Risques de la fécondation in vitro: Quels problèmes peuvent surgir?

Par (gynécologue), (gynécologue), (embryologiste) et (invitra staff).
Dernière actualisation: 29/01/2020

La fécondation in vitro (FIV) est un traitement complexe de procréation médicalement assistée qui, ces dernières années, a permis la naissance de milliers d'enfants de femmes ou de couples ayant des problèmes de fertilité.

Malgré cela, les femmes qui subissent une FIV peuvent être plus exposées à certaines complications pendant le processus ou une fois la grossesse achevée.

En particulier, les principaux problèmes liés à la FIV sont dus à la stimulation hormonale des ovaires et au transfert d'embryons intra-utérin.

Stimulation ovarienne

La stimulation ovarienne est réalisée par l'administration de médicaments hormonaux pour développer une plus grande quantité d'ovules dans les ovaires d'une femme.

S'il est normal dans un cycle menstruel de développer un follicule qui donne naissance à un ovule mature, le médicament hormonal vise à obtenir plusieurs ovules qui peuvent être fertilisés dans le but d'augmenter la probabilité de grossesse.

Cependant, l'administration d'hormones et la procédure de prélèvement d'ovules matures (ponction folliculaire) comportent certains risques que les femmes doivent connaître avant de commencer une FIV:

Syndrome d'hyperstimulation ovarienne
le syndrome d'hyperstimulation ovarienne (SHO) est une réponse trop élevée des ovaires aux médicaments hormonaux utilisés. De nombreux follicules se développent, les ovaires grossissent et après l'ovulation, le liquide contenu dans les follicules peut passer dans la cavité abdominale. Les symptômes sont des douleurs et des gonflements, des nausées, des diarrhées, une prise de poids, etc. Dans les cas les plus graves, l'ascite, la tachycardie et l'essoufflement peuvent survenir.
Risques du prélèvement d'ovules
la ponction ovarienne est une procédure chirurgicale simple qui se fait sous sédation. Les effets secondaires possibles de l'anesthésie sont une gêne mineure, des vertiges ou une chute de pression, mais rien de plus grave. D'autre part, une complication qui peut survenir lors de la ponction est l'endommagement des organes du bassin, qui peut provoquer un saignement ou une infection.

Comme nous le dit la gynécologue Valeria Sotelo:

Les symptômes les plus importants sont les nausées, les vomissements, les ballonnements et les douleurs abdominales.

Normalement, cet état peut s'améliorer avec le temps, mais il y a des cas qui peuvent devenir graves entre 7 et 10 jours après l'administration de hCG, qui est la gonadotrophine chorionique humaine.

Si vous souhaitez obtenir plus d'informations sur toutes ces procédures qui ont lieu pendant la FIV, vous pouvez lire l'article suivant : Comment se déroule la FIV étape par étape

Si vous devez faire un traitement de fécondation in vitro pour devenir maman, nous vous recommandons d'utiliser le Rapport sur la fertilité. En 3 étapes simples, qui vous permettra de connaître les cliniques à l’étranger qui répondent à nos critères de qualité rigoureux. En outre, vous recevrez un rapport contenant des conseils utiles avant de réaliser des visites dans les cliniques.

Transfert d'embryons et grossesse

Une fois que les ovules ont été fécondés en laboratoire, il est temps de transférer les embryons afin qu'ils puissent s'implanter dans l'utérus de la mère et donner lieu à une grossesse.

Toutefois, en France concernant les techniques de procréation assistée, la loi autorise le transfert d'un à 3 embryons (3 dans des cas très exceptionnels.) Pourtant, le risque de grossesse multiple est élevé.

Comme nous le dit le Dr Miguel Dolz:

Selon la loi, la limite maximale est de 3 embryons, en général nous en transférons 2, dans certaines circonstances 3 et nous essayons de plus en plus d'en faire un seul embryon.

Nous aborderons ci-dessous cette question et d'autres inconvénients de la FIV liés à la grossesse:

Grossesse multiple
depuis leur introduction, les techniques de procréation médicalement assistée ont augmenté le taux de grossesses gémellaires et même de triples grossesses. Ce fait, associé à l'âge de la plupart des patientes de FIV, rend les risques de grossesse plus importants pour la mère et le bébé. Par exemple, il peut y avoir un accouchement prématuré, une césarienne, une mort fœtale, une pré-éclampsie, etc.
Fausse couche
la perte de grossesse dans les premières semaines est un phénomène qui se produit dans environ 20 % des cas. Ce qui se passe avec la FIV, c'est que l'on détecte beaucoup plus d'avortements biochimiques que lorsqu'ils surviennent dans le cadre d'une grossesse naturelle, car ils peuvent être confondus avec une simple menstruation.
Grossesse extra-utérine
c'est l'implantation de l'embryon dans un endroit autre que l'utérus, dans les trompes de Fallope par exemple. Le risque que cela se produise après une FIV est de 2 à 5 %, alors qu'il n'est que de 1 % dans le cas d'une grossesse naturelle. Cela est dû au transfert d'embryons à l'intérieur de l'utérus et à la probabilité que les trompes de Fallope soient endommagées.

