Obésité et qualité du sperme: quelle incidence sur la fertilité masculine?

Par (embryologiste) et (invitra staff).
Dernière actualisation: 12/04/2019

L'obésité chez les hommes peut affecter leur qualité séminale en raison d'une réduction du nombre de spermatozoïdes, d'une faible mobilité des spermatozoïdes et une augmentation des altérations morphologiques.

Pour toutes ces raisons, l'obésité est une cause d'infertilité masculine, tout comme elle est une cause d'infertilité féminine.

La perte de poids associée à un mode de vie sain peuvent aider ces hommes à retrouver la qualité de leur sperme et à avoir des enfants de façon naturelle.

Hommes obèses

Un homme souffre d'obésité lorsque son indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 30. De plus, on parle d'obésité morbide lorsque l'IMC est supérieur à 45.

L'IMC est obtenu en divisant le poids en kilogrammes par la taille en mètres carrés : IMC = Poids (kg) / Taille2 (m2).

Un IMC élevé a de nombreuses conséquences négatives pour l'organisme, dont l'infertilité.

Dans le cas des femmes, l'impact de l'obésité sur leur fertilité est beaucoup plus évident, car elle provoque des altérations du cycle menstruel et peut affecter l'ovulation.

D'autre part, tous les hommes obèses ne souffrent pas nécessairement de stérilité, car tant qu'il y aura une production suffisante de bon sperme, ces hommes pourront parvenir à avoir des enfants.

Ce qui a été observé, c'est qu'il y a une diminution générale de la qualité du sperme chez les hommes obèses. Plus précisément, les hommes obèses ont environ 9 millions par millilitre de sperme dans l'éjaculat moins que les hommes ayant un IMC normal.

Effets de l'obésité sur la fertilité

De multiples études lient l'obésité masculine à une détérioration de la qualité du sperme, ce qui augmente le risque que ces hommes souffrent d'infertilité. De plus, comme la prise de poids affecte la production d'hormones sexuelles, les hommes obèses peuvent également souffrir d'autres types d'altérations sexuelles.

Mauvaise qualité du sperme

Lors de l'exécution d'un séminogramme sur un homme obèse, il y a une plus grande probabilité d'observer un sperme de mauvaise qualité parce que la spermatogenèse (production de spermatozoïdes dans les testicules) de ces hommes peuvent avoir affectée .

En général, les paramètres les plus affectés sont les suivants :

  • Moindre quantité de sperme
  • Diminution de la concentration des spermatozoïdes
  • Mauvaise mobilité du sperme
  • Augmentation du nombre de malformations spermatiques
  • Taux plus élevé de fragmentation de l'ADN du sperme

Altérations de l'appareil reproducteur masculin

Un autre effet de l'obésité sur le corps d'un homme est la diminution de l'hormone testostérone.

La testostérone est l'hormone sexuelle masculine la plus importante car elle régule l'ensemble du processus de spermatogenèse et est également responsable de la croissance des testicules et de l'apparition des caractéristiques sexuelles secondaires à la puberté.

Par conséquent, une diminution du taux de testostérone peut avoir des conséquences sur la sexualité masculine, notamment les suivantes :

  • Dysfonction érectile
  • Baisse de la libido ou du désir sexuel

De plus, la prise de poids est également liée à une augmentation de la température scrotale.

Par conséquent, ces dysfonctionnements de l'appareil reproducteur masculin rendent également difficile pour le couple d'avoir des relations sexuelles et d'obtenir une grossesse.

Les causes

La cause principale de la stérilité masculine due à l'obésité est l'altération hormonale qu'elle provoque dans l'organisme masculin.

Plus précisément, une augmentation de l'IMC est liée à une augmentation de la leptine sérique, une hormone qui régule l'homéostasie énergétique et la fonction neuroendocrine, et joue donc un rôle important dans la fonction reproductive.

Une grande partie de la leptine est produite dans le tissu adipeux. Par conséquent, les niveaux de celle-ci dépendent des dépôts de graisse corporelle, de l'apport alimentaire et de l'énergie consommée.

De nombreuses études suggèrent que l'augmentation de la leptine affecte la fonction des cellules de Leydig dans les testicules, la production de testostérone n'est pas suffisante et cela finit par affecter la production et la maturation des spermatozoïdes.

De plus, il a été démontré que la leptine sérique est également plus élevée chez les hommes obèses infertiles que chez les hommes obèses fertiles.

En conclusion, les hommes dont l'IMC est supérieur à 30 ont un taux plus faible d'androgènes, en particulier de testostérone, ce qui conduit à une situation d'hypogonadisme hypogonadique qui finit par affecter la production de sperme.

Traitement pour obtenir une grossesse

Pour essayer d'améliorer les paramètres séminaux et de retrouver la fertilité masculine, la première action devrait être de perdre du poids par l'alimentation et l'exercice physique.

La perte de poids dépendra de chaque personne et de son IMC, il est donc recommandé de vous confier à un spécialiste en nutrition.

Si les valeurs du séminogramme s'améliorent après que l'homme ait atteint un IMC plus bas, une grossesse naturelle peut être obtenue sans problème.

