Qu’est-ce que la varicocèle testiculaire? – Causes et traitements

Par (embryologiste senior), (embryologiste) et (invitra staff).
Dernière actualisation: 15/01/2019

La varicocèle est une dilatation des veines du cordon spermatique qui drainent les testicules. Dans la plupart des cas, elle est unilatérale, c'est-à-dire qu'elle ne concerne qu'un seul testicule, mais il existe des cas ou le testicule gauche comme le testicule de droite sont touchés.

En général, les symptômes ne sont pas graves, même si cela peut être douloureux et être une cause de stérilité masculine. C'est pourquoi, lorsque le patient désire des enfants, il faut appliquer le traitement adéquat. Dans les cas les plus graves, il peut être nécessaire de recourir à une chirurgie pour la guérir et réduire les conséquences sur la fertilité masculine.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Causes et symptômes principaux

On retrouve la varicocèle chez 15% des hommes sans problèmes reproductifs, chez 35% des hommes qui souffre de stérilité primaire et chez 81% de ceux qui souffrent de stérilité secondaire.

Dans la majorité des cas (environ 87%), elle affecte le testicule gauche, dans 7% des cas, elle est unilatérale et elle se manifeste uniquement du côté droit dans seulement 3% des cas.

La dilatation des veines est principalement causée par l'altération de la circulation sanguine des veines testiculaires. L'accumulation de sang dans ces veines, dû au reflux de sang depuis la veine rénale vers le testicule, produit le gonflement de ces derniers, ce qui affecte, à la fois, la fonction testiculaire.

.

Comme nous l'avons commenté, le seul symptôme notable qui dérive de la varicocèle est la douleur, mais elle n'est pas présente dans tous les cas. Il existe beaucoup de patients souffrant de varicocèle sans aucun symptôme.

Il est également possible que la varicocèle cause une atrophie testiculaire, c'est-à-dire, une diminution de la taille du testicule.

Diagnostic

Pour la diagnostiquer correctement, le médecin effectuera un examen physique rigoureux du contenu scrotal et inguinal, de préférence en position couchée. Ensuite, on demandera au patient de se lever et d'augmenter la pression dans l'abdomen. Cela permet à l'urologue d'examiner le flux sanguin de haut en bas et de voir comment il remplit le canal inguinal et la veine testiculaire.

En fonction de la complexité du processus de diagnostic, l'urologue la classe selon l'un des degrés de gravité suivants:

  • Grade 1: Le diagnostic est compliqué. Il est nécessaire de réaliser une pression sur l'abdomen. En général, le spécialiste demande au patient de tousser ou de souffler avec force.
  • Grade 2: en palpant le testicule, on peut sentir que les veines présentent un volume plus important que la normale.
  • Grade 3: on peut remarquer la dilatation veineuse d'un simple regard, sans qu'un spécialiste doive palper le testicule.

Lorsqu'il n'est pas possible de diagnostiquer la varicocèle par un examen physique, il peut être utile de réaliser une échographie ou des ultrasons pour détecter s'il y a dilatations des vaisseaux. L'échographie Doppler sera utilisée pour évaluer la vitesse à laquelle le sang circule.

Conséquences

Les vaisseaux sanguins qui nourrissent le testicule proviennent de l'abdomen et, en descendant, intègre le cordon spermatique. Le flux des vaisseaux veineux est contrôlé par une série de valves qui empêche le reflux sanguin. L'altération de ces dernières est la base physiopathologique de la varicocèle.

En cas de varicocèle, le reflux augmente la température intratesticulaire, ce qui a un effet nocif sur la spermatogénèse, qui correspond au processus de formation et de maturation des spermatozoïdes. C'est la raison principale pour laquelle les testicules sont en dehors de l'organisme car la spermatogénèse se produit à une température inférieure de 2ºC au reste du corps.

À cause de ces problèmes, parmi 50-70% des patients, après le séminogramme ou le spermogramme, on peut diagnostiquer des altérations séminales, telles que:

L'oligospermie
faible concentration de spermatozoïdes.
L'asthénospermie
problèmes de mobilité des spermatozoïdes.
La tératospermie
altérations dans la morphologie spermatique.

Dans les cas les plus sévères, cela peut même mener jusqu'à une azoospermie, c'est-à-dire une absence de spermatozoïdes pendant l'éjaculation.

D'autre part, la varicocèle peut aussi provoquer une altération du système de régulation hormonale de la spermatogénèse avec une diminution considérable de la production de testostérone par le testicule.