Si vous souhaitez obtenir plus d'informations sur les types d'avortements qui peuvent se produire au cours des premiers mois de la grossesse, nous vous recommandons de poursuivre votre lecture ici: Les différents types de fausse couche.

Vos questions fréquentes

Quels autres problèmes peuvent survenir au cours d'un traitement de FIV?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Outre les risques plutôt physiques qui peuvent survenir lors d'une FIV, le facteur psychologique et émotionnel est également très présent chez toutes les patientes en procréation assistée. Il est possible de souffrir de forts épisodes de stress et d'anxiété, surtout lorsqu'on reçoit un diagnostic ou un résultat négatif.

D'autre part, des problèmes économiques peuvent également survenir en raison du coût élevé des traitements de fertilité. En cas de financement du traitement, les patients peuvent avoir à payer pendant plusieurs mois même s'il n'y a pas de grossesse.

La fécondation in vitro présente-t-elle des risques pour le bébé?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Certaines études indiquent que les enfants nés par FIV ont un risque légèrement plus élevé de souffrir de malformations congénitales: 4,5% contre 2-3% dans le reste de la population. Cependant, il n'a pas été prouvé que cela soit dû à la technique de reproduction assistée elle-même ou, au contraire, aux problèmes de stérilité des parents.

Récemment, il a également été démontré que les enfants nés par procréation assistée ne souffre pas de stérilité, puisque la première fille née par FIV dans le monde, Louise Brown, a pu devenir mère naturellement en 2006.

L'ICSI présente-t-elle un risque pour les femmes?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

L'ICSI ou injection intracytoplasmique de spermatozoïdes présente les mêmes risques que la FIV classique, puisque le traitement hormonal et les étapes sont les mêmes. La seule procédure différente est la façon dont les ovules sont fertilisés. Avec l'ICSI, le sperme est directement introduit dans l'ovule par micro-injection, mais cela n'a pas de conséquences négatives pour la femme ou l'embryon.

Quels sont les problèmes éthiques liés à la FIV?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Bien que la FIV ait aidé des milliers de familles à devenir parents, c'est une technique qui a encore ses détracteurs en raison des problèmes éthiques liés à la manipulation de la vie.

Ces personnes considèrent qu'il est contraire à l'éthique de créer artificiellement des embryons, dont beaucoup seront rejetés parce qu'ils ne répondent pas aux exigences de qualité et n'auront aucune chance de naître.

En outre, les techniques telles que le DPI sont encore plus controversées, car elles permettent de sélectionner des embryons sur la base de leurs caractéristiques génétiques et de leur sexe masculin ou féminin.

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Bibliographie

Reproducción Asistida ORG. Video: ¿Cuáles son los síntomas del síndrome de hiperestimulación ovárica?, par Dr. Valeria Sotelo, 24/11/2015. [Voir vidéo originale en espagnol].

Reproducción Asistida ORG. Video: ¿Qué tipos de riesgos puede haber en una FIV y efectos secundarios?, par Dr. Miguel Dolz Arroyo, 16/06/2014. [Voir vidéo originale en espagnol].

Vos questions fréquentes: 'Quels autres problèmes peuvent survenir au cours d'un traitement de FIV?', 'La fécondation in vitro présente-t-elle des risques pour le bébé?', 'L'ICSI présente-t-elle un risque pour les femmes?' et 'Quels sont les problèmes éthiques liés à la FIV?'.

Voir plus

Auteurs et collaborateurs

Dr. Miguel Dolz Arroyo
Dr. Miguel Dolz Arroyo
Gynécologue
Diplômé de Médecine et Chirurgie de l'Universidad de Valencia en 1988 et Doctorat en Médecine en 1995 avec la spécialisation en Gynécologie et Obstétrique. Il est Expert en Médecine Reproductive avec plus de 20 ans d'expérience dans le domaine. Il est actuellement le directeur et fondateur de FIV Valencia. En savoir plus sur Dr. Miguel Dolz Arroyo
Affiliation à l'Ordre des Médecins: 464614458
Dr. Valeria Sotelo
Dr. Valeria Sotelo
Gynécologue
Diplômée en Médecine de l'Universidad de Buenos Aires, avec la spécialité en Gynécologie et Obstétrique. Master en Chirurgie Vidéo-laparoscopique et titre de spécialiste en Gynécologie et Obstétrique. Membre associé de la SEF et SEGO. Plus de 10 ans d'expérience dans le domaine de la Médecine Reproductive. En savoir plus sur Dr. Valeria Sotelo
Affiliation à l’Ordre des Médecins: 030309166
 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI) En savoir plus sur Zaira Salvador
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Adapté au français par:
 Soumia Ait Taleb
Soumia Ait Taleb
inviTRA Staff
Directrice éditoriale de la revue inviTRA en français et espagnol En savoir plus sur Soumia Ait Taleb

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.