître.

Développement du bébé

À ce moment de la grossesse, le plus probable est que le bébé est déjà complètement engagé dans le bassin, avec la tête sur le col de l’utérus. On appelle cela la position céphalique. Si dans les prochaines semaines, le bébé ne prend pas cette position, le médecin recommandera peut-être une césarienne. L’accouchement par voie vaginale pourrait être compliqué si le bébé n’est pas dans la position idéale.

Bien que chaque bébé se développe à son propre rythme, en moyenne, un fœtus de 36 semaines peut mesurer jusqu’à 50cm et peser entre 2200 et 2800g. En réalité, il peut prendre jusqu’à 30g par jour.

Les caractéristiques que présente le fœtus à cet instant de son développement ressemblent beaucoup à celles de sa naissance. Il lui manque à peine quelques semaines pour cela.

Le lanugo s’est détaché presque totalement de la peau du bébé. Ceci, ainsi que l’accumulation de graisse en dessous, qui est désormais lisse et rosée lui donnent un aspect complètement humain.

Presque tous les organes fœtaux fonctionnent à la perfection. Par exemple :

Les poumons
ils sont déjà complètement développés et sont aptes pour que le fœtus puisse respirer en dehors de l’organisme de la mère. Ceci est possible grâce aux corticostéroïdes sécrétées par les glandes surrénales.
Le système digestif
il est capable de digérer le liquide amniotique et ses intestins se remplissent de méconium.
Le méconium est une substance verdâtre et visqueuse qui s’accumule dans le colon du fœtus pendant la grossesse. C’est la première matière fécale qu’expulsera le nouveau-né.

L’organisme maternel commence à transmettre au fœtus une immunité temporaire à travers le cordon ombilical. Cela le protègera contre beaucoup de maladies infantiles.

Changements chez la mère

Durant ce neuvième mois, la situation de la future mère ressemble beaucoup à celle des semaines précédentes. Désormais, l’état avancé de la grossesse accentue les inconforts.

Si le bébé a déjà pris la position céphalique dans l’utérus, la mère peut noter un certain soulagement. La pression sur l’estomac doit avoir diminué. Cependant, les pieds sont situés sous le sternum. De ce fait, les coups de pieds dérangent davantage et la respiration devient difficile. En même temps, la tête appuie fortement sur la vessie et augmente encore le besoin d’uriner.

Il est très probable que les gonflements et la rétention d’eau s’aggravent, encore plus s’il fait chaud. Il est tout à fait normal de remarquer que les pieds et chevilles soient excessivement gonflés.

Le syndrome du canal carpien est une gêne très commune. Cette pathologie s’explique par le gonflement des nerfs des extrémités supérieures et l’accumulation de liquide. Les conséquences sont des douleurs et engourdissements dans les poignets.

En raison de l’étirement de la peau du ventre, le nombril a tendance à ressortir. Quelques mois après la naissance, la peau, les muscles et l’utérus reprennent leur position normale et le nombril est replacé dans l’abdomen.

Ce mois-ci, on estime à 10 à 14 kg la prise de poids. Il est donc normal que les douleurs dorsales, les crampes, l’inconfort dans le bassin et la fatigue se sentent plus facilement. Pour soulager ces inconforts, il est bon d’effectuer ce type d’exercice :

  • Pilates
  • Yoga
  • Natation pour femmes enceintes
  • Exercices de Kegel
  • Étirements de la colonne vertébrale

L’insomnie est également très fréquente, car une femme a besoin de se lever plusieurs fois pendant la nuit pour uriner. De plus, les changements hormonaux diminuent également le sommeil profond. Or, c’est ce dernier qui permet le repos.

Visites médicales et conseils

Si l’échographie du troisième trimestre n’a pas été effectuée avant ce mois-ci, il est logique qu’elle soit effectuée durant ces semaines. Cet examen d’imagerie se fait habituellement par voie vaginale et les renseignements fournis sont les suivants :

Viabilité fœtale
il est essentiel de détecter et de surveiller la fréquence et le rythme cardiaques du fœtus pour écarter toute complication.
Position du bébé
à ce stade de la grossesse, il est normal que le bébé ait déjà acquis la position céphalique. La vérification de la posture du bébé est très importante lors de la planification de l’accouchement.
degré de maturité du placenta
un placenta trop avancé peut causer des problèmes d’oxygénation et d’alimentation pour le fœtus.
Le cordon ombilical
l’existence de boucles du cordon ombilical doit être évaluée, en particulier autour du cou. Si c’est le cas, il sera nécessaire d’être un peu plus vigilant pendant la dilatation. Il est important de savoir qu’il s’agit d’un événement très fréquent et qu’il ne s’agit pas d’une grande complication, à condition que ce soit contrôlé et géré avec professionnalisme.
Quantité de liquide amniotique
le volume de cette substance diminue à mesure que le bébé grandit. Cependant, une baisse importante de la quantité de ce liquide peut indiquer un problème de croissance ou une naissance prématurée. C’est pourquoi il est important de le contrôler.
Taille du col de l’utérus
La surveillance de la taille du col de l’utérus est très importante au cours des dernières semaines de grossesse, car il commence à se raccourcir à l’approche du moment de l’accouchement. On se sert de sa mesure pour déterminer le moment de la naissance.