Enfin, il y une autre conséquence qui peut dériver de la varicocèle et qui peut agir négativement sur la fertilité de l'homme, il s'agit de l'augmentation du stress oxydatif, ce qui peut conduire à son tour à une plus grande fragmentation de l'ADN des spermatozoïdes.

Ces altérations de la fonction testiculaire peuvent survenir sur chaque testicule, indépendamment du fait que le varicocèle soit uni ou bilatérale du fait de l'augmentation de la température des deux côtés.

Traitement

La varicocèle requiert un traitement seulement si la douleur est insupportable et qu'elle n'a pas pu être soulagée par des médicaments. On la traite également lorsque le patient désire un bébé et que cette altération l'empêche.

Selon les experts, il faudrait également proposer un traitement aux patients qui présentent une varicocèle, même s'ils ne veulent pas concevoir. Dans le cas des jeunes hommes qui ont une varicocèle et un spermogramme normal, il faudrait réaliser un suivi avec analyses de sperme tous les un ou deux ans.

La chirurgie est la voie de traitement la plus efficace pour la varicocèle. On l'appelle la varicocelectomie.

Chirurgie

On peut opérer la varicocèle différentes manières. La technique la plus utilisée de nos jours est la microchirurgie. En fonction de la taille de la varicocèle, elle sera réalisée par voie inguinale ou subinguinale. Les risques dérivés de cette intervention sont faibles.

La technique choisie dépendra du grade de varicocèle et de l'expérience et de l'habilité du spécialiste qui la réalise. Il est également possible de recourir à la laparoscopie. Dans un cas ou l'autre, il s'agit d'une intervention qui dure entre 15 et 30 minutes réalisée sous anesthésie épidurale. On utilise parfois l'anesthésie générale.

Après l'opération, il est recommandé de se reposer un ou deux jours, poser de la glace sur la zone génitale et, dans certains cas, de porter un support scrotal. La vie normale reprendra dans un délai d'un semaine à 10 jours. Par conséquent, la récupération est rapide.

La procréation médicalement assistée, comme tout traitement médical, exige que vous fassiez confiance au professionnalisme des médecins et de la clinique que vous avez choisis. Évidemment, tous ne sont pas identiques. Le Rapport sur la fertilité va sélectionner pour vous les cliniques les plus proches de vous et répondant à nos critères de qualité rigoureux. De plus, le système effectuera une comparaison des prix et des conditions proposées par les différentes cliniques afin de faciliter votre prise de décision.

L'embolisation percutanée est un autre traitement possible qui peut réparer la varicocèle sur les vaisseaux sanguins qui présentent un reflux.

Il consiste à insérer un petit cathéter dans une grosse vaine de la zone inguinale. Le cathéter est déplacé jusqu'à la varicocèle qui est ensuite bloquer par des moyens précis. L'embolisation est un traitement efficace sur les varicocèles qui ont déjà subi une intervention, quand l'altération revient (2% des cas traités par microchirurgie), et peut être la solution définitive.

Résultats et risques

Grâce à ces traitements, le testicule récupère sa température normale, stoppant ainsi la détérioration de la fonction testiculaire. Celle-ci se rétablit et, ainsi, la spermatogénèse peut reprendre.

Dans 90% des cas, le traitement de varicocèle est une réussite et la majorité des études indique une amélioration de la qualité du sperme de 40 à 60% et, les taux de grossesse augmente de 20 à 60%. Ainsi, nous voyons que le fait de traiter la varicocèle améliore la fertilité.

Les complications les plus fréquentes de la microchirurgie sont l'hydrocèle et l'épididymite.

Suivi post-opératoire

Plusieurs examens devraient être effectués après la chirurgie qui traite la varicocèle afin de s'assurer des meilleurs résultats possibles.

En général, on a recours à une veinographie spermatique pour identifier les zones potentielles où le reflux sanguin persiste. Si tel est le cas, il faudrait le traiter de nouveau. L'analyse postopératoire du sperme doit être effectuée tous les trois mois pendant un an ou jusqu'à obtenir une grossesse.

Selon certains experts, la chirurgie est inefficace pour éliminer l'infertilité causée par la varicocèle. Si la grossesse n'est pas obtenue naturellement après une intervention chirurgicale contre la varicocèle, la technologie de procréation assistée (TPA) offre un large éventail d'options pour y parvenir, parmi lesquelles, le don de sperme.

Grossesse et varicocèle

D'après Dr Antonio Alcaide Raya, une varicocèle peut diminuer les chances pour un couple d'obtenir une grossesse car elle affecte la production de spermatozoïdes. Le fait que le nombre de spermatozoïdes soit réduit et que leur viabilité soit compromise ne signifie pas qu'une fois la grossesse atteinte, la varicocèle affecte la grossesse de quelque façon que ce soit.

