Traitement de l’endométriose: Est-ce qu’on peut en guérir?

Par (embryologiste), (embryologiste), (embryologiste) et (invitra staff).
Dernière actualisation: 11/01/2018

Actuellement, l'endométriose est une maladie incurable. Le traitement n'est disponible que pour soulager les symptômes qui surviennent, comme la douleur et les saignements anormaux, et pour contrôler la croissance du tissu endométrial. Pour cela, une thérapie pharmacologique, hormonale, naturelle ou même chirurgicale peut être appliquée.

Ce traitement doit être personnalisé en fonction de l'âge de la patiente, de l'étendue de la maladie, du désir reproducteur du couple et de la gravité des symptômes.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Traitement de la douleur et d'autres symptômes

Le symptôme le plus pertinent qui peut compromettre la qualité de vie d'une femme atteinte d'endométriose est la douleur. Pour soulager ce symptôme et d'autres symptômes, il existe trois types de traitement:

  • L'usage d'analgésiques
  • Le traitement hormonal
  • La chirurgie

Il est possible que les symptômes de l'endométriose réapparaissent après l'arrêt du traitement, mais les recommandations médicales doivent toujours être suivies et les temps de traitement doivent être respectés.

Traitement pharmacologique par analgésiques

Les analgésiques peuvent être utiles pour soulager la douleur, mais ils n'agissent pas contre l'endométriose elle-même. Selon l'intensité de la douleur, votre médecin vous prescrira un type ou un autre d'analgésique.

Les plus courants sont les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l'ibuprofène ou le naproxène, qui réduisent l'inflammation et soulagent la douleur. Si les AINS ne parviennent pas à maîtriser la douleur, le médecin peut prescrire des analgésiques opioïdes comme le tramadol.

Une partie de la douleur causée par l'endométriose, en particulier celle associée aux menstruations, provient de fortes contractions de la musculature utérine. Par conséquent, certaines femmes souffrant de douleurs intenses voient leur état s'améliorer en prenant des spasmolytiques (relaxants musculaires) comme la butystoscopolamine, bien que son utilité pour réduire la douleur causée par cette maladie soit limitée.

La dose journalière de tous ces médicaments doit toujours être surveillée par un médecin pour éviter les effets secondaires majeurs.

Traitement hormonal

Vous trouverez ci-dessous les principales options hormonales qui peuvent être utilisées en cas d'endométriose:

  • Contraceptifs oraux combinés: avec eux, les règles sont moins abondantes, plus régulières et plus courtes. Il réduit également la douleur. Il est habituellement utilisé dans les cas d'endométriose légère.
  • Les gestagènes sont dérivés de la progestérone et améliorent les symptômes en réduisant ou en éliminant les règles de la femme. Ils sont disponibles en comprimés, en injections, en implants sous-cutanés ou en dispositifs intra-utérins (DIU). Dienogest et Desogestrel (contraceptifs oraux) et Mirena (système intra-utérin) sont des exemples de traitements à la progestérone seule.
  • Agonistes de l'hormone de libération de la gonadotrophine (GnRH): ils préviennent la production d'hormones féminines qui régulent le cycle menstruel pour prévenir l'ovulation, les menstruations et la croissance des lésions d'endométriose. Le Zoladex et le Lupron sont des exemples de médicaments injectables de ce type.
  • Le Danazol: il prévient la libération des hormones qui contrôlent le cycle menstruel. Avec ce médicament, les règles disparaissent ou n'apparaissent que de temps en temps. Il est très efficace dans l'endométriose sévère lorsque la patiente ne répond pas bien aux autres traitements. Tout en prenant ce traitement, il est important d'éviter la grossesse, car elle peut nuire au fœtus.

L'utilisation d'autres hormones pour le traitement de l'endométriose et de la douleur associée est à l'étude. Un nouveau médicament oral est la gestrinone, qui n'est actuellement disponible qu'en Europe.

De nouveaux axes de recherche incluent des médicaments qui réduisent la quantité d'œstrogènes dans l'organisme, car ils sont responsables de la croissance des implants d'endométriose. Ces médicaments comprennent les inhibiteurs de l'aromatase, l'enzyme responsable de la conversion des androgènes en œstrogènes, mais leur commercialisation et leur utilisation n'ont pas encore été approuvées.

