Par (gynécologue), (embryologiste) et (gynécologue).
Dernière actualisation: 19/02/2019

L’une des plus belles étapes de la vie est le moment de devenir parents, un moment où les couples ou les femmes célibataires sentent que le moment est venu dans leur vie d’avoir un enfant. Les femmes qui veulent devenir mères célibataires se rendent directement dans les cliniques de fertilité pour un traitement avec sperme de donneur. D’autre part, les couples hétérosexuels peuvent avoir des difficultés et ne pas obtenir de grossesse.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Des problèmes pour obtenir une grossesse

La fécondité humaine est d’environ 15 à 20 % par mois, c’est-à-dire qu’au cours du premier mois de rapports sexuels non protégés, seuls 15 à 20 % des couples obtiennent une grossesse.

La probabilité de tomber enceinte s’accumule à chaque cycle menstruel. Cela signifie qu’après 12 cycles menstruels, la probabilité de tomber enceinte est de 80 à 85 %.

Si un test de grossesse positif n’a pas été obtenu pendant cette période, la probabilité de le faire dans les prochains mois est très faible car après 12 cycles menstruels, cette probabilité n’augmente pas de manière significative. Par conséquent, il est très probable qu’il y ait un problème d’infertilité. Dans ces cas, il faut consulter un spécialiste de la fertilité afin de pouvoir diagnostiquer pourquoi la grossesse n’a pas lieu et quel traitement est le plus indiqué.

Pour certains couples, le miracle apparemment fréquent de la conception n’est pas si commun. La frustration et l’angoisse de ne pas concrétiser le désir d’enfant tant espéré ouvre la porte à une cascade de problèmes émotionnels qui mènent au blocage, au désespoir et au stress. Les gens autour d’eux, qui ne vivent pas ce problème, ne les soutiennent pas assez ou ne savent pas comment le faire. C’est le moment d’agir.

Se rendre dans une clinique de fertilité

Lorsque vient le temps de chercher de l’aide professionnelle, vous devriez choisir un centre de procréation assistée qui vous donne confiance, car la communication avec l’équipe de professionnels qui vous traite doit être complète. N’excluez pas la possibilité de recevoir un soutien psychologique.

Les deux membres du couple y passent les tests nécessaires pour détecter les facteurs qui ont une influence négative sur l’obtention d’une grossesse à terme. En fonction du résultat des tests, ils informeront les patients des options qui s’offrent à eux et, au besoin, conseilleront sur la technique de procréation assistée la plus adapatée.

Selon le Dr Sotelo,

Un couple doit se rendre dans un centre de reproduction lorsqu’il a eu des rapports sexuels non protégés pendant plus d’un an et n’a pas obtenu de grossesse. Les couples ont généralement un taux de fécondabilité de 20 à 30%, ce qui n’est pas très important. Mais au fur et à mesure, au bout d’un an plus ou moins, on atteint 85%.

Pourquoi attendre un an?

La grossesse naturelle n’est pas toujours chose facile, même sans altération de la fertilité. Le taux de conception de l’espèce humaine est l’un des plus bas du règne animal, entre 17-22%, selon la source consultée. Pour cette raison, il est nécessaire d’attendre un délai de prudence de 12 mois. Si la femme a plus de 35 ans, il suffit d’attendre 6 mois, car à partir de certains âges, le temps est le facteur limitant. Dans ce cas, plus on agit tôt, mieux c’est.

Cela signifie qu’après les 12 premiers cycles menstruels, la probabilité de tomber enceinte est de 80 à 85%. Ainsi, la définition de la stérilité est appliquée après douze mois d’essai en essayant d’obtenir un test de grossesse positif.

C’est pourquoi on dit qu’entre 10 et 15% des couples en âge de procréer ont des difficultés à avoir des enfants.

Par conséquent, bien qu’il n’y ait pas de règle définie pour aiguiller un couple qui ne parvient pas à une grossesse vers un centre de reproduction, il est recommandé que tout couple qui n’y parvient pas après un an de rapports sexuels non protégés consulte un spécialiste en reproduction, et pour les femmes de plus de 35 ans cette période est réduite à 6 mois.

Pour résumer, selon le Dr Juan M. Martínez de María, il faut consulter un spécialiste de fertilité dans les cas suivants:

Pour un couple avec de possibles problèmes de fertilité:

  • Au bout d’un an de rapports sexuels réguliers (2 à 3 fois par semaines), sans aucun moyen de contraception. [Le délai passe à 6 mois si la femme a plus de 35 ans]
  • S’il y a des doutes sur l’altération de la fonction reproductive: sans attendre

Pour des femmes seules ou des couples de femmes:

  • Sans attendre, surtout s’il y a des antécédents gynécologiques.

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Bibliographie

Vidéo du Dr Valeria Sotelo en espagnol: ici

Vidéo du Dr Juan Martínez de María en espagnol: ici

Auteurs et collaborateurs

Dr. Juan Martínez de María
Dr. Juan Martínez de María
Gynécologue
Diplômé en Médecine et Chirurgie de l'Universidad Autónoma de Madrid (UAM), avec une spécialisation en Gynécologie et Obstétrique à l'Hôpital La Paz de Madrid. Master en Procréation Médicalement Assistée de l'UAM. Plus de 15 ans d'expérience comme gynécologue et obstétricien expert en Médecine de la Reproduction. En savoir plus sur Dr. Juan Martínez de María
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 284505020
 Neus Ferrando
Neus Ferrando
Embryologiste
Diplômée en Biologie à l'Université de Valencia (UV). Diplôme en Biotechnologie de la Procréation Humaine Assistée par l'Université Miguel Hernández de Elche (UHM). Expérience comme responsable de laboratoire d'Embryologie et Andrologie. En savoir plus sur Neus Ferrando
Dr. Valeria Sotelo
Dr. Valeria Sotelo
Gynécologue
Diplômée en Médecine de l'Universidad de Buenos Aires, avec la spécialité en Gynécologie et Obstétrique. Master en Chirurgie Vidéo-laparoscopique et titre de spécialiste en Gynécologie et Obstétrique. Membre associé de la SEF et SEGO. Plus de 10 ans d'expérience dans le domaine de la Médecine Reproductive. En savoir plus sur Dr. Valeria Sotelo
Affiliation à l’Ordre des Médecins: 030309166

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.