Revue médicale certifiée par WMA, ACSA, HON.
Support
0
Menu

Tahe Fertilidad Support Group

Fertility Support Group
Clinique associée au Programme Fertility Support Group
Centre Sanitaire homologué par le Ministère de la Santé Espagnol - code d'homologation CCN : 1430001815

Tahe Fertilidad répond à nos lecteurs

À quoi sert le DPI ?
Par Dr. Ana Mª Villaquirán Villalba. Dernière actualisation: 02/10/2018

Le diagnostic génétique préimplantatoire est une technique complémentaire à la FIV/ICSI permettant de détecter l'existence d'anomalies génétiques sur l'embryon avant son transfert dans l'utérus.

Actuellement, il est effectué par une biopsie du trophoectoderme sur le blastocyste à 5-6 jours de culture de l'embryon. On peut étudier la présence d’anomalies chromosomiques (dépistage génétique préimplantatoire) ou de maladies génétiques telles que la dystrophie musculaire de Duchenne sur les cellules obtenues.

Que se passe-t-il si je n’obtiens pas suffisamment d’ovocytes pour faire une FIV ?
Par Dr. Manuel Aparicio Caballero. Dernière actualisation: 02/10/2018

Afin de fertiliser plus d'un ovocyte lors d’un cycle de procréation médicalement assistée, l’ovaire de la femme est stimulé à l’aide de médicaments.
Le nombre d'ovocytes nécessaires va dépendre du traitement. Ainsi, pour une insémination artificielle, nous aurons besoin de 1 ou 2, tandis que pour une FIV/ICSI, nous préférons en avoir environ 10.

Parfois, et pour différentes raisons, l'ovaire de la patiente ne répond pas au médicament et permet d'obtenir peu d'ovocytes (moins de 5).

Dans ces cas-là, nous pouvons avoir recours à plusieurs stratégies:

  • Annuler le cycle avant la ponction folliculaire et tenter une stimulation ovarienne avec un protocole de stimulation différent.
  • Vitrifier les ovocytes pour accumuler une plus grande quantité lors de plusieurs cycles.
  • Vitrifier les embryons pour pouvoir en transférer 2 lors d’un nouveau cycle.

Tout dépend de l'histoire du couple.

Y a -t-il plus de probabilité d’accouchement prématuré lorsqu’il s’agit de jumeaux ?
Par Dr. Manuel Aparicio Caballero. Dernière actualisation: 02/10/2018

Selon l'OMS, un accouchement est considéré prématuré ou avant-terme lorsqu’il a lieu avant 37 semaines de grossesse.
Certaines des causes les plus courantes liées à la naissance d'un bébé prématuré sont:

Sur-distension utérine
perte du tonus musculaire de l'utérus qui empêche que cet organe retrouve sa taille naturelle.
Infection ou inflammation utérine
certains composants bactériens peuvent endommager les membranes fœtales, provoquant ainsi une rupture et un accouchement prématuré. Une infection qui affecte spécifiquement l'utérus peut également entraîner un accouchement avant-terme.
Hémorragies vaginales
type de saignement vaginal pouvant survenir pendant la grossesse.

Les facteurs de risque de naissance prématurée sont nombreux: obésité, hypertension, etc. La grossesse multiple est l'un de ces facteurs.

Combien de temps mettent les spermatozoïdes à être éjaculés une fois produits ?
Par Dr. Emilio Gómez Sánchez. Dernière actualisation: 02/10/2018

La spermatogenèse est le processus de formation de cellules sexuelles mâles, depuis les cellules les plus immatures, les spermatogonies jusqu’aux spermatozoïdes plus matures. Tout ce processus complexe se déroule à l'intérieur des tubes séminifères dans le testicule et dure entre 64 et 72 jours.

Une fois que les spermatozoïdes ont été produits, ils quittent le testicule pour se déplacer vers l'épididyme, où ils acquerront la mobilité nécessaire dans un processus qui dure environ 10 jours. Ici, ils seront stockés jusqu'au moment de l'éjaculation, lors de laquelle ils seront transportés à travers le canal déférent, pour se mélanger au liquide séminal provenant des glandes sécrétrices formant le sperme, pour finalement être expulsés par l'urètre.

Puis-je transférer en jour 3 si mes embryons proviennent d’un DPI ?
Par Dr. Ana Mª Villaquirán Villalba. Dernière actualisation: 02/10/2018

Actuellement, plus de 90% des biopsies embryonnaires lors d’un DPI sont réalisées au jour 5, ce qui rend impossible le transfert des embryons au jour 3. Cependant, dans les cas où la biopsie est effectuée au jour 3, le résultat ne sera pas disponible avant le jour 5, donc les embryons seront transférés au stade du blastocyste au jour 5.

