Revue médicale certifiée par WMA, ACSA, HON.
Faible taux de fécondation de FIV avec don d’ovocytes
12
Menu

Faible taux de fécondation de FIV avec don d’ovocytes

  1. Rakel
    Rakel

    Bonjour, nous avons fait une FIV avec don d’ovocytes en Espagne. Sur 8 ovocytes seuls 3 embryons. Le spermogramme est bon et nous avons toujours eu d’excellents taux de fécondation avec mes propres ovocytes. La donneuse à 26 ans et une fertilité prouvée. Les 3 embryons ont donné deux blastocystes de qualité bonne et moyenne. Un a été transféré. Comment expliquer ce faible taux de fécondation et est-il prédictif d’un échec d’implantation ? Merci de votre aide.

    23/03/2017 à 4:32
    Réponse
  2. Bonjour Rakel,

    Il est difficile de savoir ce qui a pu se passer lorsqu’on ne fait pas partie de l’équipe médicale et sans avoir vu ni les ovocytes ni l’évolution des embryons. Ce sont les médecins et l’équipe du laboratoire qui pourront vous donner les meilleures informations.

    D’après ce que vous nous dîtes, les gamètes sont de bonne qualité, tant les ovocytes que le sperme. Il se peut que cet échantillon concret de sperme ait été moins bon, que la stimulation hormonale n’ait pas abouti à des ovules de la meilleur qualité possible…

    Dans tous les cas, les chances de nidation ne sont en principe pas compromises. De plus, le transfert d’un blastocyste permet de synchroniser le transfert de l’embryon avec le moment où la nidation se produirait de manière naturelle. Les risques d’expulsion par contractions sont moindres. Cependant, il ne faut pas perdre de vue que le transfert d’un seul embryon revient à tout miser sur lui.

    Pour consulter quelques chiffres concernant les traitements d’assistance médicale à la procréation, n’hésitez pas à lire notre article : Taux de réussite des traitements de PMA avec don de gamètes.

    Bonne chance. N’hésitez pas à nous informer des suites de votre transfert embryonnaire.

    23/03/2017 à 9:15
    Réponse
  3. Salut Rakel. Ta question est vraiment pertinente car je ne comprend pas comment une donneuse relativement jeune, donc la fertilité a été prouvé peut donner des blastocystes de qualité moyenne. Mais comme l’a dit Isabelle, je pense que le problème viendrait des spermatozoïdes de monsieur. Pas que je remette en cause le spermogramme mais peut être qu’il a été prélevé à un moment où les spermatozoïdes n’étaient pas assez mobile, ou quelques chose de ce genre. Mais ma question pour Isabelle est de savoir quels avantages y’a t’il à utiliser les blastos plutôt que les embryons de 2 ou 3 jours ? J’ai toujours voulu savoir pourquoi. J’espère que tout ira bien pour toi, bonne soirée.

    15/01/2018 à 20:46
    Réponse
    • Bonjour jessica40 et merci de votre fidélité sur nos forums !

      Pour répondre à votre question, il y a les partisans du transfert à J3 et les partisans du transfert au stade de blastocyste.

      Pour résumer, à J3, on obtient un plus grand nombre d’embryons, mais à J5 (blastocyste), l’état plus avancé d’évolution de l’embryon permet d’évaluer et donc de sélectionner ceux de meilleure qualité, c’est-à-dire avec plus de chances de s’accrocher.

      Ne manquez pas de lire notre article sur le sujet qui vous apportera plus de précisions : Transfert d’embryons à J3 ou à J5 ?

      Cordialement

      17/01/2018 à 11:15
      Réponse
Commentaires
Cela peut également vous intéresser
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.