Traitement chirurgical

Diverses études ont montré que certaines chirurgies peuvent soulager significativement la douleur de l'endométriose. C'est donc la meilleure option pour les femmes souffrant d'endométriose avancée ou qui souffrent de douleurs intenses.

En plus de retirer les implants, le médecin peut, pendant l'intervention, localiser les zones touchées, examiner la taille et le degré de croissance des implants, ce qui permet de poser un diagnostic approprié et de déterminer le type d'endométriose que présente une femme. Vous pouvez consulter cet article pour plus d'informations sur le diagnostic de cette maladie: Diagnostic de l'endométriose.

Les alternatives chirurgicales sont les suivantes:

  • Laparoscopie: l'abdomen est légèrement gonflé avec un gaz inoffensif pour pouvoir insérer et travailler lors de l'introduction du laparoscope, un instrument avec caméra et lumière pour pouvoir voir les implants, et une autre série d'instruments chirurgicaux. Ainsi, on enlève les lésions, on les détruit et on enlève le tissu cicatriciel. La récupération est beaucoup plus rapide qu'avec une chirurgie majeure, comme la laparatomie.
  • La laparotomie est le dernier recours pour le traitement de l'endométriose. Il s'agit d'une chirurgie abdominale majeure au cours de laquelle les implants sont retirés, mais si les lésions sont très petites, elles peuvent ne pas être visibles lors d'une laparotomie. Pendant la chirurgie, il est possible de retirer l'utérus (hystérectomie), les ovaires et les trompes de Fallope peuvent être enlevés également dans les cas graves impliquant ces organes.
  • Chirurgie pour couper les nerfs pelviens: la douleur peut être enlevée de cette façon si elle est située dans la région centrale de l'abdomen. Elle peut être réalisée aussi bien pendant la laparoscopie que pendant la laparotomie, soit en sectionnant les nerfs reliés à l'utérus, soit ceux qui se trouvent dans les ligaments qui soutiennent l'utérus.

Il est important que la femme garde à l'esprit que l'opération n'est peut-être pas la solution définitive. Après la chirurgie, les symptômes de l'endométriose peuvent réapparaître avec le temps. Par conséquent, l'hormonothérapie peut être utilisée après une chirurgie. Dans ces cas, l'utilisation de Mirena est souvent recommandée pour réduire la douleur.

D'autre part, certaines de ces interventions peuvent avoir un effet irréversible sur la fertilité d'une femme, de sorte que le désir reproductif de la femme doit être pris en compte dans l'examen de toutes les options thérapeutiques disponibles.

Traitement naturel

Les traitements alternatifs pour l'endométriose consistent en une série de remèdes naturels. Ce type de thérapie peut aider une femme à soulager les symptômes de la maladie. Parmi eux, on peut trouver:

  • L'acupuncture
  • La thérapie à base de plantes médicinales
  • Les thérapies nutritionnelles
  • L'homéopathie
  • L'ostéopathie

Vous pouvez également suivre quelques conseils simples pour aider à soulager la douleur:

  • Placez des compresses d'huile de ricin sur la partie inférieure de l'abdomen pour diminuer l'inflammation.
  • Exercices de Kegel: une série d'exercices de contraction des muscles pubococcygiens pour renforcer les muscles pelviens. Cela prévient les symptômes tels que les envies fréquentes d'uriner et les problèmes de vessie.
  • Le yoga, la méditation, les exercices de relaxation et de respiration pour éviter le stress et l'anxiété, qui peuvent aggraver la maladie.
  • Consommer de l'huile d'onagre, qui a des propriétés anti-inflammatoires.
  • Consommer de la valériane, qui aide à contrôler les spasmes menstruels et détend les muscles.
  • Boire du thé avec des feuilles de framboisier, qui contiennent des antioxydants qui peuvent aider le système immunitaire à combattre l'inflammation.

