Adhérences intra-utérines dans le syndrome d’Asherman

Dernière actualisation: 14/02/2019

Le syndrome d’Asherman se caractérise par la formation d’adhérences dans la cavité utérine. Ce tissu cicatriciel très adhérent peut provoquer une déformation entre les parois de cet organe, allant jusqu’à les coller entre elles, ce qui rend la grossesse difficile.

Cliquez ici pour lire l'article complet: ( 104).
Par (gynécologue), (gynécologue) et (embryologiste).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.