Au cours du 9ème mois de grossesse, les visites de contrôle sont plus fréquentes, surtout au cours des dernières semaines. Là encore, le gynécologue peut exiger une analyse de sang et d’urine, ainsi que mesurer le poids et la taille de la femme enceinte.

Test de détection du streptocoque

Un des examens les plus importants effectué entre la semaine 35 et 37 est certainement la culture pour détecter les infections causées par les streptocoques du groupe B. Cette bactérie, qui colonise habituellement le système intestinal des adultes sans causer de problèmes, peut atteindre le vagin et causer de graves infections chez le bébé à la naissance.

Pour cette raison, de nombreux médecins conseillent d’effectuer régulièrement une culture vaginale et anale pour exclure la présence de cette bactérie chez la femme enceinte.

Les principaux aspects qui peuvent augmenter le risque de souffrir de cette pathologie sont :

  • Avoir déjà eu des infections antérieures à streptocoque B pendant la même grossesse.
  • Avoir contracté des infections urinaires causées par cette bactérie durant la grossesse.
  • Avoir eu un bébé infecté par la même bactérie lors d’une précédente grossesse.

Si la culture des échantillons prélevés est positive, un traitement antibiotique doit être administré pour éviter que le bébé ne soit infecté.

Le neuvième mois semaine par semaine

Les changements qui se manifestent au cours de ces 4 semaines sont très importants, car tout symptôme anormal peut être un signe d’accouchement. Voici les principaux événements qui peuvent se produire au cours de ce mois :

Semaine 33

Au cours de cette semaine, il est probable que le bébé se place dans le bassin. Dans cette position, l’anatomie du bébé se distingue facilement.

Le placement des pieds sous le sternum rend les coups de pied, bien que moins énergiques en raison du manque d’espace, plus gênants lorsqu’ils touchent les côtes.

On a découvert qu’à partir de cette semaine, le bébé entre dans la phase REM (mouvements rapides des yeux).

Selon les experts, l’activité oculaire (REM) peut être le signe que le bébé rêve, ce qui est très important pour la stimulation et le développement du cerveau.

Semaine 34

Au cours de cette semaine, le bébé peut mesurer 46 cm de long et pèse déjà plus de 2 kilos. Les os de son squelette sont pratiquement durcis, sauf ceux de sa tête. Le fait que les os du crâne sont plus mous et ne s’emboîtent pas encore les uns dans les autres facilite le passage du bébé lors de l’accouchement.

D’autre part, le vernix, une substance graisseuse qui recouvre la peau du bébé, devient de plus en plus dense. Cela facilite également le passage du bébé dans le vagin en cas d’accouchement vaginal.

Si le bébé naît cette semaine, il faudrait qu’il passe quelques jours en soins intensifs. Cependant, il aurait de grandes chances de survivre sans problèmes de santé à long terme.

Semaine 35

Durant cette semaine, la moelle osseuse du fœtus peut commencer à fabriquer ses propres cellules sanguines pendant le processus appelé hématopoïèse.

Le fœtus atteint son degré maximal de développement. Il est déjà un être humain à part entière et se consacre exclusivement à la prise de poids, car il est capable d’acquérir entre 250 et 350 g par semaine. Cela rendra les douleurs lombaires plus intenses à mesure que ces semaines passent.

Semaine 36

L’accouchement se rapproche de plus en plus. En fait, il n’est pas rare que cela se produise ces jours-ci. Il est donc logique que le gynécologue recommande de faire un suivi hebdomadaire des battements du cœur du bébé et des contractions de la mère.

Au cours de cette semaine, il convient de dissiper tout doute sur l’accouchement, en particulier sur la façon d’agir et sur les personnes à appeler lors de la perte des eaux.

Vos questions fréquentes

Je suis à 9 mois de grossesse et j’ai beaucoup de pertes, est-ce grave?

Par Victoria Moliner (embryologiste).

Au cours des dernières semaines de grossesse, il est normal que les pertes augmentent légèrement en raison de la pression exercée par le fœtus sur le tractus vaginal. Cependant, si l’écoulement est très constant et abondant, il peut s’agir du bouchon muqueux, auquel cas il est nécessaire de consulter le médecin.

Si, à 9 mois de grossesse, le bébé n’a pas la tête en bas, la césarienne est-elle toujours pratiquée ?

Par Victoria Moliner (embryologiste).

Normalement, vers le 9e mois de grossesse, le bébé devrait être ajusté sur le bassin de la mère. Si sa position n’est pas correcte, il peut être préférable de prévoir une césarienne avant la rupture de la poche et le début des contractions de l’accouchement.

Est-ce que c’est normal si le bébé ne bouge plus pendant le 9º mois?

Par Victoria Moliner (embryologiste).