Dans les cas plus graves d'endométriose, les thérapies naturelles peuvent ne pas suffire et un traitement médical peut être nécessaire.

Traitement de fertilité

L'endométriose peut causer des problèmes de fertilité, donc beaucoup de femmes peuvent avoir besoin d'un traitement médical pour tomber enceintes.

Si une grossesse naturelle n'est pas obtenue, l'insémination artificielle et la fécondation in vitro (FIV) sont les alternatives offertes par la procréation médicalement assistée. Pour les femmes atteintes d'endométriose, la FIV est la technique de PMA qui offre les meilleurs taux de grossesse.

La PMA, comme tout traitement médical, exige que vous fassiez confiance au professionnalisme des médecins et de la clinique que vous avez choisis. Évidemment, tous ne sont pas identiques. Le Rapport sur la fertilité sélectionne les cliniques les plus avantageuses pour vous selon nos critères de qualité rigoureux. De plus, le système effectue une comparaison des prix et des conditions offertes par les différentes cliniques afin de faciliter votre prise de décision.

Parfois, le médecin peut envisager une intervention chirurgicale avant la FIV pour retirer les implants endométriosiques qui affectent l'appareil reproducteur et améliorer ainsi les chances de succès du traitement.

Cependant, il est maintenant d'usage d'amorcer un traitement reproductif précoce sans opération préalable et, une fois que la femme a accouché, d'amorcer un traitement contre l'endométriose.

Vos questions fréquentes

Quel est le traitement de l'endométriose intestinale?

Par Sara Salgado (embryologiste).

Le traitement à suivre dépendra du type d'endométriose, de son étendue, de la gravité des symptômes, de l'âge de la patiente et de son désir reproducteur.

La chirurgie pour enlever la zone affectée de l'intestin est habituellement réussie lorsqu'elle est combinée avec un traitement hormonal avec du Danazol ou des agonistes de la GnRH. Sinon, une hystérectomie peut être nécessaire en même temps que l'ablation des ovaires et des trompes.

En cas d'endométriose ovarienne, quel est le traitement à suivre?

Par Sara Salgado (embryologiste).

Si des kystes d'endométriose apparaissent dans les ovaires, il est peu probable qu'ils disparaissent d'eux-mêmes et puissent être éliminés par des médicaments. Par conséquent, une intervention chirurgicale, soit par laparoscopie ou microchirurgie, doit être effectuée pour retirer les implants.

Existe-t-il un traitement naturel efficace contre l'endométriose pelvienne?

Par Sara Salgado (embryologiste).

Il est possible pour une femme de soulager la douleur et d'autres symptômes avec une thérapie naturelle, mais cela dépendra principalement du degré d'endométriose et de son étendue. Dans tous les cas, le traitement le plus efficace pour ce type d'endométriose est la chirurgie laparoscopique pour retirer les implants endométriosiques.

L'hystérectomie est-elle le meilleur traitement de l'endométriose?

Par Sarai Arrones (embryologiste).

L'hystérectomie est le dernier recours pour le traitement de l'endométriose. Elle n'est pratiquée que dans des cas très spécifiques et chez les femmes qui ont déjà eu des enfants et ne garantit pas l'élimination de la douleur. Il existe d'autres traitements efficaces contre la douleur, comme les thérapies naturelles et hormonales.

L'acupuncture est-elle efficace pour traiter l'endométriose?

Par Sarai Arrones (embryologiste).

L'acupuncture aide à réguler les déséquilibres hormonaux et à soulager la douleur. Selon certains experts, l'acupuncture, accompagnée de phytothérapie (plantes médicinales) et de compléments alimentaires, est très utile pour traiter naturellement l'endométriose.

Le Synarel est-il utile pour traiter l'endométriose?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Oui, c'est l'un des traitements hormonaux recommandés pour pallier les symptômes de l'endométriose. C'est un médicament en spray nasal dont le principe actif est la nafareline, un agoniste de la GnRH.

Existe-t-il un régime alimentaire à suivre pour lutter contre l'endométriose?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

La nutrition n'a pas d'effet direct sur l'endométriose, mais elle peut aider à réduire les symptômes et à améliorer la qualité de vie des femmes. Une alimentation saine et équilibrée peut avoir une influence positive sur l'inflammation, la douleur, les problèmes digestifs ou les altérations hormonales.