L’obésité influe-t-elle sur l’adénomyose ?
Par Dr. Ana Mª Villaquirán Villalba. Dernière actualisation: 02/10/2018

L’adénomyose, également connue comme l'endométriose interne, est une pathologie de l’utérus où le tissu de la couche interne de l’utérus (endomètre) se retoruve sur la couche musculaire de celui-ci (myomètre).

Les causes de cette pathologie ne sont pas clairement connues, bien que l’on sache que cela dépend des oestrogènes, et parmi les facteurs de prédisposition on retruve le fait d’avoir déjà eu une grossesse préalable et des chirurgies utérines (césariennes, curetages, hystéroscopies, etc)
L’adénomyose est également liée à l'âge, et surtout après 40 ans. Par conséquent, dans certains cas, on l'appelle familièrement le vieillissement utérin.

Certaines adénomyoses ne sont détectées que par des techniques spéciales telles que l'échographie 4D ou par résonance magnétique. Pour les cas peu prononcés, il existe très peu de traitements ayant une efficacité manifeste et il n’a pas été entièrement démontré que la pathologie ait un effet négatif sur les taux de grossesse des patientes. Cependant, les cas les plus graves tels que les utérus en forme de T nécessitent une chirurgie correctrice par une hystéroscopie.

Le maximum de tentatives conseillées change-t-til entre une FIV traditionnelle et une ICSI ?
Par Dr. Ana Mª Villaquirán Villalba. Dernière actualisation: 02/10/2018

À moins d'un échec de fécondation lors d’une FIV, il est conseillé de prendre en compte tous les cycles effectués avec les deux techniques pour décider de passer à un autre traitement, tel que le don d'ovocytes par exemple. Et bien que chaque patiente soit différente, le nombre maximal de cycles recommandés reste de 3 ou 4 dans notre clinique.

Quelle est la raison d’une diminution de la qualité séminale au cours des dernières années ?
Par Dr. Emilio Gómez Sánchez. Dernière actualisation: 02/10/2018

Il existe de nombreuses études scientifiques qui affirment que la qualité séminale a été considérablement réduite au cours des 50-80 dernières années. Ainsi, une étude récente indique que cette diminution serait de 52% dans la concentration de sperme par millilitre et de 59% dans la quantité totale dans l’éjaculat.
Ces études indiquent également que cette réduction est plus importante dans les pays industrialisés que dans ceux qui ne le sont pas.

Bien que ce phénomène ait plusieurs causes, il semble que la principale raison réside dans l’environnement et qu’il s’agisse des perturbateurs endocriniens. Les substances chimiques agissent en imitant l'effet des hormones et envoient des messages confus au corps provoquant divers dysfonctionnements, entre autres la réduction de la production de sperme.

Les perturbateurs endocriniens font partie intégrante de nombreux produits de consommation, tels que les plastiques, les produits d'hygiène personnelle, les produits de nettoyage, les insecticides, les assainisseurs d'air et peuvent être présents dans les aliments.
Certains perturbateurs endocriniens sont déjà reconnus tel que le DDT, le bisphénol A, le phtalate, le styrène, certains solvants, le résorcinol, etc.

Comment fonctionne la méthode ROPA ?
Par Dr. Rebeca Jiménez Alfaro. Dernière actualisation: 02/10/2018

La méthode ROPA est une procédure FIV-ICSI réservée aux couples de femmes mariées (ce critère est obligatoire) qui souhaitent devenir mamans, et qui permet aux deux membres du couple de participer au processus de grossesse, l’une apporte les ovocytes et l’autre le bébé.

Concrètement, il y a deux parties du traitement et chacune d’entre elles fait participer une femme:

Femme qui fournit la dotation génétique
elle passe par une stimulation ovarienne lors d’une FIV et les ovocytes sont extraits par ponction folliculaire.
Femme qui porte le bébé
elle reçoit les embryons fécondés en laboratoire avec le sperme d'un donneur et mène la grossesse.

Les deux femmes reçoivent un traitement hormonal: la première pour la stimulation ovarienne et la seconde pour la préparation de l'endomètre.

Quelles sont les causes de la nécrospermie ?
Par Dr. Emilio Gómez Sánchez. Dernière actualisation: 02/10/2018

On parle de nécrospermie quand plus de 58% des spermatozoïdes d'un éjaculat sont morts.
On ne connait pas exactement les facteurs qui produisent la nécrospermie mais les plus connus sont:

  • Consommation d'alcool et de drogues habituellement
  • Mauvaise alimentation
  • Radiothérapie et chimiothérapie
  • Infections génito-urinaires
  • Troubles hormonaux

Dans ces cas-là, il est plus difficile de corriger la nécrospermie et d'augmenter la vitalité des spermatozoïdes. Il est donc possible d'avoir recours à des techniques de procréation médicalement assistée pour avoir des enfants.