Les mouvements du bébé ont tendance à diminuer au fur et à mesure que la grossesse progresse en raison du manque d’espace. Cependant, si l’activité foetale est totalement réduite, il est conseillé de consulter un médecin.

La rédaction vous recommande

Nous avons observé que les crampes sont l’un des principaux symptômes qui se manifestent habituellement au cours des dernières semaines de la grossesse. Si vous voulez savoir pourquoi et comment elles se produisent, nous vous conseillons de lire cet article: Les crampes pendant la grossesse: comment les soulager?

Enfin, la lecture de l’article L’accouchement: déroulement, types et durée vous donnera les informations à savoir sur le moment de l’accouchement qui se rapproche à grands pas.

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Bibliographie

ACOG. American College of Obstetricians and Gynecologists. (2002) Exercise during pregnancy and the postpartum period. Committe Opinion Nº 267 . Washington, DC. January. Obstet Gynecol; 99:171-3.

Artal, R. O'Toole, M. and White, S. (2003) Guidelines of the American College of Obstetrician and Gynecologists for exercise during pregnancy and the postpartum period. Br J Sports Med; 37: 6-12.

Best Start Resource Centre (2016). A Healthy Start for Baby and Me. Ontario’s easy-to-read guide about pregnancy and birth. Toronto, Ontario, Canada. Copyright 2010, 2012, 2016 Health Nexus.

Consejería de Salud de la Junta de Andalucía (2002). Proceso Asistencial Integrado: Embarazo, Parto y Puerperio. Consejería de Salud, Junta de Andalucía. Sevilla.

Cunningham F, MacDonald P, Gant N et al. (1996). Adaptación maternal al embarazo. Masson SA. Cunningham F, MacDonald P, Gant N, et al. 4ª ed, Barcelona; pp. 201-237

Dickason E, Silverman B, Schult M. (1996). Enfermería maternoinfantil (1.a ed.). Barcelona: Mosby-Doyma Libros.

Duyff, R.L. (2002). American Dietetic Association Complete Food and Nutrition Guide (2nd Ed.). Hoboken, New Jersey: John Wiley & Sons, Inc.

Eisenber, A. (1991) What to Expect When You’re Expecting, New York, NY: Workman Publishing Company, Inc.

Gary F, Mc Donald P. (1996). Adaptación materna al embarazo. En: Gary F, MacDonald P, Grant N Lereso K, Gilstrap L, editores. Williams. Obstetricia (4.a ed.). Barcelona: Masson.

González Merlo J. (1992). Modificaciones fisiológicas producidas en el organismo materno por el embarazo. En: Williams. Obstetricia (4.a ed.). Barcelona: Masón.

Health Service Excecutive (Feidhmeannacht na Seirbhíse Sláinte) (2010). A guide to your pregnancy month by month. Breastfeeding.ie - Your breastfeeding support network. Order Code: HPM00341

International Food Information Council, Your Nutrition and Food Safety Resource. (2003, January). Healthy Eating During Pregnancy. Retrieved February 12, 2008

MayoClinic.com, Pregnancy Center.(2008, February). Pregnancy. Retrieved April 11, 2008

National Health Service (NHS) (UK) (2009). The Pregnancy Book. Your complete guide to: A healthy pregnancy, Labour and childbirth, The first weeks with your new baby. Crown copyright 2009. Produced by COI for the Department of Health.

Obstetricia 4ª edición. J. González Merlo. Ed. Masson. Barcelona, 2003

Ramírez García O, Martín Martínez A, García Hernández JA. (2003). Duración del embarazo. Modificaciones de los órganos genitales y de las mamas. Molestias comunes del embarazo normal. Panamericana Ed. Tratado de Ginecología, Obstetricia y Medicina de la Reproducción. Cabero Roura L, Madrid.

Sociedad Española de Ginecología y Obstetricia. Asistencia al Parto Normal: protocolo asistencial. SEGO. Madrid. 2003.

The American College of Obstetricians and Gynecologists. (2005). Your Pregnancy and Birth (4th ed.). Washington, DC: Meredith Books.

The American Dietetic Association. (2008) Position of the American Dietetic Association: Nutrition and Lifestyle for a Healthy Pregnancy Outcome. Journal of the American Dietetic Association. 108:553-561.

The National Women’s Health Information Center, U.S. Department of Health and Human Services, Office of Women’s Health (2006, April). Prenatal Care. Retrieved November 9, 2007

Vos questions fréquentes: 'Je suis à 9 mois de grossesse et j'ai beaucoup de pertes, est-ce grave?', 'Si, à 9 mois de grossesse, le bébé n'a pas la tête en bas, la césarienne est-elle toujours pratiquée ?' y 'Est-ce que c'est normal si le bébé ne bouge plus pendant le 9º mois?'.

Voir plus

Auteurs et collaborateurs

 Victoria Moliner
Victoria Moliner
Embryologiste
Diplômée en Biochimie et Sciences Biomédicales de l'Universidad de Valencia (UV), Master Universitario en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée à l'UV et l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Elle travaille actuellement comme chercheuse en biologie. En savoir plus sur Victoria Moliner

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.