Lorsqu'un patient se rend dans une clinique de fertilité avec une varicocèle, la première chose que doit faire le personnel est d'examiner l'échantillon de sperme. Si la qualité est suffisante - et par suffisante on entend un niveau de qualité qui permet d'utiliser un traitement de fertilité avec un minimum de garantie de succès - il est possible de procéder au traitement. Si la qualité est trop mauvaise ou si le varicocèle est très douloureux, une inervention chirurgicale préalable peut s'avérer nécessaire.

Dans le pire des cas, c'est-à-dire une varicocèle de grade 3, il est nécessaire d'analyser d'abord l'échantillon. C'est la seule manière de déterminer si une intervention chirurgicale est nécessaire avant de commencer un traitement de fertilité ou non.

Vos questions fréquentes

Que se passe-t-il si la varicocèle n’est pas opérable? Pourrai-je être père?

Par Rebeca Reus (embryologiste).

Cela dépend du grade de varicocèle, s’il faut recourir ou non à la chirurgie. Certains hommes qui souffrent de varicocèle légère à modérée réussissent à avoir des enfants sans problème. D’un autre côté, les plus graves auront un impact significatif sur la fertilité de l’homme.

Est-ce que c’est la même chose avoir une varicocèle que des varices sur le testicule?

Par Rebeca Reus (embryologiste).

Oui, la varicocèle est la présence de varices ou de veines dilatées sur le testicule.

Est-il possible que ma libido diminue à cause de la varicocèle?

Par Rebeca Reus (embryologiste).

Dans certains cas, la varicocèle se manifeste par une réduction de la libido, probablement causée par l’altération de la production de testostérone. Ainsi, c’est possible, même si ce n’est pas habituel.
De la même manière, cette diminution de testostérone dérivée dans certains cas de la varicocèle peut être une cause d’impuissance sexuelle, mais seulement dans des cas très sévères.

Est-il possible que la varicocèle dérive vers un cancer ?

Par Rebeca Reus (embryologiste).

Non, ce n’est pas commun qu’une varicocèle cause la croissance d’une masse ou d’une tumeur maligne.

Comment peut-on prévenir la varicocèle?

Par Rebeca Reus (embryologiste).

Malheureusement, contrairement à ce qui se passe avec les varices des jambes, la varicocèle ou l’apparition de varices sur le testiticule ne peut pas se prévenir.

Est-ce la même chose d’avoir une varicocèle qu’une hydrocèle?

Par Rebeca Reus (embryologiste).

Non, bien que ces deux altérations soient une raison d’infertilité parce qu’ils affectent le fonctionnement normal du testicule, ce ne sont pas la même chose.

La varicocèle, c’est l’augmentation de la taille des veines dans le testicule dû à un mauvais fonctionnement de la circulation sanguine. Au contraire, l’hydrocèle, c’est l’augmentation du liquide dans la poche scrotale, dont la fonction est de permettre la mobilité du testicule et amortir les chocs. L’hydrocèle est généralement causée par une inflammation testiculaire.

Si vous souhaitez en savoir davantage, vous pouvez lire l’article suivant : Qu’est-ce que l’hydrocèle ? Causes, symptômes et traitements.

Est-ce je peux continuer à avoir des relations sexuelles si j’ai une varicocèle?

Par Rebeca Reus (embryologiste).

Oui, vous pouvez toujours continuer à avoir des relations sexuelles tant que cela n’est pas douloureux.

Est-ce la varicocèle influence l’érection ou peut être la cause d’impuissance?

Par Rebeca Reus (embryologiste).

Non, en principe, la varicocèle ne devrait pas affecter l’érection. C’est seulement dans les cas où la diminution de testostérone est très sévère que l’on peut parler de dysfonctionnement érectiles, mais ce n’est pas très fréquent.

Est-ce la varicocèle peut causer une éjaculation précoce ?

Par Rebeca Reus (embryologiste).

Non, la varicocèle n’est pas une cause d’éjaculation précoce.

La rédaction vous recommande

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les autres causes qui peuvent altérer la fertilité de l'homme, nous vous recommandons de lire l'article suivant: Stérilité masculine: définition, symptômes et causes.

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Bibliographie

Coolsaet BL: The varicocele syndrome: venography determining the optimal level for surgical management. J Urol 1980;124:833– 839.

Delaney DP, Carr MC, Kolon TF, Snyder HM 3rd, Zderic SA: The physical characteristics of young males with varicocele. BJU Int 2004;94:624–626.