Bien que les raisons en soient inconnues, si la perte de poids se produit à la suite d'une intervention chirurgicale comme la réduction de l'estomac ou l'insertion d'un anneau gastrique, les paramètres séminaux ne s'améliorent pas.

S'il n'est pas possible d'améliorer la qualité séminale ou qu'il y a des altérations telles que l'oligospermie, l'asthénospermie ou la tératospermie, il sera nécessaire de recourir à des techniques de reproduction assistée pour obtenir une grossesse.

Grâce à la fécondation in vitro (FIV) avec injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI), il est possible de sélectionner les meilleurs spermatozoïdes pour féconder les ovules.

Cependant, chez les hommes obèses, il peut arriver que l'ADN de leurs spermatozoïdes soit fragmenté et qu'il en résulte des embryons défectueux qui peuvent entraîner des échecs d'implantation ou même des fausses couches.

Vos questions fréquentes

Pourquoi l'obésité aggrave-t-elle la qualité du sperme?

Par Dr. Elena Santiago Romero (gynécologue).

La détérioration de la quantité et de la mobilité des spermatozoïdes est principalement due à des altérations de l'équilibre hormonal. L'obésité, principalement, se traduit par une plus grande quantité de cellules graisseuses ou de tissu adipeux dans le corps, et elle peut produire des hormones (leptine) qui modifient à la fois la sécrétion normale d'hormones au niveau du cerveau, comme la production de sperme directement dans le testicule.
Lire la suite

Les hommes ayant un léger excès de poids peuvent-ils aussi avoir une baisse de fertilité ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), un homme est considéré en surpoids lorsque son IMC se situe entre 25 et 30, alors que l'obésité apparaît lorsque son IMC est supérieur à 30.

Des études portant sur l'effet de la prise de poids sur la fertilité masculine ont montré que les paramètres séminaux des hommes en surpoids ont des valeurs similaires à celles d'un IMC normal (entre 18 et 25).

Par conséquent, la qualité du sperme des hommes en légère surcharge pondérale n'est généralement pas affectée pour cette raison particulière.

L'obésité infantile peut-elle aussi entraîner l'infertilité masculine?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Oui, les enfants obèses, en plus d'être plus à risque de souffrir de maladies cardiovasculaires, de troubles respiratoires ou de diabète, peuvent également voir leur fertilité affectée.

Ceci est principalement dû au fait que l'obésité modifie les niveaux d'hormones dans l'organisme, ce qui peut entraîner un retard de la puberté chez ces enfants et des anomalies de la spermatogenèse.

La rédaction vous recommande

Dans cet article, nous avons vu que l'obésité peut altérer la spermatogenèse. Si vous souhaitez obtenir plus d'informations à ce sujet, vous pouvez accéder à l'article suivant : Spermatogenèse.

Tout au long de l'article, nous avons parlé de la qualité du sperme chez l'homme et de ses paramètres. Si vous voulez en savoir plus sur la façon dont il est mesuré ou comment il peut être amélioré, nous vous recommandons de lire ce qui suit : LaLa qualité du sperme: comment la mesurer et que faire pour l’améliorer?.

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Bibliographie

Aggerholm AS, Thulstrup AM, Toft G, Ramlau-Hansen CH, Bonde JP. Is overweight a risk factor for reduced semen quality and altered serum sex hormone profile? Fertil Steril. 2008 Sep;90(3):619-26.

Aiceles V, da Fonte Ramos C. A link between hypothyroidism, obesity and male reproduction. Horm Mol Biol Clin Investig. 2016 Jan;25(1):5-13.

De La Fuente G, Pacheco A, García Velasco JA, Requena A. Influence of male obesity on pregnancy rates in couples undergoing oocyte donation. Andrology (Male Fertility, Spermatogenesis), Human Reproduction, Volume 25, Issue suppl_1, June 2010, Pages i118–i152

Hammoud A, Gibson M, Hunt SC, Adams TD, Carrell DT, Kolotkin RL, Meikle AW. Effect of Roux-en-Y gastric bypass surgery on the sex steroids and quality of life in obese men. J Clin Endocrinol Metab. 2009 Apr;94(4):1329-32.

Hofny ER, Ali ME, Abdel-Hafez HZ, Kamal Eel-D, Mohamed EE, Abd El-Azeem HG, Mostafa T. Semen parameters and hormonal profile in obese fertile and infertile males. Fertil Steril. 2010;94(2):581-4.

Vos questions fréquentes: 'Pourquoi l'obésité aggrave-t-elle la qualité du sperme?', 'Les hommes ayant un léger excès de poids peuvent-ils aussi avoir une baisse de fertilité ?' et 'L'obésité infantile peut-elle aussi entraîner l'infertilité masculine?'.

Voir plus

Auteurs et collaborateurs

 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI) En savoir plus sur Zaira Salvador
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Adapté au français par:
 Marie Tusseau
Marie Tusseau
inviTRA Staff
Directrice éditoriale de la revue inviTRA en français et en anglais. En savoir plus sur Marie Tusseau

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.