Il est recommandé de perdre du poids en cas d'obésité et, dans tous les cas, d'éviter les aliments riches en graisses (notamment d'origine animale) et en sucres, ainsi que ceux contenant de la caféine et du blé. Il est également conseillé d'éviter l'alcool.

D'autre part, il est conseillé de consommer des aliments riches en fibres et en phytoestrogènes (œstrogènes végétaux) qui prennent soin de la flore intestinale.
Lire la suite

La rédaction vous recommande

Si vous voulez plus d'informations sur la façon dont l'endométriose peut affecter la fertilité féminine et les solutions possibles, consultez ces articles:

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Bibliographie

Allen C, Hopewell S, Prentice A. Non-steroidal anti-inflammatory drugs for pain in women with endometriosis. Cochrane Database of Systematic Reviews 2005, Issue 4.

American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG). Medical management of endometriosis. Washington (DC): American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG); 1999 Dec. 14 p. (ACOG practice bulletin; no. 11).

ASRM American Society for Reproductive Medicine. Endometriosis. Guía para pacientes. En: Serie de Información para pacientes. Revisado en 2013. Birmingham, Alabama.

Davis L, Kennedy SS, Moore J, Prentice A. Modern combined oral contraceptives for pain associated with endometriosis. Cochrane Database of Systematic Reviews: Reviews 2007, Issue 3.

European Society for Human reproduction (ESHRE). Guideline for the diagnosis and treatment of endometriosis. Human Reproduction, 2005; 20(10):2698-2704.

Flyckt R, Kim S, Falcone T. Surgical Management of Endometriosis in Patients with Chronic Pelvic Pain. Semin Reprod Med. 2017 Jan;35(1):54-64.

Giudice LC. Endometriosis. Clinical Practice. N Engl J Med 2010;362(25):2389-98.

Seyhan A, Ata B, Uncu G. The Impact of Endometriosis and Its Treatment on Ovarian Reserve. Semin Reprod Med. 2015 Nov;33(6):422-8.

Vercellini P, Viganò P, Somigliana E, Fedele L. Endometriosis: pathogenesis and treatment. Nat Rev Endocrinol. 2014 May;10(5):261-75.

Vos questions fréquentes: 'Quel est le traitement de l'endométriose intestinale?', 'En cas d'endométriose ovarienne, quel est le traitement à suivre?', 'Existe-t-il un traitement naturel efficace contre l'endométriose pelvienne?', 'L'hystérectomie est-elle le meilleur traitement de l'endométriose?', 'L'acupuncture est-elle efficace pour traiter l'endométriose?', 'Le Synarel est-il utile pour traiter l'endométriose?' et 'Existe-t-il un régime alimentaire à suivre pour lutter contre l'endométriose?'.

Voir plus

Auteurs et collaborateurs

 Sara Salgado
Sara Salgado
Embryologiste
Diplômée en Biochimie et Biologie Moléculaire de l'Universidad del País Vasco (UPV/EHU), avec un Master en Procréation Médicalement Assistée de l'Universidad Complutense de Madrid (UCM). Titre d'expert universitaire en Techniques de Diagnostic Génétique de l'Universidad de Valencia (UV). En savoir plus sur Sara Salgado
 Sarai Arrones
Sarai Arrones
Embryologiste
Diplômée en biochimie et sciences biomédicales de l'Université de Valence (UV). Master en biotechnologie de la reproduction humaine assistée par les UV en collaboration avec l'Institut Valencien d'Infertilité (IVI). Cours de spécialisation en cryoconservation de gamètes, d'embryons et de tissus animaux. Embryologiste active dans la reproduction assistée spécialisée. En savoir plus sur Sarai Arrones
 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI) En savoir plus sur Zaira Salvador
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Adapté au français par:
 Marie Tusseau
Marie Tusseau
inviTRA Staff
Directrice éditoriale de la revue inviTRA en français et en anglais. En savoir plus sur Marie Tusseau

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.