Dubin L, Amelar RD: Varicocele size and results of varicocelectomy in selected subfertile men with varicocele. Fertil Steril 1970; 21:606–609.

Gat Y, Bachar GN, Zukerman Z, Belenky A, Gornish M: Varicocele: a bilateral disease. Fertil Steril 2004;81:424–429.

Gorelick JI, Goldstein M: Loss of fertility in men with varicocele. Fertil Steril 1993;59: 613–616.

Handel LN, Shetty R, Sigman M: The relationship between varicoceles and obesity. J Urol 2006;176:2138–2140.

Hirsh AV, Cameron KM, Tyler JP, Simpson J, Pryor JP: The Doppler assessment of varicoceles and internal spermatic vein reflux in infertile men. Br J Urol 1980;52:50–56.

Jarow JP: Effects of varicocele on male fertility. Hum Reprod Update 2001;7:59–64.

Lyon RP, Marshall S, Scott MP: Varicocele in childhood and adolescence: implication in adulthood infertility? Urology 1982;19:641– 644.

May M, Taymoorian K, Beutner S, Helke C, Braun KP, Lein M, Roigas J, Hoschke B: Body size and weight as predisposing factors in varicocele. Scand J Urol Nephrol 2006;40: 45–48.

Meacham RB, Townsend RR, Rademacher D, Drose JA: The incidence of varicoceles in the general population when evaluated by physical examination, gray scale sonography and color Doppler sonography. J Urol 1994; 151:1535–1538.

Pasqualotto FF, Sundaram A, Sharma RK, Borges E Jr, Pasqualotto EB, Agarwal A: Semen quality and oxidative stress scores in fertile and infertile patients with varicocele.

Reproducción Asistida ORG. Vidéo: Embarazo con varicocele (Grossesse avec varicocèle), par Antonio Alcaide Raya, embryologiste sénior. [See original video in Spanish].

Sakamoto H, Ogawa Y, Yoshida H: Relationship between testicular volume and varicocele in patients with infertility. Urology 2008;71:104–109.

Skoog SJ, Roberts KP, Goldstein M, Pryor JL: The adolescent varicocele: what’s new with an old problem in young patients? Pediatrics 1997;100:112–121.

Wishahi MM: Anatomy of the spermatic venous plexus (pampiniform plexus) in men with and without varicocele: intraoperative venographic study. J Urol 1992;147:1285– 1289.

World Health Organization: The influence of varicocele on parameters of fertility in a large group of men presenting to infertility clinics. Fertil Steril 1992;57:1289–1293.

World Health Organization: WHO Manual for the Standardized Investigation, Diagnosis and Management of the Infertile Male. Cambridge, Cambridge University Press, 2000.

Zini A, Buckspan M, Berardinucci D, Jarvi K: The influence of clinical and subclinical varicocele on testicular volume. Fertil Steril 1997;68:671–674.

Vos questions fréquentes: 'Que se passe-t-il si la varicocèle n’est pas opérable? Pourrai-je être père?', 'Est-ce que c’est la même chose avoir une varicocèle que des varices sur le testicule?', 'Est-il possible que ma libido diminue à cause de la varicocèle?', 'Est-il possible que la varicocèle dérive vers un cancer ?', 'Comment peut-on prévenir la varicocèle?', 'Est-ce la même chose d’avoir une varicocèle qu’une hydrocèle?', 'Est-ce je peux continuer à avoir des relations sexuelles si j’ai une varicocèle?', 'Est-ce la varicocèle influence l’érection ou peut être la cause d’impuissance?' et 'Est-ce la varicocèle peut causer une éjaculation précoce ?'.

Voir plus

Auteurs et collaborateurs

Dr. Antonio Alcaide Raya
Dr. Antonio Alcaide Raya
Embryologiste Senior
Diplômé en Biologie et Expert en Génétique Médicale. Master en Biologie et Embryologie du Développement par l'Universidad de Valencia (UV). Membre du Conseil de direction de SEBIR et directeur de laboratoire. En savoir plus sur Dr. Antonio Alcaide Raya
 Rebeca Reus
Rebeca Reus
Embryologiste
Diplômée en Biologie humaine (Biomédecine) de l'Universitat Pompeu Fabra (UPF), Master en Laboratoire d'Analyses Cliniques de l'UPF et Master sur la Base Théorique et Procédures de Laboratoire en Procréation Assistée de l'Universidad de Valencia (UV). En savoir plus sur Rebeca Reus
Adapté au français par:
 Marie Tusseau
Marie Tusseau
inviTRA Staff
Directrice éditoriale de la revue inviTRA en français et en anglais. En savoir plus sur Marie Tusseau

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.