Aspects de la loi espagnole sur la PMA

Dernière actualisation: 22/02/2019

Conformément à la loi espagnole 14/2006, du 26 mai, sur les techniques de procréation assistée, toute femme ou couple peut suivre un traitement de fertilité dès l’âge de 18 ans en acceptant de signer un consentement libre et informé, dans lequel elle consent à son traitement de fertilité.

En outre, la loi précise expressément que toute femme peut accéder aux soins de fertilité en Espagne, indépendamment de son orientation sexuelle ou de son état civil.

Quant à la Fécondation In Vitro (FIV), l’une des principales exigences à respecter dans tous les cas est de transférer un maximum de trois embryons par cycle.

Enfin, le Diagnostic Génétique Préimplantatoire (DPI) est autorisé en Espagne pour autant qu’il soit réalisé à des fins médicales uniquement et après autorisation expresse de la Commission Nationale de Reproduction Humaine Assistée (CNRHA).

Cliquez ici pour lire l'article complet: ( 69).
Par (embryologiste sénior), (gynécologue) et (embryologiste).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.