Quel traitement de PMA est recommandé pour les patients ayant subi une vasectomie ?
Par Dr. Rebeca Jiménez Alfaro. Dernière actualisation: 02/10/2018

La vasectomie est une méthode contraceptive chirurgicale permanente qui consiste à bloquer les conduits déférents (canaux qui transportent le sperme) de l’appareil reproducteur masculin, de sorte que le passage des spermatozoïdes des testicules jusqu’à l’urètre soit interrompu, il s’agit d’un procédé considéré comme irréversible.

Parfois, les hommes ayant subi une vasectomie veulent avoir à nouveau des enfants pour pouvoir recourir à plusieurs traitements:

  • Vasovasostomie: intervention pour recanaliser les canaux déférents et permettre à nouveau le passage des spermatozoïdes jusqu’à l'urètre. Il s'agit d'une procédure complexe et le résultat va dépendre de la manière dont la vasectomie a été réalisée, ainsi que du temps écoulé depuis sa réalisation, son taux de réussite est très inférieur au taux de réussite d'un traitement de fécondation in vitro. L'inconvénient est qu'une fois la grossesse terminée, le patient doit subir une autre vasectomie s'il ne souhaite pas avoir d’autres enfants.
  • Fécondation in vitro (FIV) avec des spermatozoïdes obtenus par biopsie testiculaire ou par aspiration épididymaire.
  • Don de sperme pour faire une insémination artificielle (IA) ou une FIV selon les caractéristiques de la femme.
Le transfert de blastocystes avec un DPI peut-il éviter les échecs d’implantation ?
Par Dr. Ana Mª Villaquirán Villalba. Dernière actualisation: 02/10/2018

On parle d'échec d’implantation lorsqu'une patiente n'a pas obtenu la grossesse après 3 cycles de FIV/ICSI avec ses propres ovocytes, ou après 2 cycles de don d’ovocytes, à condition que des embryons de bonne qualité aient été transférés et qu’il n’y ait eu aucun problème technique pendant le transfert embryonnaire, sans aucun problème évident dans l’utérus.

L’un des traitements pour les couples présentant des échecs d'implantation est le diagnostic génétique préimplantatoire (DPI) ou le preimplantation genetic screening (PGS), afin d’éliminer les anomalies chromosomiques. Dans ces cas-là, les embryons transférés dans l’utérus ne présentent aucune anomalie chromosomique pouvant être à l’origine des échecs d’implantation, c’est-à-dire que ce diagnostic permet de réduire les transferts d’embryons présentant des altérations et le nombre de transferts, rendant ainsi le traitement plus supportable sans autant de résultats négatifs, en plus de réduire les taux d'avortement.

Pourquoi la qualité du sperme des hommes a-t-elle baissé ces dernières années ?
Par Dr. Emilio Gómez Sánchez. Dernière actualisation: 06/09/2018

De nombreuses études scientifiques affirment que la qualité séminale a considérablement diminué au cours des 50 à 80 dernières années. Ainsi, une étude récente indique que cette diminution serait de 52% dans la concentration de spermatozoïdes par millilitre, et 59% dans la quantité totale dans l'éjaculat.

Ces études indiquent également que cette réduction est plus évidente dans les pays industrialisés que dans les pays non industrialisés.

Bien qu'il y ait certainement plusieurs causes à ce phénomène, il semble que la raison principale soit dans l'environnement et plus particulièrement les perturbateurs endocriniens. Il s'agit de substances chimiques qui agissent en imitant l'effet des hormones et qui envoient des messages déroutants à l'organisme, causant divers dysfonctionnements, parmi lesquels la réduction de la production du sperme.

Les perturbateurs endocriniens font partie intégrante de nombreux produits de consommation, comme les plastiques, les produits d'hygiène personnelle, les produits de nettoyage, les insecticides, les assainisseurs d'air, et peuvent être présents dans les aliments.

Certains perturbateurs endocriniens sont le DDT, interdit depuis longtemps, le bisphénol A, le phtalate, le styrène, certains solvants, le résorcinol, etc.

Quelle technique est la plus efficace en cas d'endométriose légère, l'IA ou la FIV?
Par Dr. Manuel Aparicio Caballero. Dernière actualisation: 06/09/2018

L'insémination artificielle (IA) est le traitement de choix pour les jeunes patientes présentant une endométriose légère (grade I et II). Pour que ce traitement ait lieu, les trompes de Fallope ne doivent pas être obstruées. Cependant, les dernières publications laissent beaucoup de doutes sur l'IA. La dernière revue européenne sur le taux moyen de grossesse en 2016-2017 de l'IAC (conjugal) ne dépasse pas 14% de taux de réussite par tentative. Par conséquent, il devrait être très justifié d'effectuer la CAI dans les cas d'endométriose, même si elle est légère.

La fécondation in vitro serait la technique de choix pour les patientes présentant une plus grande atteinte d'endométriose, de type III ou IV, ainsi que lorsque l'IA a échoué chez les femmes qui avaient un meilleur pronostic.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.